Presbytie : âge, symptômes, correction

Fatigue oculaire, difficultés à lire, incapacité à faire la mise au point, vision floue de près… Ce sont les premiers signes de la presbytie, un déclin naturel de l'accommodation visuelle qui nécessite une correction spécifique, généralement après 40 ans. Symptômes, diagnostic, correction, différence avec l'hypermétropie… Le point sur ce trouble de la vision.

Presbytie : âge, symptômes, correction
© Antonio Guillem - 123RF

Définition : qu'est-ce que la presbytie ?

La presbytie est un trouble de la vision qui se définit par une diminution naturelle de l'accommodation en vision rapprochée. Elle se manifeste généralement autour de 40-45 ans. Concrètement, la "mise au point" de l’œil sur un objet proche se fait de moins en moins bien. "Le pouvoir accommodatif baisse avec l'âge, explique le Dr Xavier Subirana, ophtalmologue. Le passage entre la vision de loin et la vision de près se fait dès lors beaucoup moins bien"

Symptômes et âge

Les premières manifestations de la presbytie apparaissent à la quarantaine. "Vous commencez à fatiguer un peu et à forcer, sans vous en apercevoir, lorsque vous lisez, vous avez les yeux qui piquent et vous avez un peu mal à la tête en fin de journée" expose le Dr. Subirana.  Petit à petit, vous avez typiquement tendance à éloigner le texte que vous lisez, ce qui témoigne d'une moins bonne accommodation, c'est-à-dire d'une moins bonne "mise au point" de l’œil. 

Cause de la presbytie : pourquoi la vue baisse avec l'âge ?

Concrètement, la perte de vision se traduit par une difficulté de plus en plus grande à voir de près. Plus les années passent et plus vous devez tendre les bras pour lire votre journal ou votre livre. Il ne s'agit pas d'une maladie à proprement parler mais tout simplement du vieillissement normal de l'organisme : comme le reste du corps, l'œil devient moins souple avec l'âge.

Petit retour sur l'anatomie de l'œil : en son centre se trouve le cristallin, une lentille naturelle qui permet de concentrer les rayons de la lumière sur la rétine. Selon que l'œil regarde un objet loin ou proche, le cristallin va légèrement changer de forme pour que l'image qui se forme sur la rétine reste nette. Grâce à cette faculté d'accommodation, nous pouvons, lorsque tout va bien, voir de près comme de loin. Lorsque le cristallin vieillit, il perd une partie de sa souplesse en se durcissant et l'œil ne parvient plus à accommoder aussi bien de près : les images deviennent floues. Le patient rencontre donc des problèmes pour lire, travailler sur un ordinateur ou se regarder dans le miroir.

Presbytie : la différence avec l'hypermétropie

L'hypermétropie et la presbytie sont deux troubles de la vision très proches. Toutefois, l'hypermétropie est souvent d'origine congénitale tandis que la presbytie apparaît en général après 40 ans et ne concerne que la vision de près. Le presbyte ne "voit mal" que de loin tandis que l'hypermétrope a du mal à faire la mise au point de loin comme de près et cela peut s'aggraver avec la presbytie. "Parfois, les hypermétropes s'ignorent car leur déformation n'est pas suffisamment importante pour les empêcher de bien voir. Elle va alors se révéler avec l'apparition de la presbytie : les premier symptômes apparaîtront plus tôt que la moyenne, sous l'effet conjugué des deux déformations", note le Dr Timsit, ophtalmologiste.

Diagnostic et test

Dès l'apparition des premiers symptômes, il convient de consulter un ophtalmologue. "Il faut absolument éviter d'acheter des lunettes loupe qui sont une solution de facilité" prévient le Dr. Subirana. Cette consultation est le bon moment pour faire un premier bilan si l'on n'a jamais consulté ce spécialiste et d'obtenir une correction adaptée. "C'est aussi une bonne occasion de dépister un éventuel glaucome, d'où l'importance d'une consultation" explique le Dr. Subirana. La presbytie est diagnostiquée par l'ophtalmologue via un simple test d'acuité visuelle de près. 

Traitement : Correction par le port de lunettes ? Laser ? Opération ? Lentilles ?

"Il n'y a pas de traitement pour la presbytie, précise le Dr Subirana On ne sait pas aujourd'hui rétablir l'accommodation, on ne sait pas empêcher l'œil de ne pas vieillir. Il s'agit d'apporter des solutions pour gérer un problème."  Trois types de solutions existent, de manière non exclusive :

  • Les lunettes. "Il convient alors d'adopter des verres progressifs qui sont adaptés à notre vie moderne marquée par les usages numériques" explique le Dr. Subirana. 
  • Les lentilles existent elles aussi "en progressif" : "C'est le cerveau qui va aller chercher la zone de la lentille correspondant à la correction dont il a besoin à l'instant T pour la distance de lecture choisie." poursuit le Dr Subirana.
  • La chirurgie réfractive est aussi une solution. Il existe différentes techniques dont certaines peuvent être amenées à privilégier l' oeil non directeur pour la vision de près afin de garder une bonne vision de loin pour l'œil directeur.  L'intervention dure entre 10 et 15 minutes  dont simplement quelques secondes pour le traitement laser. La procédure s'effectue en ambulatoire. 

"Il est impossible de prévenir la presbytie"

Prévention de la presbytie

"Il est impossible de prévenir la presbytie" indique le Dr. Subirana. La presbytie est un phénomène de vieillissement naturel et l'on ne sait pas à ce jour empêcher le cristallin de vieillir. On a un temps pensé que la gymnastique des yeux pouvait aider à conserver leur souplesse mais il semble que ce ne soit pas le cas. De même, on n'a jamais pu démontrer que des suppléments vitaminiques fassent une quelconque différence.

Ce que vous pouvez faire en revanche, c'est vous épargner une fatiguecertaine en vous faisant dépister régulièrement, pour agir dès les premiers signes. Dès 40 ans, rendez-vous tous les ans chez l'ophtalmologiste afin de vérifier si votre vision est toujours au top ou si vous avez besoin d'une correction. Plus tôt vous serez pris en charge, moins vous souffrirez.

Presbytie et ordinateur

Contrairement à une idée reçue l'usage intensif de l'ordinateur n'accélère pas ou ne déclenche pas l'évolution de la presbytie, ni d'ailleurs d'une quelconque déformation visuelle. Seulement, il va jouer le rôle de révélateur.  Si vous avez un petit défaut visuel de près, le fait de solliciter constamment vos yeux sur cette focale va les fatiguer : vous risquez maux de tête et yeux qui pleurent. C'est alors que l'on découvre votre presbytie, mais ce n'est pas pour autant l'ordinateur qui l'a provoquée, il l'a simplement mise en évidence.

Merci au Dr Xavier Subirana, ophtalmologue et le Dr Timsit, ophtalmologiste

Presbytie : âge, symptômes, correction
Presbytie : âge, symptômes, correction

Sommaire Définition Symptômes et âge Cause Différence avec l'hypermétropie Diagnostic, test Traitements et correction Prévention Presbytie et ordinateur Définition : qu'est-ce que la presbytie ? La...