Angine : définition, symptôme et traitement

Mal de gorge ? Fièvre ? Il s'agit peut-être d'une angine. Reste à savoir si elle est d'origine virale ou bactérienne, car selon le cas, le traitement diffère même si les symptômes sont assez proches.

Définition

L'angine désigne une inflammation des amygdales et du pharynx. Elle peut toucher n'importe quel individu, dès l'âge de 2 ans (les amygdales se développent pendant la seconde année et jouent un rôle dans la lutte contre les infections). 

Causes : angine virale ou bactérienne

  • L'angine virale est causée par un virus. Elle se transmet très facilement par voie aérienne (lorsqu'une personne contaminée tousse, éternue ou postillonne) ou par contact, après avoir touché un objet manipulé par une personne malade par exemple. C'est l'angine la plus fréquente, notamment à l'âge adulte.
  • L'angine bactérienne est causée par une bactérie de la famille des streptocoques. Elle s'avère plus fréquente chez l'enfant que chez l'adulte.

"Les deux types d'angines sont contagieux, et les mesures d'hygiènes classiques s'imposent pour éviter la transmission du virus ou de la bactérie, rappelle le Docteur Richard Handschuh, médecin généraliste. L'angine virale reste toutefois la plus fréquente."

Symptômes : angine rouge ou blanche

Dans les deux cas, l'angine entraîne des maux de gorge, des difficultés à déglutir et de la fièvre. Les amygdales apparaissent rouges ou blanchâtres et gonflées. Parfois, on observe des douleurs abdominales et même des diarrhées chez l'enfant.

  • L'angine virale est presque toujours accompagnée d'une toux sèche et d'un enrouement.
  • L'angine bactérienne se caractérise par un gonflement des ganglions lymphatiques au niveau du cou. ; elle n'entraîne pas nécessairement de toux. "Dans les deux cas, il faut compter une dizaine de jours jusqu'à guérison complète" précise notre spécialiste.

Quand consulter ?

"Face aux symptômes d'une angine, il est préférable de consulter un médecin de manière à déterminer avec certitude, grâce au test, de quel type d'angine il s'agit et ainsi obtenir un traitement adapté" conseille le Docteur Handschuh.

De plus, si le mal de gorge s'accompagne d'une fièvre de plus de 38,5°C pendant plus de 24 h, ou s'il n'y a pas de fièvre mais que la douleur persiste pendant plus de 48 h sans amélioration, la visite chez le médecin s'impose.

Diagnostic : le test dédié aux angines

Pour identifier clairement le type d'angine, il existe aujourd'hui un test rapide : le médecin réalise un prélèvement des muqueuses sur le amygdales, à l'aide d'un long coton-tige. Il y ajoute ensuite quelques gouttes de réactif, qui permet en quelques minutes de déterminer si l'origine de l'angine est virale ou bactérienne. Toutefois, le test – conçu pour détecter le streptocoque A – ne dépisterait pas toutes les angines bactériennes. Seul un examen clinique effectué en complément par un médecin permettrait de faire le bon diagnostic.

Traitement 

Dans le cas d'une angine virale, il faudra simplement faire preuve de patience, comme lors d'un rhume. Des antalgiques permettront néanmoins de soulager la douleur, notamment ressentie à la déglutition.

Antibiotiques, anti-inflammatoires

S'il s'agit d'une angine bactérienne, un traitement par antibiotique est nécessaire pour guérir rapidement. C'est le seul cas où les antibiotiques sont indiqués : ils sont inefficaces en cas d'angine virale. Au contraire, leur utilisation abusive ne ferait que renforcer la résistance des bactéries aux antibiotiques ! En outre, il ne faut pas piocher dans sa pharmacie une boîte d'antibiotiques prescrite il y a quelques mois. Les antibiotiques ne doivent jamais être pris sans prescription ! De même, l'automédication n'est jamais anodine : l'identification du type d'angine est primordiale, comme nous avertit le Docteur Handschuh : "Depuis quelques années, la prise d'anti-inflammatoires est vivement déconseillée face à un tableau infectieux qui n'est pas clairement identifié. Dans le cas d'une angine bactérienne, ces médicaments peuvent s'avérer dangereux et provoquer des abcès de la gorge. En revanche, si on a la certitude que l'angine est virale, on peut donner des anti-inflammatoires stéroïdiens (type cortisone)."

Les remèdes naturels

Vous pouvez choisir le miel, aux propriétés antibactériennes et antivirales, il est donc adapté aux deux types d'angine. La propolis (également issue de la ruche) a quant à elle des propriétés anti-inflammatoires et anesthésiantes très utiles. Les tisanes de thym sont aussi très efficaces et soulagent les voix enrouées ; agrémentées d'un jus de citron, désinfectant naturel, elles permettront d'assainir rapidement votre gorge.

Lire aussi