Allergie au soleil (lucite) sur le visage, les mains : que faire ?

La lucite est une allergie au soleil fréquente chez les jeunes femmes. Elle se manifeste par une éruption de la peau (visage, mains, yeux...) déclenchée par les rayons du soleil. Symptômes, causes, médicaments... On fait le point.

Définition : qu'est-ce que la lucite (allergie au soleil) ?

La lucite est une allergie solaire. Elle se manifeste lors d'exposition au soleil et concerne 10% de la population, principalement féminine. Il existe globalement deux formes de lucite :

  • la lucite estivale bénigne, la plus fréquente,
  • la lucite polymorphe.

Lucite estivale bénigne

"La lucite estivale bénigne (LEB) se caractérise par une éruption sur des zones pas habituées au soleil comme les bras, le décolleté, lors de la première exposition au soleil. Elle passe en une semaine, parfois moins, parfois plus", informe le Dr Jean-Marc Chavigny, dermatologue et allergologue. La lucite estivale bénigne touche plus particulièrement les femmes de 15 à 35 ans. Elle peut réapparaître rapidement après une nouvelle exposition.

Lucite polymorphe

"La lucite polymorphe est beaucoup plus importante et touche le visage. Elle ne passe pas avec l'été", informe le dermatologue et allergologue. Cette forme de lucite survient dans les conditions d'exposition solaire de la vie courante du printemps à l'automne. Elle est donc beaucoup plus invalidante. "Elle nécessite un traitement médical",  informe ce médecin.

Urticaire solaire

Il existe une autre forme d'allergie au soleil : l'urticaire solaire. Elle se caractérise par des éruptions cutanées qui surviennent très rapidement après l'exposition au soleil, puis disparaissent une fois à l'ombre.

Symptômes : boutons rouges, cloques sur le visage, les mains, le dos...

Des petits boutons rouges ou cloques, accompagnés de démangeaisons, apparaissent quelques heures après l'exposition au soleil. Ces éruptions cutanées se localisent sur les zones découvertes du corps en cas de lucite estivale :

  • au niveau des épaules,
  • des bras,
  • des jambes,
  • du décolleté.

La lucite polymorphe touche le décolleté et les bras mais également le visage, le dos des mains et le derrière des oreilles. Les symptômes durent environ une semaine pour une lucite estivale bénigne et persistent plus de 10 jours dans le cas d'une lucite polymorphe.

Quand et qui consulter ?

"Si au bout de 10 jours, une lucite ne passe pas et si elle touche le visage, il est nécessaire de consulter un dermatologue", prévient le dermatologue et allergologue. "Il est nécessaire de consulter également lorsque les symptômes de lucite s'associent à d'autres symptômes, comme des douleurs articulaires. Cette lucite associée à d'autres symptômes peut être le signe d'un lupus par exemple"

Traitement : comment soigner une allergie au soleil ?

Le traitement de la lucite estivale bénigne consiste en l'application de crèmes corticoïdes sur les zones touchées. Des pulvérisations d'eau thermale apaisante et anti-inflammatoire plusieurs fois par jour diminuent les sensations de brûlures. Une exposition progressive au soleil est indispensable pour éviter les récidives d'allergie solaire. S'expose peu au début de l'exposition permet une désensibilisation.

Médicaments

"Mieux vaut utiliser des crèmes spéciales LEB qui laissent passer une partie des UV pour que la peau s'habitue au soleil. Si on se protège complètement on a de nouveau une lucite", conseille le Dr Jean-Marc Chavigny. "Il est aussi possible de prendre du Bêta-carotène 15 jours avant l'exposition au soleil et lors de la première semaine pour renforcer la protection de la peau", explique-t-il. Par précaution, la prise de beta-carotène est déconseillé aux fumeurs. Des crèmes solaires contenant de la vitamine E ou de l'Aloe vera pourraient être plus efficaces mais cela n'est pas prouvé de manière scientifique.

Huiles essentielles

Méfiance en revanche avec les huiles essentielles pour traiter ou prévenir une lucite. "Les huiles essentielles sont photosensibilisantes et il y a un risque de pigmentations importantes. Il y a également un risque d'allergie", prévient le Dr Jean-Marc Chavigny.

Soigner une lucite polymorphe

Le traitement de la lucite polymorphe repose sur une protection solaire forte et la prise d'un médicament anti-paludéen, qui est un photoprotecteur (Plaquenil®, Nivaquine®)

Merci au Dr Jean-Marc Chavigny, dermatologue et allergologue.

Allergie au soleil (lucite) sur le visage, les mains : que faire ?
Allergie au soleil (lucite) sur le visage, les mains : que faire ?

Sommaire Définition • Lucite estivale bénigne • Lucite polymorphe • Urticaire solaire Symptômes Quand et qui consulter Traitements • Médicaments • Huiles essentielles • Soigner la lucite polymorphe Définition :...