L'alcool favorise l'endormissement ?

Faux. Même si l'alcool a un effet sédatif incontestable, il rend le sommeil instable et augmente la fréquence des éveils nocturnes. De plus, il favorise les problèmes respiratoires nocturnes comme les apnées du sommeil et les ronflements.
©  Fotolia.com