Quels sont les signes du cancer ?

Le cancer est une maladie qui continue de tuer en France. Alors que la prévention et le dépistage permettent d'agir contre cette maladie le plus précocement possible, voici les principaux signes évocateurs de l'apparition d'un cancer avec les explications du Dr Marie-Jeanne Bréchot, du Pôle santé publique et soins de l'Institut national de cancer.

Quels sont les signes du cancer ?
© 9nong - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'un cancer ?

"Le cancer résulte de la survenue d'un dysfonctionnement au niveau de certaines cellules de l'organisme. Celles-ci se mettent à se multiplier de manière anarchique et à proliférer, d'abord localement, puis dans le tissu avoisinant, puis à distance où elles forment des métastases. Sur le plan médical, le mot "cancer" désigne en fait un groupe de maladies très différentes les unes des autres. C'est pourquoi on ne devrait pas parler du cancer, mais des cancers, au pluriel", explique l'Institut national du cancer sur son site.

Plusieurs types de cancers : carcinome, sarcome, hématopoïétique ?

Il existe plusieurs types de cancers, qui sont déterminés en fonction de l'histologie, autrement dit la nature du tissu dans lequel ils se développent. "Ainsi, on distingue : les carcinomes où les cellules cancéreuses apparaissent dans un épithélium, c'est-à-dire un tissu recouvrant les surfaces internes (tissu de revêtement des organes) ou externes (épiderme par exemple) ; les sarcomes où les cellules cancéreuses apparaissent dans un tissu "de support" comme les os, la graisse ou les muscles ; et les cancers hématopoïétiques où le cancer affecte le sang ou les organes lymphoïdes, organes dans lesquels certaines cellules du sang acquièrent leur fonction", détaille le Dr Marie-Jeanne Bréchot, du Pôle santé publique et soins de l'Institut national de cancer.

Une autre classification oppose les tumeurs solides aux tumeurs des cellules sanguines.  "Les tumeurs malignes solides, caractérisées par une masse individualisée, sont distinguées des cancers atteignant des cellules sanguines, qui sont diffuses dans l'organisme et principalement présentes dans la moelle osseuse ou le sang", développe-t-elle.

Les cancers les plus fréquents

En France, les cancers de la prostate, du sein, du côlon-rectum et du poumon sont les plus fréquents. En 2018, 382 000 nouveaux cas de cancers ont été recensés.

Quels signes peuvent révéler un cancer ?

"Le cancer peut se manifester par l'apparition de plusieurs symptômes inhabituels et persistants, classés ici des plus généraux au plus rares. Cela ne signifie pas forcément qu'il y a un cancer mais ils doivent amener à consulter le médecin généraliste", souligne le Dr Marie-Jeanne Bréchot. Il s'agit de :

  • Douleurs inexpliquées ou ne passant pas ;
  • Problèmes respiratoires ou de la bouche : essoufflement, ulcération de la bouche qui ne guérit pas, toux persistante ;
  • Problèmes digestifs ou urinaires : selles plus fréquentes, ballonnements persistants ; problèmes digestifs ou brûlures d'estomac persistants, problème urinaire ;
  • Saignements : saignements vaginaux inexpliqués, sang dans les selles, sang dans les urines, tousser ou cracher du sang ;
  • Changements ou manifestations physiques : changement inhabituel d'un sein, perte de poids inexpliquée, nouveau grain de beauté ou modification d'un grain de beauté, apparition d'une grosseur ou d'un gonflement, voix rauque ou enrouée, difficultés à avaler, importantes sueurs nocturnes.

Exemples de symptômes en fonction du cancer

  • Des changements au niveau des selles, que ce soit en termes de consistance, couleur ou odeur – mais aussi s'il y a du sang dedans, peuvent être signes d'un cancer du colon.
  • Les troubles de miction peuvent être liés à deux types de cancer différents : la vessie et la prostate.
  • Des saignements vaginaux qui surviennent hors du cycle menstruel ne doivent pas être pris à la légère. Ce sont les signes les plus courants du cancer du col de l'utérus.
  • La toux, l'enrouement, une difficulté à avaler accompagnent souvent des affections comme le rhume ou la grippe, mais quand elle est intensive et persistante, elle peut être un signe du cancer des poumons, de la gorge ou de l'œsophage.
  • Des lésions au niveau de la bouche, mais aussi sur la gencive ou dans la gorge, peuvent signaler un cancer de la bouche.

Consultez si les symptômes sont inhabituels ou persistants

Quand se manifestent les premiers signes d'un cancer ?

Avant que des symptômes liés à la prolifération de cellules cancéreuses apparaissent, il peut se passer des années. Les premiers signes d'un cancer apparaissent donc généralement lorsque la maladie est déjà installée. D'où l'intérêt d'écouter son corps et les signaux qu'il peut envoyer sans attendre que la maladie ne gagne plus de terrain, mais aussi de consulter régulièrement pour se faire dépister en cas de risques. "Le dépistage permet en effet de diagnostiquer tôt certains cancers, avant l'apparition de symptômes, et de mieux les soigner. Dans certains cas, le dépistage peut même permettre d'éviter l'apparition d'un cancer, grâce au repérage et au traitement d'une anomalie qui aurait pu évoluer vers un cancer", complète le Dr Marie-Jeanne Bréchot.

Quand consulter ?

Il vous faut consulter votre médecin généraliste si les symptômes sont inhabituels et persistants. Celui-ci vous proposera les examens nécessaires pour déterminer les causes de ces symptômes et vous dirigera, si nécessaire, vers un oncologue.

"Toutefois, détecter un cancer à un stade précoce augmente considérablement les chances de guérison du malade. C'est un moyen d'agir incontournable contre les cancers car, dans la majorité des cas, certains d'entre eux peuvent être guéris s'ils sont traités précocement. Pour beaucoup de cancers, plus le diagnostic est fait tôt, moins les traitements sont lourds et meilleures sont les chances de guérison. L'intérêt du diagnostic précoce est ainsi de mieux soigner, mais aussi de limiter les séquelles liées à certains traitements", rappelle le Dr Marie-Jeanne Bréchot.

Quels signes en cas de métastases ?

"Grâce aux examens de diagnostic, on détermine le stade du cancer, c'est-à-dire l'étendue de la maladie, au moment du diagnostic. Rappelons que les cancers sont classés en deux groupes : les cancers localisés et les cancers qui ont formé des métastases. On parle de cancer métastatique lorsque les cellules cancéreuses se propagent et commencent à envahir d'autres organes du corps", précise le Dr Marie-Jeanne Bréchot.

Ainsi, une douleur inhabituelle à un endroit particulier peut être signe de métastase. Il existe toutefois d'autres symptômes indiquant la présence de métastases :

  • des lourdeurs au niveau du foie peuvent signifier des métastases hépatiques ;
  • des nausées, vomissements et vertiges peuvent être associés à des métastases au niveau du cerveau ;
  • une gêne respiratoire peut être signe de métastases aux poumons ;
  • des douleurs sont souvent associées à des métastases osseuses.

Merci au Dr Marie-Jeanne Bréchot, du Pôle santé publique et soins de l'Institut national de cancer.

Quels sont les signes du cancer ?
Quels sont les signes du cancer ?

Sommaire Définition d'un cancer • Types de cancers • Cancers les plus fréquents Signes qui alertent Quand apparaissent-ils ? Quand consulter ? Symptômes des métastases Définition : qu'est-ce qu'un cancer ? ...