Nez bouché : que faire ?

Le nez bouché survient fréquemment en cas de rhume, mais peut être le symptôme d'une allergie, de la présence de polypes des fosses nasales voire d'une tumeur. Que faire en cas de nez bouché ? Et s'il est sec ou qu'il coule ? Et chez le bébé ?

Nez bouché : que faire ?
© Roman Stetsyk - 123RF

Définition : qu'appelle-t-on "nez bouché" ?

Le nez bouché est une inflammation de la muqueuse nasale. Elle occasionne une gêne respiratoire obligeant l'individu à respirer par la bouche. Or, la respiration nasale est un prérequis fondamental au fonctionnement optimal des voies aériennes. Aussi, l'obstruction nasale fait l'objet de nombreuses consultations chez le médecin. S'il s'agit d'un symptôme bénin, l'obstruction nasale reste extrêmement gênante pour le patient compte tenu de sa forte corrélation avec les organes de la sphère ORL que sont le larynx, les oreilles ou le pharynx. Ce mauvais passage du flux aérien au travers de l'orifice narinaire peut être dû à un excès de mucus ou à la présence d'un obstacle.

Causes : rhume, allergie, rhinite, sinusite ?

Les causes d'un nez bouché sont nombreuses. 

  • Dans la plupart des cas, un rhume, une rhinite ou une sinusite.
  • Une allergie
  • Chez les enfants, le nez peut être bouché en raison de la présence d'un corps étranger introduit dans une narine qu'il faudra dans ce cas impérativement retirer
  • Plus rarement, certaines pathologies tumorales

Symptômes

L'obstruction nasale se caractérise par l'impression de ne plus pouvoir respirer par le nez. Elle s'accompagne souvent d'autres signes.

Nez bouché et glaire : "la production de mucus est un moyen de défense permettant d'emporter les éléments étrangers (poussières, bactéries…) avec le mouchage. Parfois, cette surproduction de mucus gluant (glaires) est gênante car de consistance trop épaisse", explique le Dr. Jean-Michel Morel, médecin généraliste.

Nez bouché et mal de gorge : si l'excès de mucus s'écoule par la gorge, il peut provoquer une rhinopharyngite, une maladie qui provoque toux et mal de gorge. Parfois, ces symptômes s'accompagnent d'une petite fièvre pendant 2 à 3 jours.

Nez bouché le matin : une narine voire les deux peuvent être concernées. Ce symptôme peut être dû à un air trop sec dans votre chambre, une inflammation provoquée par les acariens ou des pollens, une anomalie comme la cloison nasale déviée ou la présence d'un polype dans la narine.

Nez bouché le soir : ce symptôme peut être lié à une allergie aux poussières de maison ou aux acariens.

Nez bouché allongé : "la position allongée peut boucher le nez en raison de la bascule du voile du palais, dans ce cas il faut essayer de maintenir la position couchée sur le côté", précise le Dr. Morel.

Nez bouché en permanence : "une allergie respiratoire permanente ou des polypes sont le plus souvent responsable de ce symptôme extrêmement gênant", indique notre expert.

Nez bouché et écoulement : aussi appelé rhinorrhée, il s'agit d'un excès de mucus qui s'écoule. Son aspect est clair dans le cas d'une allergie, épais dans le cas d'une infection.

Que faire en cas de nez bouché ?

Hygiène nasale : lavage à l'eau de mer et mouchage

Lavez-vous le nez avec une eau de mer "hypertonique" : sa concentration en sels minéraux est de 22 g/L, ce qui permet de désobstruer les sinus encombrés, les minéraux attirant à eux les liquides du nez. A renouveler deux à trois fois par jour. Faites suivre par un mouchage efficace : inspirez par la bouche et mouchez une narine après l'autre, en gardant la tête bien droite et sans trop forcer. Il reste des mucosités ? Renouvelez votre geste, car le pire serait de renifler, ce geste entrainant les impuretés dans l'arrière-gorge.

Huiles essentielles

Les huiles essentielles d'eucalyptus radié et de sapin baumier possèdent des propriétés décongestionnantes. Profitez de leurs vertus en vous préparant une inhalation à raison de deux gouttes de chacune dans un bol d'eau tiède, durant 10 minutes. A faire trois à quatre fois par jour.

Phytothérapie

Le thym possède des vertus anti-infectieuses et fluidifiantes. Pour profiter de ses bienfaits, préparez-vous une tisane à raison d'une cuillerée à café de feuilles séchées dans 150 ml d'eau frémissante. Pour compléter, préparez-vous également une inhalation en jetant une grosse cuillerée à soupe de feuilles dans un bol d'eau bouillante. Respirez-en les vapeurs durant 15 minutes, sous couvert d'une serviette. Vous pouvez également utiliser cette recette pour assainir l'air d'une pièce, le salon ou la chambre par exemple, afin d'éviter de contaminer toute la maisonnée ! "L'extrait de baies de sureau (en gélules par exemple) permet de décongestionner les muqueuses nasales : quatre gélules par jour", recommande le Dr. Morel.

Quand bébé a le nez bouché

Utilisez régulièrement dans la journée un mouche-bébé pour retirer le mucus qui encombre ses fosses nasales. Il existe deux types de modèles : soit vous aspirez vous même, soit l'aspiration se fait en appuyant sur une poire. Retirez également les mucosités qui obstruent ses narines avec un mouchoir. Enfin, vous pouvez lui laver le nez avec une solution à l'eau de mer isotonique ou du sérum physiologique.

Traitement allopathique

Selon la cause responsable, le médecin prescrira des corticoïdes ou des antihistaminiques à administrer par voie orale ou nasale. Cette classe de produits possède des effets secondaires, ils ne doivent être prescrits que sur consultation médicale.

Conseils à la maison quand on a le nez bouché

  • Buvez beaucoup d'eau pour hydrater les sinus
  • Lavez votre nez matin et soir
  • Humidifiez votre chambre avec un humidificateur d'air ou un bol d'eau enrichie en huiles essentielles d'eucalyptus ou de thym car un air sec favorise l'obstruction nasale
  • Surélevez votre oreille pour limiter la pression des sécrétions nasales sur les sinus
  • Chaque matin et soir aérez votre chambre 10 minutes afin de rafraichir l'air et de chasser les polluants

Merci au Dr Jean-Michel Morel, médecin généraliste.

Nez bouché : que faire ?
Nez bouché : que faire ?

Sommaire Définition Causes Symptômes associés • Glaire • Mal de gorge • Le matin • Le soir • En position allongée • En permanence • Écoulement nasal Que faire ? • Lavage de nez • Huiles essentielles •...

ORL