Comment soigner une hernie hiatale (par glissement ou roulement) ?

La hernie hiatale est la lésion la plus fréquente de l'appareil digestif puisqu'elle concerne 20 à 60% de la population en France. Comment la soigner ? Quels sont ses symptômes ? Existe-t-il des traitements naturels ? Le point avec le Dr Benoit Mory, gastro-entérologue.

Définition

Une hernie hiatale est le passage d'une portion de l'estomac à travers l'orifice œsophagien du diaphragme (appelé hiatus œsophagien). Celui-ci survient lorsque les moyens de fixation de l'estomac et du bas de l'œsophage sont défaillants. "En temps normal, le hiatus permet à l'œsophage de traverser le diaphragme pour amener les aliments jusqu'à l'estomac, précise le Dr. Benoit Mory, gastro-entérologue à Paris. Mais s'il s'élargit, cet orifice peut alors laisser remonter une partie plus ou moins importante de l'estomac." Il existe deux types de hernie hiatale : par glissement et par roulement.

Hernie hiatale de type 1, par glissement

La hernie hiatale de type 1 ou par glissement représente 90 % des cas. "Une petite partie de l'estomac remonte dans le thorax, via l'œsophage, formant une petite ampoule de 2-3 cm, explique le Dr. Mory. Cette anomalie peut être responsable de brûlures d''estomac et surtout des reflux gastro-œsophagiens." Elle est néanmoins relativement bénigne.

Hernie hiatale de type 2 ou par roulement

La hernie hiatale de type 2 ou par roulement représente 10 % des cas. "La partie la plus volumineuse de l'estomac s'enroule sur lui-même et passe à travers le diaphragme, tandis que le bas de l'œsophage reste en place", précise le Dr. Mory. Les hernies hiatales par roulement sont peu fréquentes et elles sont difficiles à détecter car elles ne génèrent pas de troubles très particuliers. Pourtant, au fil du temps elles peuvent s'aggraver et entraîner de petites hémorragies, des douleurs gastriques ou des troubles respiratoires. 

Symptômes

  • Les symptômes d'une hernie hiatale par glissement s'apparentent à ceux d'un RGO (brûlures œsophagiennes et sensations de remontées acides), le liquide gastrique étant refoulé vers l'œsophage. Des douleurs peuvent être ressenties sur la partie haute de l'abdomen. Des régurgitations alimentaires, parfois acides, se font ressentir surtout après le repas ainsi que des rots, un hoquet et des nausées, de la toux en particulier la nuit, ainsi que de difficultés à avaler. Mais parfois cette affection est asymptomatique.
  • En présence d'une hernie par roulement, les symptômes sont variables : des signes de RGO plus discrets après le repas, parfois des ballonnements et des nausées, un hoquet ainsi qu'une sensation de blocage des aliments au moment de la déglutition.

Cause

L'âge est un facteur de risques : 70 % des personnes de plus de 70 ans sont concernés par une hernie hiatale car en vieillissant le diaphragme perd de sa tonicité et le hiatus a tendance à s'élargir, favorisant la remontée de l'estomac. La hernie par roulement peut aussi être due à un défaut congénital ou un traumatisme.

Diagnostic

Des examens sont indispensables. "Pour rechercher une hernie hiatale, on procède à une gastroscopie qui permet de visualiser l'œsophage et la paroi de l'estomac, et, au besoin, à une radiographie du thorax et scanner du thorax et de l'abdomen", précise notre expert. Cet examen est systématique dès 45 ans en présence d'un RGO présentant des signes d'alerte comme : réveils nocturnes, douleurs importantes irradiants dans le dos.

Traitement

Un traitement médical sera mis en place pour traiter les symptômes.

  • Il consiste à diminuer le reflux gastro-œsophagien en adoptant des règles hygiéno-diététiques. "Ne pas se coucher trop tôt après un repas mais attendre 2 à 3 heures et perdre 3 à 4 kg", recommande le Dr. Mory.
  • Des médicaments comme des antiacides et des antisécrétoires sont prescrits pour diminuer l'acidité gastrique.
  • Si le traitement est inefficace, on procédera à une intervention chirurgicale pour repositionner l'estomac dans l'abdomen et resserrer l'orifice hiatal. Elle se pratique le plus souvent sous cœlioscopie.
  • " Côté plantes, la réglisse est intéressante, car elle soulage à la fois l'estomac et le pharynx, souvent irrités par le reflux, recommande Sylvie Hampikian, pharmacologue spécialiste des plantes. Pour la dyspepsie, misez sur le fenouil, la camomille, la mélisse, la marjolaine, le basilic, le curcuma, le gingembre et l'aubier de tilleul sont efficaces." Toutes ces plantes sont à prendre en tisane, à la dose d'une cuillerée à café à laisser infuser 5 minutes dans l'eau bouillante. Ces plantes n'ont aucune contre-indication, sauf la réglisse qu'il vaut mieux éviter si on souffre d'hypertension.

Merci au Dr. Benoit Mory, gastro-entérologue et à Sylvie Hampikian, pharmacologue spécialiste des plantes.

Comment soigner une hernie hiatale (par glissement ou roulement) ?
Comment soigner une hernie hiatale (par glissement ou roulement) ?

Sommaire Définition Hernie hiatale type 1 Hernie hiatale type 2 Symptômes Cause Diagnostic Traitement Définition Une hernie hiatale est le passage d'une portion de l'estomac à travers l'orifice œsophagien...