Thrombose hémorroïdaire : comment la faire disparaître ?

La thrombose hémorroïdaire est l'une des complications les plus graves d'une crise d'hémorroïdes. Combien de temps dure-t-elle ? Quels sont ses symptômes et comment la soigner ? Explications du

Thrombose hémorroïdaire : comment la faire disparaître ?
© Tharakorn Arunothai - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'une thrombose hémorroïdaire

La thrombose hémorroïdaire se caractérise par "la formation d'un caillot dans les tissus hémorroïdaires qui va ainsi exercer une pression puis induire un gonflement qui va majorer la douleur", explique le Dr Anne-Laure Tarrerias, gastro-entérologue.

Personnes à risque 

Les personnes les plus à risque de subir une thrombose hémorroïdaire sont celles qui souffrent d'antécédents de maladie hémorroïdaire (interne) et de constipation. On considère que les voyages fréquents en avion et la grossesse sont deux autres facteurs de risque.

Durée : combien de temps dure une thrombose hémorroïdaire ?

Le Docteur Tarrerias explique qu'une crise peut durer "de quelques jours à quelques semaines".

Causes 

La thrombose hémorroïdaire est causée par la formation d'un caillot dans les plexus hémorroïdaires en raison d'une mauvaise circulation. Les causes les plus fréquentes sont les troubles du transit intestinal, les efforts exagérés de poussée pour aller à la selle et chez la femme, les règles, la grossesses et surtout accouchement. La gastro-entérologue précise que les patients évoquent également l'alcool, le stress ou les épices, comme causes de leur crise mais sans que cela soit prouvé scientifiquement.

Symptômes : saignements, douleurs, boule dure...

La thrombose hémorroïdaire est douloureuse et gênante. On observe d'abord une douleur, puis un gonflement. La douleur va ensuite progressivement disparaître mais le gonflement demeure.

Traitements : anti-inflammatoires, crèmes, suppositoires...

Le traitement sera décidé en fonction de la gêne provoquée, la résorption est généralement obtenue naturellement sans intervention. Il est toutefois possible de se voir prescrire un traitement antalgique et des anti-inflammatoires. Localement, on pourra utiliser des suppositoires et crèmes contenant des corticoïdes, mais aussi des anesthésiques locaux. La gastro-entérologue rappelle qu'une consultation est indispensable afin d'éliminer la présence d'un abcès ou d'une fistule anale.

Thrombose hémorroïdaire et grossesse 

Selon la société nationale française de Colo-Proctologie 8% des femmes enceintes font une thrombose hémorroïdaire au troisième trimestre. Le traitement va consister à normaliser le transit mais aussi à prescrire un antalgique local (suppositoire ou pommade) et oral, autre qu'un anti-inflammatoire non stéroïdien qui est interdit pendant la grossesse.

Prévention de la thrombose hémorroïdaire

Le seul traitement préventif des thromboses hémorroïdaires est de régulariser le transit intestinal. 

Merci au Dr Anne-Laure Tarrerias, gastro-entérologue.

Thrombose hémorroïdaire : comment la faire disparaître ?
Thrombose hémorroïdaire : comment la faire disparaître ?

Sommaire Définition Personnes à risque Durée Causes Symptômes Traitements Pendant la grossesse Prévention Définition : qu'est-ce qu'une thrombose hémorroïdaire La thrombose hémorroïdaire se caractérise...