Sinusite : quels traitements rapides ?

Aigue, chronique, frontale, dentaire... La sinusite est une affection très fréquente : on estime qu'environ 90% des adultes en auront une au cours de leur vie. Quels sont ses symptômes ? Comment la soigner vite ? Avec des médicaments et/ou des remèdes naturels ?

Définition

"Une sinusite est une inflammation des sinus, due à la présence d'un micro-organisme étranger. Il y a plusieurs sinus : maxillaires, frontaux, ethmoïdaux et sphénoïdaux, et tous peuvent être atteint", explique le docteur Romain Troalen, médecin généraliste. Il s'agit plus précisément de l'inflammation de la muqueuse tapissant les sinus, c'est-à-dire les cavités creusées à l'intérieur des os de la face (ils communiquent avec les fosses nasales). La sinusite peut être virale ou bactérienne. Cette affection très fréquente peut être aiguë, subaiguë ou chronique. Les principaux symptômes de la sinusite sont le nez bouché, la fièvre, et des maux de tête.

Types de sinusite

Sinusite maxillaire

Le sinus maxillaire fait partie des 4 sinus du visage : il s'agit de cavités remplies d'air communiquant avec les fosses nasales. Le sinus maxillaire est une cavité creusée à l'intérieur de l'os maxillaire, en dessous de l'orbite et situé en regard de la partie supérieure de la joue. Il est, tout comme les autres cavités sinusales, tapissé de muqueuse. La sinusite maxillaire traduit donc l'inflammation de celui-ci. Elle se différencie par la présence d'une sous-orbitaire, qui est augmentée lorsque le patient penche la tête en avant.

Sinusite frontale

Le sinus frontal est une cavité creusée à l'intérieur de l'os frontal, au-dessus des orbites. La sinusite frontale désigne donc une inflammation du sinus frontal, pouvant être causée par une infection bactérien, virale ou mycosique. Elle se traduit généralement par des douleurs au niveau du front et au-dessus des orbites.

Pansinusite

La pansinusite correspond à l'inflammation de plusieurs sinus de la face, autrement dit à plusieurs sinusites. Elle peut être d'origine inflammatoire ou infectieuse, chronique ou aiguë. Elle est souvent provoquée par un problème de dent, par exemple un abcès dentaire. Elle se traduit par de la fièvre, un gonflement des joues et des paupières ainsi que des maux de tête.

Sinusite infectieuse

La sinusite infectieuse est due à une bactérie ou à un virus. Elle est souvent provoquée par une rhinopharyngite qui se propage dans les sinus. Une fièvre, une toux ou des douleurs faciales au niveau des sinus peuvent apparaître ne plus des symptômes communs. Celles-ci correspondent à une congestion des orifices d'ouverture des sinus, d'origine virale, qui disparaissent le plus souvent spontanément.

Sinusite dentaire

Le sinus maxillaire étant proche de la bouche, "il est possible que des infections dentaires, comme une carie ou un abcès dentaire, se propagent jusqu'au sinus, et déclenchent une infection", précise le docteur Troalen. Pour être diagnostiqué, ce cas-là nécessite un bilan radiologique précis. Le traitement, lui, doit prendre en charge conjointement la cause dentaire et la sinusite.

Durée d'une sinusite

"Une sinusite dure 3 à 7 jours si elle est virale. C'est-à-dire qu'elle passe tout de seule, avec médicaments pour calmer les symptômes. La maladie en elle-même part toute seule après", explique le docteur Troalen. La sinusite aiguë part en effet en moins de 2 semaines. Si elle dire plus de 3 mois, elle est considérée comme chronique.

Contagieuse ou pas ?

Cela dépend des sinusites : "La sinusite d'origine virale est contagieuse, bien sûr, et quant aux sinusites d'origines bactériennes, elles peuvent l'être s'il y a un contact direct avec des sécrétions (ce qui peut arriver dans un couple, ou quand on s'occupe d'un enfant malade)", explique le docteur.

Causes

L'infection des sinus est généralement causée par des virus ou des bactéries qui les envahissent et irritent la muqueuse. La sinusite peut être une infection ponctuelle et n'affecter qu'un seul sinus : les sinus maxillaire, frontal, ethmoïdal ou sphénoïdal peuvent être touchés. Mais il arrive également que les 2 sinus soient touchés.

Symptômes

sinusite
© 123RF-Roberto Biasini

Les symptômes communs sont un nez bouché et qui coule (écoulement clair ou purulent), de la fièvre et des maux de tête généralement localisés en regard du ou des sinus atteints.

