Que signifie la couleur des selles (marron, vert, noires) ?

Toute modification de la couleur des selles peut inquiéter. Quelle est leur couleur normale ? Quelles significations si les selles sont noires, vertes ou jaunes ? Quand faut-il consulter ? Le point avec le Dr Christian Bredin, gastro-entérologue.

Que signifie la couleur des selles (marron, vert, noires) ?
© georgerudy - 123RF

Définition : que sont les selles ?

Les selles (matières fécales) sont le résidu de la digestion, à savoir le résidu inutilisé par le corps des aliments ingérés, ajoutés aux débris des cellules intestinales (qui sont des cellules qui se renouvellent rapidement), le tout mélangé aux sucs digestifs.

Couleur normale des selles chez l'adulte

Avant de parler des anomalies de couleur, il convient de dire pourquoi elles sont colorées. La couleur normale varie du marron au brun clair. Cette couleur est due à la dégradation de la bile (jaune, verte) libérée par le foie via les voies biliaires (vésicule, cholédoque) dans le duodénum, qui est la première partie de l'intestin juste après l'estomac. La bile a pour rôle de mieux digérer les graisses en les émulsionnant. Elle sert également à neutraliser l'acidité provenant de l'estomac. Parvenue dans l'intestin, la bile va être dégradée par la flore intestinale en stercobilinogène fécal, de couleur marron-brun. Dès lors, "tout ce qui va perturber ce cycle de dégradation naturel va impacter sur la couleur des selles. "explique le Dr Bredin. On notera que certains aliments peuvent avoir une influence sur la couleur des selles sans qu'il n'y ait perturbation de ce cycle, ainsi les épinards vont colorer les selles en vert foncé, le boudin en noir, les betteraves en rouge, les carottes en orange.

Selles vertes : le signe de quoi ?

Les selles vertes correspondent à une accélération du transit par exemple à l'occasion d'une gastro-entérite, ou d'une diarrhée motrice. La bile n'a pas le temps d'être dégradée par la flore, on retrouve les pigments biliaires jaune, orangés, verdâtres, ou verts.

Selles marron : significations

Le marron est, comme évoqué plus haut, la couleur normale des selles.

Selles noires : significations

Plusieurs facteurs peuvent expliquer des selles noires :

  • Certains médicaments peuvent donner une couleur noire aux selles, le plus couramment le fer, qui va être oxydé par les sucs digestifs et donner une couleur noire. Cela ne doit pas vous inquiéter.
  • Lors d'une constipation très sévère, les selles qui ont beaucoup stagné dans l'intestin peuvent être noires ou marron très foncé.
  • Un saignement digestif en amont du côlon (classiquement : estomac ou duodénum) entraîne une digestion du sang par la flore. "Cela donne des selles très noires, pâteuses, très malodorantes, que l'on appelle méléna." explique le Dr Bredin.

Selles orange ou jaunes ?

Dans certaines circonstances, les selles peuvent être jaune-orange, d'odeur assez nauséabonde, et flottantes dans la cuvette, avec un aspect graisseux. "Cela s'appelle la stéatorrhée, qui est dû à une mauvaise digestion des graisses", précise le Dr  Bredin. Cela peut être provoqué par une malabsorption des graisses comme dans la maladie coeliaque (intolérance au gluten) ou certaines maladies du pancréas exocrine (par défaut de lipase).

Selles blanchâtres

Les selles blanchâtres se rencontrent en cas de défaut d'écoulement de la bile dans l'intestin. Cela peut être le cas si les voies biliaires sont bloquées (calcul des voies biliaires, tumeur du pancréas,...) ou si le foie ne parvient plus à fabriquer la bile (en cas d'hépatite). Dans ce cas, les selles sont blanchâtres, de la consistance du mastic, les urines sont très foncées (urines acajou), et on peut observer un ictère (jaunisse) au niveau de la peau ou du blanc des yeux.

Selles glaireuses

Les selles glaireuses apparaissent en cas d'inflammation de la paroi de l'intestin, par exemple en cas de colite. Il peut s'agir d'une colite infectieuse (virale, ou microbienne), passagère, ou une colite inflammatoire (maladie de Crohn, rectocolite hémorragique). "Souvent s'y associe la présence de sang rouge", ajoute le Dr  Bredin.

Quand et qui consulter ?

"Si le changement de couleur des selles est ponctuel (un jour ou deux), il n'y a pas lieu de consulter", rassure le Dr Bredin.  Si en revanche, ce changement perdure au delà de quelques jours, ou se répète régulièrement, qu'il s'y associe du sang, des douleurs abdominales, alors il est important de consulter son médecin traitant, qui envisagera des explorations complémentaires et une consultation auprès d'un gastro-entérologue.

Enceinte : la couleur des selles peut-elle changer ? Pourquoi ?

La grossesse, en elle-même, ne modifie la couleur des selles. Si vous prenez du fer pour compenser une carence, les selles seront noires.

Merci au Dr Christian Bredin, gastro-entérologue.

Que signifie la couleur des selles (marron, vert, noires) ?
Que signifie la couleur des selles (marron, vert, noires) ?

Sommaire Définition des selles Couleur normale Selles vertes Selles marron Selles noires Selles orange ou jaunes Selles blanchâtres Selles glaireuses Quand et qui consulter ? Grossesse : la couleur des selles ...

Autour du même sujet