Allergie au pollen : risque élevé en Ile-de-France

Selon le bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) publié le 12 avril 2019, l'Ile-de-France et le Nord-Est de la France sont en vigilance élevée à cause des pollens de bouleau.

Allergie au pollen : risque élevé en Ile-de-France
© 123RF-razyph

[Mise à jour le 12/04/2019] C'est au tour du nord de la France d'être touché par les pollens. Selon le dernier bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) publié le 12 avril, les risques allergiques sont élevés en Ile-de-France et dans le Nord-Est à cause des pollens de bouleau. Les belles températures et le temps ensoleillé favorisent la dispersion des pollens dans l'air. "Les allergiques à ce pollen doivent penser à anticiper leur traitement pour subir le moins que possible" conseille le réseau.

  • Autour de la Méditerranée et dans le Sud-Ouest le risque est de niveau moyen pour les pollens de platane et de chêne et faible pour les pollens de graminées.
  • Sur le reste de la France on retrouve des pollens de peuplier, de saule et de charme avec un risque d'allergie variant entre le niveau faible et le niveau moyen.
  • Les graminées libèrent déjà quelques pollens sur une grande partie du territoire, si les beaux jours persistent, le développement de ces herbes et leur floraison seront en augmentation. Les personnes sensibles à ces pollens doivent se tenir prêts.

Carte de vigilance des pollens - 12 avril 2019

carte pollen france allergie
Carte de vigilance des pollens-12 avril 2019 © RNSA

La saison des pollens a commencé dès le mois de février 2019 en raison des douces températures mettant alors en alerte 11 départements. Le nord de la France a ensuite bénéficié d'un répit avec le retour de plus basses températures, mais pas le Sud qui est resté saturé en pollens jusqu'au mois de mars.  

Graminée, bouleau, cyprès et ambroisie, particulièrement présents en France

Le pollen produit par les fleurs est composé de minuscules grains servant à la reproduction des plantes. Les principales manifestations de l'allergie au pollen sont la rhinite allergique (ou la rhino-conjonctivite allergique), aussi appelée "rhume des foins". Il existe trois grandes catégories de pollens : les pollens d'arbres (bouleau, platane…), les graminées (blé, avoine…) et les herbacés (ortie, ambroisie…). En France, les principales espèces végétales responsables des allergies sont :

  • les graminées (avril à juillet)
  • le bouleau (avril, surtout au nord de la France)
  • le cyprès (février à avril)
  • l'ambroisie à feuilles d'armoise (août, septembre) 

Etes-vous allergique au pollen ?

Une allergie au pollen se manifeste par plusieurs symptômes caractéristiques : démangeaisons des yeux, rougeur conjonctivale, larmoiement, paupières enflées et collées, nez qui gratte, parfois bouché et avec des écoulements claires et répétés. Face à ces symptômes, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin (généraliste, allergologue). Une allergie au pollen est gênante, fatigante. Le praticien pourra demander le passage de tests allergologiques (tests cutanés ou dosages d'immunoglobines E ou IgE) afin de confirmer le diagnostic et mettre en place un traitement visant à soulager les symptômes.

Lire aussi : 

Allergie au pollen : risque élevé en Ile-de-France
Allergie au pollen : risque élevé en Ile-de-France

[Mise à jour le 12/04/2019] C'est au tour du nord de la France d'être touché par les pollens. Selon le dernier bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA ) publié le 12 avril, les risques allergiques sont élevés en Ile...