Top 10 des aliments riches en vitamine D

La vitamine D aide l'organisme à absorber et à utiliser le calcium et le phosphore nécessaires pour avoir des os et des dents solides. Elle contribue également au bon fonctionnement du système immunitaire. Dans quels aliments la trouver ?

La vitamine D provient essentiellement du soleil (80%), mais aussi de l'alimentation (20%). Or, environ de novembre à mars, notre exposition au soleil est insuffisante pour combler nos besoins en vitamine D. D'où l'importance d'avoir une alimentation la plus riche possible en vitamine D. Mais quels aliments en contiennent le plus ? 

Les bienfaits de la vitamine D

"La vitamine D possède une double origine : elle est apportée par l'alimentation (production exogène) et synthétisée par l'organisme (production endogène) au niveau de la peau sous l'action des rayons solaires ou ultraviolets", explique l'ANSES dans un article de 2018. Mais comme l'exposition au soleil est bien souvent insuffisante, il est important que votre alimentation vous fournisse suffisamment de vitamine D. En effet, cette dernière permet à l'organisme de mieux absorber certains minéraux comme le phosphore ou le calcium. Elle est donc essentielle à la santé des os et des dents. La vitamine D contribue d'ailleurs à protéger certaines personnes âgées contre l'ostéoporose. Elle participe également au bon fonctionnement du système immunitaire et vous protège de certaines infections. Parfois, il est nécessaire de prendre un supplément en vitamine D. Mais avant de vous lancer, demandez toujours l'avis d'un médecin. 

De quelle quantité avons-nous besoin ?

Il existe une Référence nutritionnelle pour la population (RNP) en vitamine D qui a été définie à 15 µg/jour pour les hommes et les femmes adultes (de 19 à 70 ans). Une carence en vitamine D pourrait causer l'ostéomalacie et le rachitisme au niveau osseux, la baisse de tonus musculaire, les crises de tétanie et les convulsions et parfois l'anémie. En revanche, une accumulation de vitamine D dans l'organisme (en cas de supplémentation excessive par exemple) peut engendrer divers troubles comme des maux de tête, des nausées, des vomissements, une perte de poids, ou une fatigue intense.

Où trouver de la vitamine D quand on suit un régime végétarien ? La vitamine D est naturellement présente dans de nombreux poissons gras, fruits de mer et abats : hareng, truite, saumon, sardine, huître, thon, flétan, foie de veau, perche, tilapia, foie de boeuf... Mais vous pouvez en trouver également, en plus petite quantité, dans certains fromages comme le gouda ou l'emmental, les champignons comme les cèpes, les morilles ou les champignons de Paris, mais aussi dans le beurre, le lait de vache, le chocolat noir et les avocats. 

Lire aussi :