Pollution : assainissez votre maison pièce par pièce Dans la chambre, faites la chasse aux acariens

la literie doit être régulièrement aérée, afin de faire prendre froid aux
La literie doit être régulièrement aérée, afin de faire prendre froid aux acariens. © Brand X Pictures/Thinkstock

Finalement, c'est sans doute là que vous passez le plus de temps, puisque vous y dormez. La chambre recèle elle aussi son lot de polluants.  

 Où sont les risques ?

- Le problème majeur, dans la chambre, ce sont les acariens. Ces fameuses petites bestioles microscopiques qui se logent partout et qui font tant d'allergiques. Cette pièce, et en particulier le lit bien douillet, constitue leur terrain de prédilection. Jugez plutôt : "On estime que le poids d'un oreiller est composé à 10 % d'acariens", sourit le Dr Saldmann. Literie, couvertures, moquette en sont également remplis. Sans oublier les peluches des petits, particulièrement prisées elles aussi.

- Une certaine humidité est souvent présente également, au petit matin, après que vous ayez respiré toute la nuit. L'air ne doit pas être trop sec, sous peine d'attraper mal à la tête, mais il ne doit pas être trop humide non plus, ce qui serait mauvais pour vos bronches.

- Comme pour le salon, peinture et meubles neufs sont susceptibles de dégager des composés organiques volatils et des formaldéhydes, d'autant plus nocifs que dans la chambre, vous les respirez toute la nuit.

 Comment réduire les risques ?

- La principale mesure pour assainir votre chambre consiste à éradiquer les acariens. Plus facile à dire qu'à faire, en réalité. Mauvaise nouvelle : les acariens sont extrêmement nombreux et se logent vraiment partout. Bonne nouvelle : ils détestent le froid. Pour vous en débarrasser, commencez donc par aérer votre chambre en grand au lever. La fraîcheur matinale devrait faire plus que les anesthésier.

- Lavez également régulièrement draps, couettes et oreillers. La literie doit être aérée, toujours pour faire prendre froid aux acariens.

- Une solution radicale pour les peluches de votre enfant : passez-les quelques heures au congélateur (dans des sacs hermétiques, histoire qu'ils ne soient pas en contact avec la nourriture), avant de les mettre dans la machine à laver.

- Attention, ça va peut-être constituer un choc pour vous mais... Interdisez l'accès de la chambre à vos animaux domestiques. Si si, c'est mauvais de dormir au milieu des poils de chiens et de chats.

- Une remarque particulière pour les chambres des tout-petits : là plus qu'ailleurs, évitez à tout prix de les laisser dormir dans une pièce qui vient d'être repeinte ou qui est pleine de meubles flambants neufs. Il faut aérer pendant plusieurs semaines avant que la chambre soit habitable sans que leurs poumons encore fragiles n'en pâtissent.

Sommaire