Eau dans le poumon : comment soigner un œdème pulmonaire ?

L'œdème aigu du poumon (œdème pulmonaire ou OAP), provoqué par une maladie cardiaque, est une urgence médicale à traiter le plus rapidement possible. Quels sont ses symptômes ? Les personnes âgées sont-elles plus à risque ? Comment soigner un œdème du poumon ? Le point avec le Dr Stéphane Boulé, cardiologue.

Eau dans le poumon : comment soigner un œdème pulmonaire ?
© Viacheslav Iakobchuk - 123RF

Qu'est-ce qu'un œdème pulmonaire ?

Comme tous les œdèmes, l'œdème aigu du poumon, OAP ou œdème pulmonaire aigu, se caractérise par une accumulation anormale et brutale de liquide dans le poumon, plus exactement dans les alvéoles pulmonaires (petites poches où ont lieu les échanges gazeux avec le sang) "alors que normalement il n'y a pas de liquide dedans, simplement de l'air", avance d'emblée Dr Stéphane Boulé, cardiologue et membre de la Fédération Française de Cardiologie, qui ajoute : "Il s'agit d'une urgence médicale." Toutefois, un OAP n'est pas une maladie des poumons. "Il s'agit de la conséquence d'une maladie du cœur. Cela s'intègre dans ce que l'on appelle l'insuffisance cardiaque"

Les personnes âgées : une population à risque ?

Les personnes âgées qui ont des antécédents d'infarctus et celles qui présentent des facteurs de risque (tabagisme, alcoolisme, diabète) sont les plus exposées.

Causes : le cœur ? Un traumatisme ? Des lésions ?

Un OAP peut arriver "du fait d'un dysfonctionnement du cœur qui n'assume plus efficacement son rôle de pompe pour différentes raisons", explique Stéphane Boulé. "Quelle que soit la cause, si le cœur ne pompe plus correctement le sang, celui a alors tendance à stagner en amont, dans les vaisseaux du poumon. Si la pression du sang dans ces vaisseaux devient trop importante, il va alors y avoir une fuite de liquide de ces vaisseaux vers les alvéoles du poumon."

Si l'immense majorité des OAP sont d'origine cardiaque, certains proviennent d'une lésion et sont donc appelés OAP lésionnels. Ces derniers sont provoqués par un traumatisme causé par une rupture de la membrane située entre les vaisseaux et les alvéoles pulmonaires : on parle de SDRA (syndrome de détresse respiratoire aiguë). La présence de liquide dans les alvéoles pulmonaires sera responsable d'une diminution de la qualité des échanges gazeux, entraînant des difficultés respiratoires importantes, suivant la rapidité de la constitution et l'importance de l'invasion liquidienne. Une pneumopathie infectieuse ou toxique, ou un traumatisme peuvent aussi en être responsables.

Symptômes : comment reconnaître un œdème du poumon ?

L'œdème aigu pulmonaire se manifeste par :

  • des difficultés respiratoires d'apparition brutale avec augmentation de la fréquence respiratoire
  • une gêne majorée en position allongée. "Le symptôme principal est un essoufflement très important. La personne ne respire pas normalement. C'est un symptôme extrêmement angoissant. Cela induit une sensation de manque d'air, d'étouffement", ajoute Stéphane Boulé.
  • une douleur thoracique,
  • une toux,
  • une coloration bleutée de la peau ou des muqueuses,
  • des crachats classiquement qualifiés de mousseux.

Que faire en cas de symptômes ?

Un œdème aigu du poumon représente une véritable urgence. Dès l'apparition des premiers symptômes, il faut contacter immédiatement le 15. En effet, en l'absence de prise en charge rapide, un OAP peut entraîner une détresse respiratoire aiguë menant au décès.

Diagnostic

En cas de suspicion d'œdème aigu du poumon, la prise en charge doit être réalisée rapidement. Le médecin se renseignera sur les antécédents importants, notamment les maladies cardiaques préexistantes, puis sur les circonstances d'apparition. Un examen clinique avec auscultation pulmonaire permettra de confirmer l'existence de liquide dans les poumons.

Des examens complémentaires seront également effectués :

  • une radiographie des poumons,
  • un électrocardiogramme,
  • une prise de sang,
  • une échographie cardiaque.

Traitements : comment soigner un œdème du poumon ?

Le traitement de l'OAP inclut systématiquement un vasodilatateur (dérivés nitrés), médicament capable de dilater les vaisseaux, des injections de diurétiques en vue d'éliminer l'excès d'eau et un apport d'oxygène ("oxygénothérapie"). "L'OAP s'intègre bien souvent dans le cadre d'une insuffisance cardiaque chronique sous-jacente, qui est donc connue et doit bénéficier d'un traitement de fond optimal. C'est un point essentiel. Il faut traiter la cause, traiter la maladie cardiaque responsable pour éviter à tout prix la survenue d'un œdème pulmonaire", précise Stéphane Boulé.

Quant à la prévention de l'OAP, elle passe par la prise en charge de tous les facteurs de risque cardiovasculaires communs pour tous. Les patients atteints de pathologie cardiaque doivent respecter un certain nombre de règles précises pour éviter les complications dont fait partie l'œdème aigu du poumon. Un régime sans sel, un régime alimentaire équilibré, un contrôle du poids, un traitement bien pris, un contrôle de la tension artérielle, l'absence de tabac et la consommation limitée d'alcool, sont quelques-uns des principes fondamentaux permettant d'éviter la survenue de ces complications.

Merci au Dr Stéphane Boulé, cardiologue et membre de la Fédération Française de Cardiologie.

Eau dans le poumon : comment soigner un œdème pulmonaire ?
Eau dans le poumon : comment soigner un œdème pulmonaire ?

Sommaire Définition Personnes âgées Causes Symptômes Que faire ? Diagnostic Traitements Qu'est-ce qu'un œdème pulmonaire ? Comme tous les œdèmes, l'œdème aigu du poumon, OAP ou œdème pulmonaire aigu, se...