Somnolence : les Français dorment debout ! Les Français et la somnolence : état des lieux

fatiguée ? comme 1 français sur 5...
Fatiguée ? Comme 1 Français sur 5... ©  Maridav - Fotolia.com

Si vous vous êtes reconnu dans la définition de l'employé qui sombre dans la torpeur au sortir du déjeuner, rassurez-vous : vous êtes loin d'être seul. Une enquête BVA/MGEN, menée sur un échantillon représentatif de la population française en janvier 2011, révèle ainsi qu'1 Français sur 5 se sent somnolent au moins 3 fois par semaine et même après une bonne nuit de sommeil.
Heureusement, dans beaucoup de cas, cette somnolence se caractérise tout simplement par des périodes de fatigue accrue dans la journée. Mais pour 5 % à 10 % de la population générale, la somnolence diurne est dite excessive : elle provoque des endormissements involontaires au cours de la journée, plus ou moins contrôlables. 7 % des somnolents disent même s'endormir dans la journée sans aucune possibilité de résister à l'appel de Morphée. Un handicap de taille quand on se trouve au travail ou en voiture, par exemple.

Les femmes plus touchées

L'enquête a également permis de déterminer des profils plus touchés par la somnolence que la moyenne : les femmes (26 %) et les ronfleurs (24 %) sont plus représentés. Autre trait qui ressort de l'étude : 27 % des personnes souffrant de somnolence se disent irritables.

Si les Français n'ont apparemment pas de mal à identifier un problème de somnolence, ils sont en revanche peu nombreux à le reconnaître en tant que pathologie : seuls 20 % des somnolents abordent leur souci avec un professionnel de santé.

Sommaire