Match des calories spécial aliments salés

Filet de dinde ou escalope de poulet ? Truite au four ou pavé de saumon à la vapeur ? Et sur ma pizza, j'opte pour des olives vertes ou des câpres ? Certains aliments sont plus caloriques qu'ils n'y paraissent, apprenez à les démasquer et découvrez leurs alternatives !

Crevettes ou moules ? Pesto ou sauce tomate ? Sauce soja ou nuoc-mâm ? Carottes râpées ou céleri rémoulade ? Dans les rayons des supermarchés, l'offre est immense et il est bien souvent difficile de faire les bons choix nutritifs. Par exemple, le tzatziki semble être une sauce légère alors qu'il est composé de yaourt grec et d'une bonne dose d'huile d'olive. Pareil pour la sauce soja qui est extrêmement salée et qui renferme donc des calories cachées. Pour ne plus tomber dans le panneau, apprenez à décrypter les bienfaits de ces aliments et recettes salés, et à analyser leur bilan calorique.

6 astuces pour limiter les calories

  • Lisez les étiquettes des produits industriels et dirigez-vous vers des produits qui mentionnent "faible en sodium", ou "sans sel ajouté" sur l'emballage.
  • Préférez les légumes frais ou surgelés plutôt qu'en conserve ou en briques de soupe qui contiennent pour la plupart beaucoup de sel et des additifs.
  • Privilégiez la consommation de viandes blanches (volaille) ou de poissons plutôt que de viandes rouges, qui sont elles plus caloriques.
  • Attention aux sauces qui contiennent généralement plein de graisses et de sel ajouté. Sur des pâtes, misez plutôt sur un coulis de tomates aux herbes de Provence et pour vos crudités, optez pour une sauce à base de yaourt ou de fromage blanc et jus de citron, beaucoup moins calorique qu'une mayonnaise, certaines vinaigrettes ou une sauce à la crème fraîche. 
  • Optez pour des fruits secs non salés (noix, pistaches, amandes...) énergétiques et moins caloriques. 
  • Évitez de resaler vos plats et optez pour des alternatives au sel comme le gingembre, gomasio, jus de citron, herbes aromatiques... Qui donnent du goût à vos recettes tout en étant très peu caloriques. 

Les aliments trop salés, les ennemis de la balance ? Le sel est naturellement présent, en plus ou moins grande quantité dans les viandes, les poissons, les œufs, les pains, les fromages et les charcuteries. Également, ils entrent très nettement dans la composition des produits industriels et des plats cuisinés. Les principales sources sont les aliments préparés et préemballés. En fait, plus de 75% du sodium que nous consommons provient d'aliments transformés tels que les fromages, produits de charcuteries, pizzas, sauces et soupes ainsi que les aliments séchés ou fumés. Il faut donc être vigilant quant à sa consommation de sel. Le mieux est donc de choisir avec soins nos aliments et privilégier la consommation de produits pauvres en sodium.

      Lire aussi :