5 trucs pour chasser mes complexes Mon anti-complexe n° 5 : je communique

Pas question d'intérioriser tout le temps vos doutes et de les garder pour vous. N'ayez jamais peur de vous confier à vos proches. D'une part, vous verrez qu'ils vous comprendront très bien : la confiance en soi est finalement assez rare. D'autre part, ils pourront vous aider et vous motiver au quotidien.

Rien de tel que des mots d'encouragement avant une réunion avec ce client qui vous impressionne tant ou que des petits conseils vestimentaires avant d'aller à un premier rendez-vous. Le regard des autres a une grande importance dans la confiance en soi, alors profitez-en ! Par ailleurs, parler c'est se libérer. Tout ce qu'on garde pour soi finit par se transformer en difficulté, voire en souffrance. Alors n'hésitez pas, larguez !

Enfin si malgré tout, votre manque de confiance vous gâche la vie et que rien ne semble fonctionner, n'hésitez pas à faire appel à l'aide d'un professionnel psychologue ou psychiatre. Là aussi, le fait d'en parler, d'évacuer vos doutes, peut vous apporter beaucoup de soutien.

Sommaire