Sinusite aiguë

La sinusite aiguë ne dure pas plus de 2 semaines, c'est comme cela qu'on la différencie de la sinusite chronique. Elle peut donc être d'origine bactérienne ou virale, et est le plus souvent située au niveau des sinus maxillaires. Le sinus frontal, ethmoïdal ou sphénoïdal sont plus rarement touchés. La sinusite aiguë peut entraîner divers symptômes : une congestion nasale avec un écoulement clair ou purulent des deux narines, une douleur derrière les pommettes et au niveau des sinus, parfois des maux de tête diffus, et plus rarement de la fièvre, une sensation de malaise, une toux et des éternuements.

Sinusite chronique

Une sinusite est dite chronique quand elle dure depuis plus de trois mois. "Une sinusite chronique est forcément liée à d'autres causes", précise le docteur Romain Troalen. Parmi ses causes qui font durer une sinusite, on trouve l'allergie – aux acariens ou aux pollens par exemple. Il faut savoir que la sinusite chronique peut, dans un second temps, se surinfecter et évoluer vers une sinusite aiguë.

Diagnostic

Pour détecter une sinusite, il faut faire un diagnostic clinique : "Quand on a un patient qui se plaint de douleurs, de maux de tête, avec le nez qui coule ou bouché, ça peut être un premier indice. Il peut avoir de la fièvre ou pas. Ensuite, on palpe les sinus. Enfin, le signe qui ne trompe pas, précise le docteur Troalen, c'est quand on fait pencher la tête en avant et que la douleur augmente, on est certain que c'est une sinusite."

Sinusite bactérienne ou sinusite virale ?

Pour différencier la sinusite bactérienne de la sinusite virale, il faut voir de petits signes : "La sinusite bactérienne est souvent présente d'un seul côté, c'est-à-dire qu'on a un sinus atteint plus que l'autre. Souvent, les patients se plaignent d'une sensation de "battements", et enfin, elle est en général plus forte en fin de journée ou la nuit." Tous ces signes associés indiquent, selon le docteur, une sinusite bactérienne. " Mais si on n'est pas certain, on peut faire un test : on donne un traitement symptomatique pendant 48h, et quand ça persiste, alors la sinusite est d'origine bactérienne et il faut donner des antibiotiques", explique-t-il. Enfin, "quand la fièvre dure plus de 2-3 jours, c'est certain que c'est d'origine bactérienne. Mais dans ce cas, il fait toujours s'assurer qu'il n'y ait pas de problème dentaire", conclut-il.

Traitements

Par médicaments

"Une sinusite virale part toute seule au bout de quelques jours, explique le docteur Romain Troalen. On va simplement donner des médicaments qui diminuent les symptômes, comme du paracétamol contre les douleurs. Certains patients prennent des anti-inflammatoires d'eux-mêmes, mais attention, ça peut diminuer les défenses immunitaires et donc ça peut aggraver les symptômes." Les lavages de nez peuvent aussi aider"Les corticoïdes peuvent être une bonne idée en spray, associés à un décongestionnant nasal."

Dans le cas d'une sinusite bactérienne, "des antibiotiques sont nécessaires en plus des médicaments anti-symptomatiques". Les lavages de nez devraient se pratiquer quotidiennement 2 fois par jour, pour éviter les complications bronchiques.

Les huiles essentielles

Certaines plantes sont parfois recommandées contre la sinusite. Prudence malgré tout, il vaut mieux prendre l'avis de son médecin ou de son pharmacien avant de prendre un traitement phytothérapique. Particulièrement pendant la grossesse et chez l'enfant.

L'eucalyptus : Cette plante a des propriétés antiseptiques et antibactériennes. En phytothérapie, ses feuilles fluidifient les sécrétions qui encombrent les bronches, et favorisent leur évacuation. Elles sont utilisées pour traiter la plupart des affections des voies ORL, notamment la sinusite.

Le pin sylvestre : Le pin sylvestre renferme des vertus thérapeutiques similaires à celles de l'eucalyptus. Ses bourgeons et rameaux sont utilisés comme antiseptiques et décongestionnants. En extrait fluide de plante standardisé (EPS), le pin est indiqué pour soulager la sinusite, et autres affections des voies respiratoires.

L'échinacée : Il s'agit d'un stimulant naturel du système immunitaire. Elle favorise l'élimination des microbes et virus par l'organisme. Prise en extrait fluide de plante standardisé (EPS), sa racine agit en prévention et dans le traitement de la sinusite.

Merci au  docteur Romain Troalen, médecin généraliste.

Sinusite : quels traitements rapides ?
Sinusite : quels traitements rapides ?

Sommaire Définition Types de sinusite • Sinusite maxillaire • Sinusite frontale • Pansinusite • Sinusite infectieuse • Sinusite dentaire Durée d'une sinusite Contagieuse ou pas ? Causes Symptômes • Sinusite...