Escherichia Coli (E.coli) : symptômes et transmission

Escherichia coli, ou E.Coli est une bactérie naturellement présente dans la flore intestinale. Si la plupart des souches de cette bactérie sont sans danger pour la santé, certaines sont à l'origine d'infections intestinales ou urinaires qui peuvent être graves. Quelles sont les souches pathogènes d'E. coli ? Quels sont les symptômes d'une infection et comment établir le diagnostic ?

Escherichia Coli (E.coli) : symptômes et transmission
© Belchonock - 123RF

 

Qu'est-ce qu'Escherichia coli ?

  • E. coli est une bactérie présente dans l'intestin des êtres humains et de certains animaux, en particulier des ruminants. Utile, elle empêche d'autres bactéries de coloniser la flore intestinale et d'engendrer des maladies. Lorsqu'elles sont dans l'intestin, la majorité de ses souches sont inoffensives et ne provoquent aucun symptôme. Certaines sont en revanche pathogènes et provoquent des troubles intestinaux.
  • La bactérie E. coli peut d'autre part être à l'origine d'infections urinaires (cystites). Celles-ci touchent surtout les femmes en raison de leur anatomie. En effet, chez la femme, l'anus se trouve à proximité des voies urinaires, qui sont donc facilement colonisables par les bactéries.
  • Dans des cas rares, la bactérie peut infecter d'autres organes tels que la vésicule biliaire. Elle peut aussi causer des méningites chez le nouveau-né.

E. coli 0157:H7 

E. coli 0157:H7 est une souche hautement pathogène d'E.coli qui produit une toxine pouvant causer de graves dommages aux parois de l'intestin, et atteindre les reins ou le cerveau. Elle est potentiellement mortelle.

Comment les infections alimentaires se transmettent-elles ?

La contamination des intestins se fait par voie oro-fécale. C'est-à-dire que la bactérie passe des intestins de l'Homme ou de l'animal, à ses excréments, puis à la bouche d'une personne. La transmission se fait souvent via de la viande contaminée et mangée crue ou pas assez cuite. La consommation de fruits et légumes lavés avec de l'eau contaminée, de lait cru, ou une baignade dans une eau souillée par exemple, peuvent aussi être à l'origine de ces infections.

Quels symptômes peuvent causer les infections à Escherichia coli ?

  • Lorsqu'elle est ingérée, elle peut provoquer des infections intestinales et donc des diarrhées. Celles-ci peuvent parfois être sanglantes, associées à de la fièvre, des vomissements, des douleurs abdominales, une déshydratation (les symptômes classiques de la gastro-entérite). Le délai d'incubation est de 4 jours en moyenne.
  • Les infections urinaires quant à elles peuvent se manifester par une envie fréquente d'uriner, une douleur en bas du ventre, une brûlure au moment d'uriner et la présence de sang dans les urines.

Qu'est-ce que le syndrome hémolytique et urémique ?

L'ECEH est une souche pathogène de la bactérie : elle peut provoquer de graves maladies d'origine alimentaire. Son symptôme le plus reconnaissable est la présence de sang dans les selles, même si globalement, toutes les souches pathogènes d'E. coli provoquent des symptômes proches.

Dans la majorité des cas, les personnes atteintes guérissent en 10 jours. Dans 10 % des cas, il arrive cependant que l'infection évolue en un syndrome hémolytique et urémique (SHU), une forme mortelle. Dans ces cas, qui touchent surtout les personnes les plus fragiles (enfants, personnes âgées...), une insuffisance rénale aiguë, une anémie hémolytique et une thrombopénie (diminution du nombre de plaquettes sanguines) peuvent survenir.

Rappel : Au printemps 2011, une épidémie d'infections à E. coli entérohémorragique a causé une cinquantaine de décès et plus de 4000 infections, majoritairement en Allemagne. La bactérie s'est propagée à travers la consommation de graines germées.

Diagnostic

Le diagnostic repose sur une évaluation clinique (manifestations et symptômes de la maladie, aspect des selles), un examen cytobactériologique des urines, si infection urinaire (ECBU), une numération formule sanguine, un ionogramme sanguin, les taux d''urée et de créatinine (atteinte rénale) et éventuellement une hémoculture en présence de fièvre. La coproculture est utile en cas de diarrhées persistantes.

Les traitements des infections par la bactérie Escherichia coli : antibiotiques ou pas ?

En cas d'infection intestinale : La déshydratation liée aux diarrhées et vomissements peut-être très importante, en particulier chez le nourrisson et la personne âgée. C'est pourquoi, dans la majorité des cas, l'unique traitement consiste à boire beaucoup d'eau. Si les symptômes touchent une personne fragile (enfant, personne âgée, malade chronique), s'ils comprennent une diarrhée sanglante ou s'ils durent plus de deux jours, consultez un médecin. Celui-ci pourra prescrire des antibiotiques s'il le juge nécessaire. "E.coli fait partie de l'équilibre du microbiote intestinal et la prescription d'antibiotique ne doit en aucun cas être systématique en raison du risque de perturbation du microbiote, à l'origine de nombreuses pathologies", conseille toutefois le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

En cas d'infection urinaire : Consultez votre médecin dès les premiers symptômes, il pourra vous prescrire des antibiotiques et/ou vous donner des conseils pour la faire disparaître.

Comment éviter une infection à Escherichia coli ?

Pour éviter les intoxications alimentaires :

  • Lavez-vous les mains avant de cuisiner et de passer à table.
  • Lavez soigneusement vos fruits et légumes et mangez-les cuits de préférence (la cuisson tue la bactérie).
  • Nettoyez vos ustensiles de cuisine et votre plan de travail avant de cuisiner. 
  • Les aliments crus non nettoyés (viandes, fruits et légumes), peuvent être infectés. Ne les faites pas entrer en contact avec les aliments que vous allez consommer. 
  • Faites cuire vos viandes à point.

Pour éviter les infections urinaires, il est recommandé de boire 1,5L d'eau au minimum par jour, de s'essuyer d'avant en arrière après la selle, et d'uriner juste après chaque rapport sexuel.

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

A lire aussi

Escherichia Coli (E.coli) : symptômes et transmission
Escherichia Coli (E.coli) : symptômes et transmission

Sommaire Définition • E.coli 0157:H7 Transmission Symptômes Syndrome hémolytique urémique Diagnostic Traitements Prévention   Qu'est-ce qu'Escherichia coli ? E. coli est une bactérie présente dans...