Trois thérapies orientales décryptées Et comment ça se passe, une séance d'acupuncture ?

le praticien va définir le traitement approprié en fonction de la pathologie.
Le praticien va définir le traitement approprié en fonction de la pathologie. © Creatas/Thinkstock

Une consultation chez un acupuncteur n'a en réalité par grand-chose à voir avec une consultation de médecine allopathique. D'abord, parce qu'elle dure beaucoup plus longtemps, généralement autour d'une heure. Ensuite, parce qu'elle est centrée sur l'individu, pour lui proposer une thérapie toute personnelle : "L'acupuncteur fait de la haute-couture, si j'ose dire, explique Philippe Sionneau. En fonction du patient, de sa maladie, le praticien va déterminer un traitement précis, qui ne sera pas celui d'un autre. Pour des symptômes apparemment identiques, deux patients peuvent avoir un traitement différent."

Pour déterminer la thérapie à mettre en œuvre, l'acupuncteur va donc commencer par un interrogatoire très précis, lors de la première séance. Ce bilan est primordial car c'est à partir de celui-ci que le praticien va bâtir une stratégie thérapeutique.

Sensation de lourdeur

Une fois sa décision prise, il va généralement enchaîner avec une première séance. Il pique alors des petites aiguilles (stériles et à usage unique) aux endroits pré-déterminés, "chaque point étant porteur de quelque chose de précis". La combinaison de ces points permet de stimuler le réseau concerné par le dérèglement.  Pour ce faire, l'acupuncteur va effectuer de petits mouvements avec les aiguilles afin de stimuler les points. Lorsqu'une sensation de lourdeur, de tension musculaire ou encore de courant électrique survient chez le patient, c'est que les énergies circulent. Il n'y a plus qu'à laisser agir. "Notre rôle est tout simplement de remettre un peu d'harmonie dans l'organisme pour favoriser l'auto-guérison", explique Philippe Sionneau.

Le patient repose ainsi avec ses aiguilles pendant 10 à 40 minutes, selon la pathologie et le traitement choisi. Pendant ce temps, il se relaxe, souvent avec un fond musical doux. Quand la séance est terminée, l'acupuncteur retire les aiguilles en douceur.

Il faut le plus souvent plusieurs séances pour traiter un patient, "mais le nombre est extrêmement variable. Cela dépend de la pathologie, de la façon dont le corps du patient réagit... On ne peut pas savoir à l'avance. Nous ne faisons pas de la magie. D'ailleurs, certains patients ne répondent pas au traitement, sans qu'on sache expliquer pourquoi."

Sommaire