Comment enlever les pellicules ?

Grasses ou sèches, les pellicules sont gênantes et peu esthétiques. Comment s'en débarrasser ? Quels shampoings, lotions ou autres remèdes utiliser ? Le point avec le Docteur Paul Dupont, dermatologue.

Définition et symptômes

Les pellicules touchent une personne sur trois. Elles peuvent être très nombreuses et persistantes et nécessitent un traitement spécifique. Elles se définissent par des squames de peau. "Elles sont la conséquence d'un emballement du renouvellement des cellules du cuir chevelu. C'est ce qui provoque leur desquamation", explique le Docteur Paul Dupont, dermatologue. Il existe deux sortes de pellicules.

Pellicules sèches

Les pellicules sèches sont de couleur blanche et tombent seules. Des démangeaisons y sont la plupart du temps associées. Les pellicules sèches sont les plus fréquentes. Elles touchent les cuirs chevelus normaux ou secs, sont blanches, plates et se détachent facilement des cheveux et des vêtements. Elles ne sont gênantes que d'un point de vue esthétique. Les pellicules peuvent également apparaître au niveau des sourcils.

Pellicules grasses

"Les pellicules grasses, quant à elles, collent aux cheveux et s'accompagnent d'une hyper séborrhée du cuir chevelu", note le spécialiste. Elles touchent les cuirs chevelus gras. Ce sont en effet des foyers idéaux pour le pityriasis capitis, appelées plus communément pellicules,qui se nourrit de l'excès de sébum produit par ce type de cheveu. Les pellicules grasses ont un aspect jaunâtre. Elles se présentent sous forme de plaques plus ou moins grandes qui restent collées au cuir chevelu, provoquant des démangeaisons voire des chutes de cheveux.

Des shampoings antipelliculaires peuvent éviter la prolifération. La consultation d'un dermatologue représente un recours possible pour traiter cette affection. 

La différence avec des lentes (poux)

Les pellicules sont à distinguer des lentes qui sont les œufs des poux. "Celles-ci sont en général le long du cheveu et y adhèrent, contrairement aux pellicules" précise notre interlocuteur.

Causes

Les pellicules sont de fines squames du cuir chevelu. Elles sont généralement dues à l'activation anormale d'un petit champignon, le pityriasis, qui accélère le renouvellement du cuir chevelu. Normalement, un cycle de renouvellement est de 21 jours et permet l'élimination des cellules mortes de l'épiderme de manière totalement invisible. Lorsque ce cycle dure moins de 21 jours, en revanche, les cellules se multiplient trop vite et s'accumulent à la surface du cuir chevelu et forment une poudre blanche (pellicules sèches) ou des particules graisseuses (pellicules grasses).

Comment s'en débarrasser ?

Les traitements contre les pellicules durent en moyenne une dizaine de jours.

  • Contre des pellicules sèches, des shampoings antipelliculaires sont recommandés. Ce type de produit contient des actifs comme l'huile de cade, le goudron ou encore le zinc, qui facilite le renouvellement des cellules superficielles du cuir chevelu.
  • Contre des pellicules grasses, il est préférable d'opter pour un traitement à base d'antifongiques et d'acide salicylique qui détruisent les particules et les agglomérats graisseux. Il s'agit généralement d'ampoules à appliquer sur le cuir chevelu. Le traitement dure en général une dizaine de jours et s'utilise 2 fois par semaine. 

Dans tous les cas, si les pellicules persistent, consultez votre dermatologue. Lorsque le diagnostic de dermite séborrhéique est posé, une partie du traitement consiste à agir sur certains facteurs pouvant intervenir, dont le stress. Le fait de réduire l'exposition au stress permet notamment d'atténuer les symptômes (état pelliculaire), et de prévenir une aggravation de la pathologie. 

Facteurs favorisants les pellicules

Stress

Le stress est-il un facteur d'apparition des pellicules ? Oui, mais seulement dans certains cas. Il est notamment en cause dans l'état pelliculaire lié à un type de dermatose assez courante, la dermite séborrhéique. Le stress est reconnu comme un facteur déclenchant, ou aggravant, d'un état pelliculaire lié à une dermite séborrhéique, une affection fréquente observée chez 3% à 5% de la population. Cette maladie inflammatoire de la peau se manifeste par des rougeurs et des squames sur le visage ou sur le cuir chevelu. Dans le cas d'une atteinte du cuir chevelu, des pellicules plus ou moins séborrhéiques (pellicules grasses) apparaissent. A noter que la dermite séborrhéique est une pathologie multifactorielle : si le stress est parfois impliqué, les crises peuvent également être précipitées par les variations saisonnières et l'environnement (ex : pollution).

Différents états émotionnels sont identifiés parmi les facteurs contributeurs : anxiété, dépression, sollicitation trop importante du corps, surmenage, burn-out.

De nombreux autres facteurs favorisent l'apparition des pellicules : facteurs héréditaires, excès de sébum (cheveux gras ou suintant), nervosité, problèmes digestifs, dérèglement hormonal, mauvaise hygiène capillaire, utilisation de shampoings trop détergents, cheveux mal rincés, usage de produits coiffants.

Conseils et bonnes habitudes

Le pityriasis qui génère les pellicules est un petit champignon présent sur tous les cuirs chevelus. Il est donc impossible de s'en débarrasser. Il est en revanche possible d'empêcher sa prolifération anormale, notamment en consommant des aliments riches en vitamine A (qui assainit le cuir chevelu et calme les irritations), type carottes, abricots, persil, patate douce, blette, foie ou poisson, et en utilisant des humidificateurs : l'air sec peut en effet entraîner l'apparition de pellicules.

Comment enlever les pellicules ?
Comment enlever les pellicules ?

Sommaire Définition, symptômes Pellicules sèches Pellicules grasses Différence pellicule et lente Cause Se débarrasser des pellicules Facteurs de risque Stress et pellicule Conseils anti pellicule Définition et...