Cancer et tumeur de la moelle épinière : causes, symptômes, pronostic

Les cancers ou les tumeurs de la moelle épinière sont assez rares, mais peuvent avoir des conséquences majeures : paralysie, troubles de la sensibilité des membres, difficultés à uriner... Symptômes, traitement, espérance de vie et guérison, le point avec le Pr Cédric Barrey, chef du service de neurochirurgie - chirurgie du rachis et de la moelle épinière au CHU de Lyon.

Cancer et tumeur de la moelle épinière : causes, symptômes, pronostic
© woodoo007 - 123RF

Définition : qu'est-ce que le cancer de la moelle épinière ?

"Les tumeurs de la moelle épinière touchent le système nerveux central. Ces tumeurs sont assez rares. Elles représentent moins de 10% des tumeurs de la colonne vertébrale. Les tumeurs osseuses sont plus fréquentes, définit le Pr Cédric Barrey, chef du service de neurochirurgie - chirurgie du rachis et de la moelle épinière au CHU de Lyon. Ces tumeurs qui sont le plus souvent bénignes sont tout de même préoccupantes car elles peuvent avoir des conséquences majeures : risque de paralysie, troubles de la sensibilité des membres et/ou troubles urinaires".

Symptômes

"Les symptômes des tumeurs de la moelle épinière sont surtout neurologiques car elles entraînent une compression ou une souffrance de la moelle" indique le Pr Barrey. Il peut s'agir de déficits neurologiques sur le versant moteur :

  • faiblesse des jambes,
  • fatigabilité à la marche,
  • difficultés motrices aux membres supérieurs pour exécuter des gestes fins comme l'écriture.

Ces signes sont assez discrets au début puis une paralysie s'installe progressivement au fil du temps avec en fin d'évolution un déficit moteur sévère au niveau des 4 membres.

"Il peut s'agir également de signes sur le versant sensitif :

  • des fourmillements intermittents puis permanents des membres,
  • une perte de sensibilité au toucher au niveau des mains et des pieds,
  • des difficultés à la marche

"Enfin, il peut y avoir des signes sur le versant sphinctérien" :

  • fuites urinaires,
  • difficultés à uriner,
  • constipation

Causes

Il existe des tumeurs intramédullaires situées directement dans la moelle épinière, principalement représentées par les gliomes (épendymomes dans deux tiers des cas et astrocytomes dans un tiers des cas), et les tumeurs intradurales et donc extramédullaires, essentiellement les schwannomes (anciennement appelés neurinomes) et les méningiomes, qui siègent dans une des membranes qui enveloppent la moelle, que l'on appelle la dure-mère et qui comprime cette moelle.

"En terme d'épidémiologie, les tumeurs de la moelle représentent une centaine d'opérations en France chaque année et environ un à deux milliers pour les schwannomes et les méningiomes" indique le spécialiste. Ces tumeurs peuvent toucher la moelle épinière cervicale ou dorsale. Il existe également des tumeurs situées en dehors de la dure-mère, appelées tumeurs extradurales, essentiellement représentées par des métastases vertébrales et pouvant entraîner une compression de la moelle épinière.

Parmi toutes ces tumeurs, certaines sont bénignes comme les schwannomes et les méningiomes, mais d'autres sont potentiellement malignes comme les gliomes, ou directement malignes comme les métastases, issues de la migration de cellules cancéreuses provenant d'un autre organe.

Diagnostic

Devant ce type de symptômes neurologiques, une consultation est nécessaire et une imagerie est faite rapidement. "L'examen de référence consiste en une IRM de la moelle épinière (IRM médullaire) avec injection de produit. L'IRM permet de faire le diagnostic, de bien préciser les caractéristiques la tumeur, d'avoir des arguments en faveur du type de tumeur et de voir l'état de la moelle" explique le Pr Cédric Barrey.

Le traitement des tumeurs de la moelle épinière est chirurgical

Traitement

"Le traitement des tumeurs de la moelle épinière est chirurgical" informe le Pr Cédric Barrey. Il consiste en une résection complète de la tumeur. "C'est un traitement délicat qui se fait en micro-chirurgie, sous microscope opératoire et dans un centre de référence. Cette intervention qui est longue se fait en collaboration avec un neurologue qui surveille le fonctionnement de la moelle épinière pendant l'opération" décrit-il. Si la tumeur est une métastase, le cancer à l'origine de cette métastase doit également être traité spécifiquement. "S'il y a des séquelles, une rééducation est mise en place après l'intervention chirurgicale" informe le Pr Barrey.

Espérance de vie et pronostic vital

"La chirurgie est performante et permet le plus souvent une exérèse complète de la tumeur avec une guérison mais il existe cependant un risque de récidive dans 5 à 10% des cas après une intervention,de ce type, nécessitant parfois une nouvelle opération" souligne le Pr Barrey. Une surveillance par IRM est mise en place systématiquement après l'opération, une fois par an au début puis tous les deux ou trois ans.

Le plus souvent il n'y a peu ou pas de séquelles neurologiques

Guérison

"La majorité des tumeurs de la moelle épinière étant bénignes, lorsque la tumeur est retirée en totalité, le patient est guéri, rassure le Pr Cédric Barrey. Et le plus souvent il n'y a peu ou pas de séquelles neurologiques". Il est très important que cette chirurgie soit faite dans un service spécialisé dans la chirurgie de la moelle épinière.

Merci au Pr Cédric Barrey, chef du service de neurochirurgie - chirurgie du rachis et de la moelle épinière au CHU de Lyon.

Cancer et tumeur de la moelle épinière : causes, symptômes, pronostic
Cancer et tumeur de la moelle épinière : causes, symptômes, pronostic

Sommaire Définition Symptômes Causes Diagnostic Traitements Espérance de vie Guérison Définition : qu'est-ce que le cancer de la moelle épinière ? "Les tumeurs de la moelle épinière touchent le système nerveux...

Autour du même sujet