Quels sont les symptômes de l'insuffisance veineuse ?

Chevilles gonflées, jambes lourdes, varices... Les maladies veineuses empoisonnent la vie de près de 18 millions de personnes en France. Surtout des femmes ! Mieux comprendre l'insuffisance veineuse avec le Dr Adrien Boutin, chirurgien vasculaire au CHU de Rouen.

Définition

L'insuffisance veineuse est un trouble de la circulation dans les veines des jambes. Les femmes sont davantage concernées par cette pathologie, dont la fréquence augmente aussi avec l'âge. 70% des femmes de plus de 80 ans sont ainsi touchées. Phlébite et thrombose veineuse périphérique accroissent aussi le risque de survenue d'une insuffisance veineuse. "Il existe deux types topographiques d'insuffisance veineuse : superficielle ou profonde. La superficielle est celle " visible ", les " varices ". La profonde est celle des phlébites en aigue avec un risque de passage à la chronicité au décours", précise le Dr Adrien Boutin.

Personnes à risque 

"L'insuffisance veineuse a un caractère héréditaire, surtout chez les femmes. L'âge, la grossesse, l'obésité, une profession exercée debout (en orthostatisme), la sédentarité et certains sports peuvent aussi être en cause", explique le chirurgien vasculaire.

Symptômes

Une série de symptômes accompagnent généralement les insuffisances veineuses : sensation de jambes lourdes, surtout en fin de journée, calmée par la surélévation ou la marche ; œdèmes des jambes et en particulier des chevilles et des mollets ; fourmillements ou sensation d'engourdissement ; apparition de crampes musculaires, de télangiectasies ou de varices. La couleur de la peau peut aussi se modifier, puis des ulcères peuvent faire leur apparition à un stade avancé. Néanmoins, certaines insuffisances veineuses ne se traduisent par aucun symptôme.

Causes 

L'insuffisance veineuse est la conséquence d'une altération de la paroi des veines qui entraîne un retour insuffisant du sang vers le cœur. Le sang stagne dans les membres inférieurs, entraînant lourdeurs et douleurs.

Complications 

"L'existence d'un reflux veineux important entraîne une hyperpression parfois sévère, responsable de troubles microcirculatoires, en particulier capillaires, au niveau des extrémités des membres inférieurs. L'évolution vers l'insuffisance veineuse chronique avec la présence de troubles trophiques est la conséquence d'une décompensation tissulaire résultant du dysfonctionnement capillaire", souligne le spécialiste.

Diagnostic

L'interrogatoire permet déjà d'orienter le diagnostic. Le médecin peut inspecter les jambes à la recherche de varices et tester la tonicité des veines. Le principal examen permettant de diagnostiquer une insuffisance veineuse est l'écho-doppler veineux des membres inférieurs. Cet examen utilisant la technique de l'échographie avec une sonde émettant des ultrasons est couplé à un examen doppler qui permet d'étudier les flux sanguins. 

"La contraception n'est pas contre-indiquée dans l'insuffisance veineuse"

Traitement

Le traitement de l'insuffisance veineuse consiste à porter des bas de contention, à prendre des médicaments veinotoniques et à procéder à des drainages lymphatiques réguliers pour lutter contre les œdèmes et les jambes lourdes. Il est également possible de traiter la ou les veines défectueuses par sclérothérapie. Ce traitement consiste à injecter un produit sclérosant dans une veine variqueuse pour la supprimer. Il est également possible de se faire retirer la veine en cause par chirurgie (stripping). " Il existe aussi des techniques de traitement endoveineux par laser, mais surtout par radiofréquence (technique largement répandue aujourd'hui). Il consiste à ponctionner la veine variqueuse et à la scléroser grâce à la chaleur par " l'intérieur " sous anesthésie locale, générale ou locale sous hypnose. Ces techniques s'accompagnent bien souvent d'un complément par stripping des petites branches variqueuses restantes ", note le chirurgien vasculaire.

Prévention

Il est possible de prévenir, mais aussi de soulager l'insuffisance veineuse en pratiquant une activité sportive " douce " (vélo, marche, course à pied, natation, gymnastique, golf) et en surélevant les membres inférieurs pendant la nuit (en montant les pieds du lit pare exemple), mais aussi en perdant l'habitude de croiser les jambes en position assise et en évitant l'exposition à la chaleur, notamment le chauffage par le sol. "Il est également conseillé de porter des chaussures adaptées : les talons doivent être compris entre 3 et 5 cm. En parallèle, il est primordial de lutter contre l'obésité mais il n'y a pas de régime particulier à adopter. Enfin, il faut savoir que la contraception n'est pas contre-indiquée dans l'insuffisance veineuse", conclut le spécialiste.

Merci au Dr Adrien Boutin, chirurgien vasculaire au CHU de Rouen. 

Quels sont les symptômes de l'insuffisance veineuse ?
Quels sont les symptômes de l'insuffisance veineuse ?

Sommaire Définition Personnes à risque Symptômes Causes Complications Diagnostic Traitement Prévention Définition L'insuffisance veineuse est un trouble de la circulation dans les veines des jambes. Les...