Les premiers symptômes d'une névralgie et comment les soulager

La névralgie définit la présence de douleurs sur le trajet d'un nerf. Ces douleurs peuvent être permanentes ou se déclencher brutalement. Névralgie cervico-brachiale, pudendale, dentaire, d'Arnold... Le point sur les premiers symptômes, les causes et les traitements d'une névralgie.

Définition et durée d'une névralgie

La névralgie est une neuropathie périphérique (qui atteint un nerf périphérique). "C'est l'irritation d'un nerf, souvent sensitif, associée à des douleurs semblables à des décharges électriques", résume le Dr Alexandre Morin, neurologue à la Pitié-Salpêtrière (Paris). La névralgie peut toucher différents nerfs pendant des périodes de temps variables - plusieurs jours, semaines, parfois des années. Elle peut se manifester de manière permanente ou survenir brutalement, soit de manière spontanée, soit en raison d'un mouvement ou d'un appui prolongé sur la zone.

Causes d'une névralgie

Les causes d'atteintes du nerf sont diverses :

  • compression du nerf,
  • pathologies neurologiques, 
  • infections virales,
  • chocs violents... 

Ces causes peuvent différer en fonction de la localisation de la névralgie.  Les traumatismes au niveau cervical, après une chute par exemple, peuvent générer une névralgie d'Arnold. Parmi les autres causes : le blocage d'une vertèbre cervicale, des lésions à la base du crâne, un rhumatisme ou une maladie de la moelle épinière (rarement) connue sous le nom de Syringomyélie. Les névralgies dentaires, quant à elles, sont dues à l'atteinte d'un nerf situé dans la partie profonde de la dent. Les premières sources de névralgies dentaires sont les caries. 

Localisation et types de névralgies

Névralgie cervico-brachiale

"Il existe trois grands types de névralgie", explique le Dr Morin. Parmi L'une des plus fréquentes est la névralgie cervico-brachiale, communément appelée "sciatique du cou" ou "sciatique du bras", car il s'agit d'une compression ou d'une irritation d'un nerf du cou qui se prolonge le long du bras. Les douleurs concernent le cou, la clavicule, le haut du dos, l'épaule et le bras, d'un ou des deux côtés parfois.

Névralgie faciale

Autre névralgie fréquemment observée : la névralgie faciale, qui touche le nerf trijumeau et entraîne des douleurs intenses au niveau de la face. "Ce nerf part du tronc cérébral et innerve le visage." Les douleurs sont ressenties au niveau du visage et peuvent irradier jusqu'à l'oreille.

Névralgie d'Arnold

Troisième type de névralgie fréquente : la névralgie d'Arnold. Elle touche le nerf formé par le "nerf d'Arnold" qui innerve les muscles profonds du cou. "La douleur sera alors localisée au niveau du crâne et du cou", précise Alexandre Morin.

Névralgie dentaire

La névralgie dentaire se réfère à une douleur très vive ressentie à l'intérieur de la bouche et due à l'atteinte d'un nerf qui innerve l'ensemble des éléments bucco-dentaires

Névralgie pudendale

La névralgie pudendale, quant à elle, est plus rare mais très douloureuse. Elle consiste en une atteinte des nerfs situés dans la région profonde du bassin et entraîne des douleurs au niveau du pubis.

Symptômes : vertiges, douleurs au dos...

Les douleurs sont fréquemment décrites comme des brûlures ou une sensation de décharge électrique, parfois des paresthésies douloureuses, sensations de fourmillements ou d'engourdissements, et plus rarement, des vertiges. Les douleurs peuvent irradier de manière intense et atteindre des zones plus ou moins vastes.

Examens : scanner ou IRM ?

La névralgie peut être difficile à diagnostiquer, du fait de vaste symptomatologie. "C'est une maladie un peu fourre-tout, à l'origine de nombreux signes indirects", explique le neurologue. Un interrogatoire et un examen clinique permettent de mettre sur la piste. Le scanner ou l'IRM du rachis cervical est prescrit en cas de douleurs persistantes, afin de chercher l'origine de la compression du nerf. "Un électromyogramme peut aussi être prescrit pour évaluer la conduction du nerf, mais cet examen n'est pas réalisable sur tous les nerfs", ajoute le Dr Morin.

Exercices de kiné

Des exercices de kinésithérapie permettent de moins souffrir et d'éviter une amyotrophie avec une diminution de volume et de tonicité du muscle concerné, liée au manque d'activité physique. "Mais ces exercices ne sont pas efficaces dans toutes les névralgies - en cas d'atteinte du nerf trijumeau, par exemple", souligne le neurologue. 

Traitements : comment soulager une névralgie ?

La prise d'antalgiques classiques type paracétamol peut être prescrite pour soulager les épisodes douloureux. Au niveau local, une chirurgie peut être envisagée pour limiter la compression du nerf. "On opère parfois autour du nerf trijumeau pour lui laisser de la place", ajoute le spécialiste. 

Les thérapies non médicamenteuses, telles que la sophrologie, la méditation ou l'autohypnose, sont d'un recours utile. "Ces approches permettent d'apprendre à vivre avec sa douleur en travaillant sur elle", conclut le Dr Alexandre Morin. 

Merci au Dr Alexandre Morin, neurologue à la Pitié-Salpêtrière (Paris).

Les premiers symptômes d'une névralgie et comment les soulager
Les premiers symptômes d'une névralgie et comment les soulager

Sommaire Définition et durée Causes Types de névralgies • Névralgie cervico-brachiale • Névralgie faciale • Névralgie d'Arnold • Névralgie dentaire • Névralgie pudendale Symptômes Examens Exercices Traitements...