Dyshidrose : comment reconnaître et soigner cet eczéma des mains et des pieds

La dyshidrose est une maladie de peau fréquente qui affecte les mains et les pieds. Le mécanisme qui conduit à son apparition reste méconnu. Explications et conseils du Dr Audrey Hassier, dermatologue et allergologue à l'hôpital Henri Mondor (Créteil).

Définition : qu'est-ce qu'une dyshidrose ?

La dyshidrose (aussi orthographiée "dishidrose" ou "dysidrose", et parfois appelée eczéma dishidrosique) "a une définition clinique et visuelle : il s'agit de la présence de toutes petites vésicules ou de bulles sur les mains et/ou les pieds", informe d'emblée le Dr Haudrey Assier, dermatologue, allergologue à l'hôpital Henri Mondor (Créteil). La dyshidrose touche de manière égale les hommes et les femmes. Elle est plus fréquente chez les jeunes adultes ou les adolescents. La dyshidrose est le plus souvent chronique et récurrente et a de fait un impact important que la qualité de vie (du fait des démangeaisons et du caractère affichant de la maladie). Cette affection cutanée n'est pas contagieuse.

Causes : stress, soleil, sueur, allergie...

  • "L'origine de la dyshidrose est le plus souvent inconnue, c'est-à-dire qu'on ignore bien souvent sa cause", indique le Dr Haudrey Assier. Toutefois, il apparaît que la dyshidrose survient plus souvent en période de chaleur et certaines poussées peuvent être déclenchées par le stress émotionnel. La prédisposition génétique, quant à elle, reste faible.
  • Il existe aussi des facteurs favorisants :  la transpiration et l'hyperhidrose (transpiration excessive) : en effet, "les personnes atopiques sont un peu plus touchées par la dyshidrose", précise la dermatologue.
  • Certains produits peuvent être considérés comme des facteurs aggravants de la dyshidrose : le tabagisme, l'aspirine, certains anti-inflammatoires non stéroïdiens et antalgiques, les oestroprogestatifs...
  • Il faut cependant rechercher les cas qui peuvent avoir une cause c'est à dire un facteur que l'on peut traiter. Ainsi, ce peut être une mycose. Dans ce cas, un prélèvement est effectué pour confirmer le diagnostic et traiter efficacement.
  • L'eczéma d'origine allergique est une autre cause.  Il peut s'agir d'une allergie aux gants ou aux chaussures, à des cosmétiques touchant les mains ou à des produits chimiques professionnels. Si cette origine est suspectée, il faudra faire des tests.

Symptômes

Les symptômes de la dyshidrose se manifestent principalement par des petites vésicules ou des bulles au niveau de la paume des mains, de la plante des pieds, des faces latérales des doigts et des orteils, accompagnées de prurit (démangeaisons) ou d'une sensation de brûlure. "Le prurit est très gênant, pouvant être insomniant" précise la dermatologue. Parfois les bulles se réunissent et forment des bulles.

Traitements efficaces pour soigner la dyshidrose

Crèmes à la cortisone

Pour traiter cette affection, "on utilise surtout des crèmes à base de cortisone comme c'est le cas pour les autres maladies inflammatoires de la peau", précise le Dr Haudrey Assier. "La paume des pieds et la plante des mains sont constituées de peau épaisse aussi très peu de cortisone pénètre dans l'organisme" ajoute la dermatologue. Et de conseiller "lorsque la dyshidrose est tenace, il est conseillé d'appliquer la crème corticoïde sous occlusion". Il s'agit de mettre la zone avec la crème sous de la cellophane ou des gants en plastique. " Comme c'est une affection souvent récidivante, il est important de se soigner dès les premiers signes ". "En cas de bulles gênantes il est possible de les percer après désinfection et ne pas oublier de poursuivre la crème cortisonée", préconise la dermatologue. Plus rarement et en cas d'échec des dermocorticoïdes pourront être proposés : crème immunomodulatrice (tacrolimus), UV thérapie, voire corticoïdes en comprimés. Les surinfections des dyshidroses sont rares et, si elles sont confirmées, elles sont traitées par des antibiotiques comprimés.

Autres conseils pour éviter les récidives

Lutter contre la transpiration est important, la sueur étant un facteur favorisant. "Les personnes souffrant d'hyperhidrose (transpiration excessive) peuvent utiliser des crèmes à base d'aluminium pour diminuer la transpiration des pieds et des mains. L'inophorèse peut également être utilisée", indique le Dr Haudrey Assier. Arrêter de fumer est également recommandé. (1) Enfin, il convient d'éliminer les contacts avec les produits irritants (porter des gants dans les situations à risque, à changer souvent), d'éviter l'humidité (bonnes chaussures non humides, si possible alternées un jour sur deux, gants changés souvent et adaptés à la profession)  et d'utiliser des produits d'hygiènes doux.

Merci au Dr Haudrey Assier, dermatologue, allergologue à l'hôpital Henri Mondor (Créteil).

(1) Giordano-Labadie. Actualités dans le traitement des dermites des mains, p.115-23. in Progrès en dermato-allergologie, GERDA 2001, John Libbey Eurotext Ed.