La santé par le chocolat Effets sur le cœur et le système immunitaire

Actions sur le cœur

Les études sur le sujet ont montré que manger du chocolat après un infarctus réduit les risques de mortalité à la même hauteur qu'un verre de vin rouge. Les flavonoïdes et le potassium contenus dans le cacao (associés à la vitamine B3, au magnésium et au calcium) contribueraient à diminuer la tension artérielle. Les polyphénols (dont les flavonoïdes) agissent aussi bien au niveau de la paroi des artères (prévention de l'inflammation, du vieillissement cellulaire, vasodilatation, baisse de la tension) que de la coagulation sanguine comme le fait l'aspirine (diminution du risque de caillot). Mais attention, ça ne signifie pas qu'on puisse remplacer l'aspirine par du chocolat.

A noter que les flavonoïdes semblent inhibés en présence de lait, le chocolat noir reste donc le plus "efficace". Le chocolat blanc ne contient pas de flavonoïdes puisqu'il est fabriqué à partir du beurre de cacao qui en est dépourvu et n'a donc pas ces effets. Le chocolat noir (exclusivement) s'avère être un des aliments les plus protecteurs sur le plan cardiovasculaire quand il est consommé avec modération.

Chocolat anti-cholestérol ?

Le chocolat contient des lipides, c'est donc un aliment gras. Mais "il s'agit de matières grasses végétales qui sont peu absorbées par l'organisme et donc font peu grossir" précise Michel Barel, chercheur en cacao et auteur de "Du cacao au chocolat". Il contient aussi de l'acide oléique qui dissout le LDL cholestérol (ou mauvais cholestérol) et de l'acide stéarique mais qui se désature en acide oléique dans l'intestin. L'acide oléique a des effets vasoconstricteurs, il diminue l'agrégation plaquettaire et les risques d'artérites, d'accidents vasculaires et d'infarctus, C'est une "bonne graisse". Ces lipides participent à l'élimination du mauvais cholestérol et participent à la prévention de l'artériosclérose. Il s'agit ici des effets du chocolat noir bien sûr. Le chocolat au lait contient des graisses animales (du lait) qui sont néfastes en cas de cholestérol.

Effets immunitaires

Les polyphénols ont un rôle antibactérien, mais de nombreuses vitamines du cacao stimulent aussi la production de molécules protectrices du corps. Ainsi, en limitant le stress, l'organisme peut se concentrer entièrement sur les agressions qu'il subit au quotidien et mieux se défendre.

Sommaire