Virose : les types, symptômes et traitements

Les viroses correspondent aux maladies provoquées par un virus se propageant dans l'organisme. On parle aussi de "maladies virales" ou "infectieuses". Les viroses peuvent atteindre la sphère ORL, digestive, respiratoire ou pulmonaire. Une attention particulière est portée aux viroses infantiles.

Définition

Un virus est un organisme pathogène, qui, après avoir pénétré dans l'organisme provoque des symptômes définissant une maladie virale. Les virus sont de types et de gravités variables, allant de la simple infection ORL au SIDA. Les viroses font partie des maladies dites "infectieuses".

Virose ORL

Les viroses ORL sont les plus fréquentes. Elles peuvent aller du banal rhume à l'angine ou l'otite virale. Les virus les plus fréquemment rencontrés sont l'haemophilus influenzae ou l'adénovirus mais de nombreux autres virus sont responsables d'infections ORL. Elles sont souvent contagieuses et se transmettent par la salive ou par contamination aéroportée. Elles peuvent se compliquer de surinfection bactérienne mais sont le plus souvent sans gravité.

Virose digestive

Les viroses digestives sont responsables des épidémies de gastro-entérites. Il s'agit le plus souvent du rotavirus ou des entérovirus. Ces virus atteignent la muqueuse intestinale, ce qui provoque les symptômes connus de la gastro-entérite, c'est-à -dire les diarrhées, vomissements et douleurs abdominales. Ces viroses se transmettent très facilement par contact manuporté.

Virose respiratoire

Les viroses respiratoires sont essentiellement représentées par la grippe et les bronchites ou pneumopathies virales. La grippe évolue par épidémie hivernale et peut se compliquer de surinfections qui peuvent être graves. La grippe est l'une des rares maladies virales à bénéficier d'un vaccin, à renouveler annuellement. Les bronchites ou pneumopathies virales sont souvent bénignes mais peuvent parfois être graves, notamment chez le sujet fragile, âgé ou immunodéprimé. Une hospitalisation peut être nécessaire dans ces cas.

Virose HPV

Le virus HPV, ou papillomavirus, est à l'origine d'infections sexuellement transmissibles et il constitue un facteur favorisant le cancer du col de l'utérus chez la femme. Il passe souvent inaperçu, c'est pourquoi son dépistage par frottis cervico-utérin régulier est indispensable chez toutes les femmes ayant une activité sexuelle. Un vaccin luttant contre la contamination par le papillomavirus est disponible et conseillé aux adolescentes.

Virose du bébé

Les viroses du bébé sont de toutes sortes : ORL, digestives, ou éruptives. L'immunité du bébé se développe progressivement. Certains virus passent inaperçus chez l'enfant ou donnent peu de symptômes comme le cytomégalovirus. Pour certains virus, l'immunité acquise est alors définitive.

Contagion et incubation

"La contagion est l'une des principales caractéristiques des maladies virales. Les modes de prévention et les vaccinations disponibles sont une question de santé publique dont chacun a la responsabilité" estime le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste. Après la contagion, s'ensuit une période d'incubation. Pendant cette période qui varie de quelques heures et plusieurs mois (voire plusieurs années), le virus se multiplie dans les cellules qu'il infecte. Parmi les viroses les plus connues, on compte la grippe, le rhume, la varicelle, le VIH ou Ebola. Il peut donc s'agir de maladies bénignes ou très graves. On parle de zoonose lorsque la maladie est transmise d'une espèce à une autre.

Symptômes

Les manifestations d'une infection virale sont la fièvre, les maux de tête, les courbatures, la fatigue et le manque de tonus, mais elle peut aussi être asymptomatique. Des manifestations cutanées sont aussi possibles (pour l'herpès ou la rougeole par exemple). En fonction du type de virus et des organes atteints, les symptômes vont varier. On peut observer des diarrhées, des vomissements, une raideur méningée ou encore différentes sortes d'éruptions cutanées.

Traitement

Dans la plupart des viroses, le système immunitaire parvient à se débarrasser seul du virus, et la maladie guérit le plus souvent sans séquelle. Parfois le virus reste dans l'organisme et provoque des récurrences, comme l'herpès. Lorsqu'un vaccin existe, il constitue la meilleure prévention contre les virus. Les antibiotiques sont inefficaces contre les maladies virales. Le traitement des viroses est symptomatique : antipyrétiques, antalgiques, antiémétiques, antidiarrhéiques, antiseptiques... Des antiviraux peuvent être employés dans certains cas, comme pour la grippe ou le VIH.

Virose : les types, symptômes et traitements
Virose : les types, symptômes et traitements

Sommaire Définition Virose ORL Virose digestive Virose respiratoire Virose HPV Virose du bébé Contagion et incubation Symptômes Traitement Définition Un virus est un organisme pathogène, qui, après avoir...