La définition et les traitements du pityriasis versicolor

Le pityriasis versicolor est une mycose de la peau, particulièrement fréquente en été. Caractérisée par des taches qui ne grattent pas, elle touche surtout les adolescents et les jeunes adultes. Son développement peut parfois être spectaculaire...

Définition

Le pityriasis versicolor est une mycose cutanée superficielle bénigne qui se traduit par l'apparition de taches sur la peau. Une mycose est une infection due à un champignon microscopique. Dans le cas du pytiriasis versicolor il s'agit d'une levure du genre Malassezia. La maladie se déclare majoritairement chez des sujets jeunes et plus souvent pendant la saison chaude, la chaleur étant un milieu favorable au développement de ce champignon. Le pityriasis versicolor est plus fréquent en cas de transpiration excessive, sur les peaux plutôt grasses et peut être favorisé par l'application de corps gras tels que des crèmes solaires.

Symptômes

pityriasis versicolor taches peau
© 123RF-Viktoriya Kabanova

Le pityriasis versicolor se manifeste par l'apparition de taches localisées arrondies ou ovalaires essentiellement sur le buste, la partie haute du dos et le cuir chevelu. D'autres zones comme les bras peuvent être, plus rarement, le siège de lésions. Ces taches peuvent être hyperpigmentées (plus sombres que la couleur habituelle de la peau) ou, plus souvent, hypopigmentées (plus claires que la peau), notamment sur les peaux un peu plus mates, ou sur les peaux pigmentées par le soleil. Les lésions peuvent être discrètement squameuses (surmontées de petites peaux blanches). "Cette affection est bénigne, son seul inconvénient est l'aspect inesthétique qui en résulte", insiste le Dr Clélia Vanhaecke, Praticien Hospitalier au Service Dermatologie-Vénéréologie CHU Reims. Le pityriasis versicolor est visible et donc gênant, mais il ne provoque ni douleurs, ni démangeaisons. La maladie est fréquente en été et a tendance à s'atténuer en hiver.

Causes

La cause du pityriasis versicolor est infectieuse, due à une levure, du genre Malassezia. Présente à l'état normal chez 9 personnes sur 10, cette levure prolifère en milieu humide et en cas de chaleur. La contagion interhumaine est très rare, et controversée.

Facteurs de risque

  • Le pityriasis versicolor est favorisé par la chaleur, l'humidité et la transpiration. Plus on vieillit, moins on court de risques, puisque la peau s'assèche avec l'âge.
  • D'autres facteurs externes peuvent être incriminés comme la malnutrition et certaines situations entraînant une diminution des défenses immunitaires (grossesse, utilisation de crème avec de la cortisone).
  • Le champignon se manifeste aussi plus fréquemment après utilisation de crèmes grasses ou d'huiles solaires.

"La durée du traitement doit être respectée, même en cas de disparition rapide des lésions"

Diagnostic

Le diagnostic est clinique, c'est-à-dire basé sur l'examen fait par le médecin. "Si nécessaire, un prélèvement superficiel de la peau (scotch test) peut être réalisé pour confirmer le diagnostic, cet examen n'est pas nécessaire dans la majorité des cas", précise le médecin.

Traitement

Le traitement du pityriasis versicolor repose sur un traitement antifongique le plus souvent local : c'est-à-dire en crème, lotion ou en gel moussant à utiliser sous la douche, à base de ketoconazole notamment. "La durée du traitement doit être respectée, même en cas de disparition rapide des lésions, cette durée varie selon l'étendue des lésions, s'il s'agit d'un premier épisode ou d'une récidive, elle peut varier d'une dose unique à un traitement de 3 semaines", détaille le Dr Vanhaecke. Un traitement systémique, par comprimé, peut parfois être décidé. La récidive est fréquente, du fait de la persistance de la présente du champignon sur la peau, et des facteurs favorisants.

Prévention

Il est impossible de prévenir le pityriasis versicolor, mais sa progression peut être freinée. Pour cela il est essentiel :

  • de porter des vêtements en coton, si possible pas trop moulants pour éviter la macération;
  • de prendre éventuellement un traitement de fond (applications régulières ou prises de comprimés régulières), prescrit par le médecin, en cas de récidives fréquentes,

Eviter la récidive

Réalisé en collaboration avec le Docteur Clélia Vanhaecke, Praticien Hospitalier, Service Dermatologie-Vénéréologie CHU Reims, Membre du GrIDIST (Groupe Infectiologie Dermatologique Infections Sexuellement Transmissibles) de la Société Française de Dermatologie (SFD).

La définition et les traitements du pityriasis versicolor
La définition et les traitements du pityriasis versicolor

Sommaire Définition Symptômes Causes Facteurs de risque Diagnostic Traitement Prévention Eviter la récidive Définition Le pityriasis versicolor est une mycose cutanée superficielle bénigne qui se traduit par...