Qu'est-ce que le bio ?

Entre scandales alimentaires, protection de l'environnement, mode de vie plus sain, la tendance de ces dernières années est au bio. Fruits et légumes, produits laitiers, viandes, mais aussi cosmétiques, vêtements ou encore produits d'entretien, le bio s'est immiscé dans notre vie quotidienne. Qu'en penser ? Avantages et inconvénients du bio, zoom sur les labels et la réglementation en France.

Qu'est-ce que le bio ?
© alphaspirit - 123RF

Définition : le bio, c'est quoi ?

Le terme "bio" désigne un produit ou une denrée issus de l'agriculture biologique. Le mode de production agricole est naturel et n'utilise aucun produit chimique de synthèse, comme les pesticides, les herbicides chimiques, les fertilisants artificiels ou les hormones de croissance, ni d'OGM. Il s'inscrit dans une vision globale de développement durable dans le respect de l'environnement, de la biodiversité et du bien-être animal. Le bio utilise des matières organiques naturelles recyclées et le principe de rotation des cultures. L'agriculture bio est née dans les années 20, quand des agronomes, agriculteurs, consommateurs, médecins ont commencé à œuvrer pour un mode de production agricole alternatif.

Exemples de produits "bio"

Le bio touche aujourd'hui tous les pans de notre vie de l'alimentation à la cosmétique en passant par les produits d'entretien, les vêtements. Selon le dernier baromètre de consommation de l'Agence Bio, près de la moitié des Français a déjà acheté au moins 1 produit bio non alimentaire. Il s'agit surtout de produits ménagers et de cosmétiques. Parmi les produits bio alimentaires et non alimentaires on retrouve notamment :

Ces aliments (non transformés) sont plus sains.

Les avantages d'une alimentation biologique

Manger bio présente plus d'un atout "cela évite notamment les perturbateurs endocriniens type pesticides, antibiotiques que l'on retrouve dans l'alimentation végétale et animale conventionnelle", affirme Raphaël Gruman, diététicien-nutritionniste. Ces aliments (non transformés) sont donc plus sains. Mais contrairement aux idées reçues, ils ne sont pas forcément plus nutritifs "On entend souvent dire que les fruits et légumes bio sont plus riches en vitamines et nutriments, mais je n'ai vu aucune étude qui corrobore ces faits, met en lumière le professionnel. Ils ne sont pas forcément plus riches en nutriments car il ne faut pas oublier que beaucoup de cultures bio sont or sols, c'est notamment le cas pour les tomates." C'est d'ailleurs ce que révélaient deux méta-analyses parues de 2012 et 2014. Ces études rapportaient que les fruits, légumes et produits céréaliers issus de l'agriculture biologique contenaient plus de phosphore, de polyphénols antioxydants (bons pour la santé cardiovasculaire) et de caroténoïdes que les produits issus de l'agriculture conventionnelle mais qu'il n'y avait pas de différence significative sur la teneur en vitamines entre fruits et légumes bio et conventionnel, mis à part peut-être pour la vitamine C et E. Une différence tout de même pour le lait bio qui contiendrait d'avantage d'acides gras oméga 3 bons pour le cœur.

Autre avantage à consommer des fruits et légumes bio est le fait de conserver leur peau, là où résident les vitamines et nutriments. Manger ses fruits et légumes avec leur peau (quand ils sont bio) c'est faire le plein de vitamines, alors qu'en conventionnel, il est préférable de les éplucher (et donc de perdre une bonne partie des vitamines) pour se débarrasser d'une part importante de pesticides. Pour la viande, Raphaël Gruman souligne que l'avantage de la viande bio "c'est qu'elle ne contient pas d'antibiotiques et les animaux ont été nourris avec une nourriture bio, sans farine animale."

Malgré ces différences en termes de concentrations vitaminiques qui n'auraient pas de bénéfice significatif pour la santé, les fruits et légumes bio sont tout de même plus sûrs car contenant bien moins d'herbicides, de pesticides. Consommer bio est par ailleurs un geste de protection de l'environnement. L'agriculture bio protège les sols, respecte la biodiversité, limite l'érosion... Certains jugent les aliments bio plus savoureux, mais là c'est plus difficile à dire, le goût étant subjectif, c'est à chacun de se faire sa propre idée.

Quid de la peau des fruits et légumes ?

Pour le diététicien-nutritionniste il est préférable de choisir en bio les fruits et légumes que l'on n'épluche pas ou difficilement lavables "comme les fruits rouges et ceux qui sont le plus exposés aux pesticides "comme la peau et le raisin." A l'inverse pour le professionnel, les fruits avec "une peau épaisse que l'on épluche type banane, orage, les fruits avec une écorce, on peut se permettre de les acheter en conventionnel."

Le bio meilleur pour les enfants et les femmes enceintes

Raphaël Gruman attire notre attention sur un point : "Les doses de pesticides autorisées dans les aliments sont calculés pour un adulte. Et ces taux par rapport au poids d'un fœtus, d'un bébé ou d'un enfant deviennent extrêmement importants. C'est pourquoi je conseille vivement de privilégier l'alimentation bio pour les femmes enceintes et les enfants."

Le bio français est très réglementé.

Les labels bio

Il existe différents labels bio. En France, les logos AB et Bio Europe (ces étoiles blanches sur fond vert formant une feuille) sont les plus répandus. On retrouve également Demeter, Bio Cohérence. Le premier reprend les règles d'une agriculture basée sur l'agriculture biodynamique qui adapte son mode de production aux cycles lunaires et planétaires, et le second a été crée après 2010 quand les règles du bio français se sont un peu allégées. Le label Bio Cohérence a dans son cahier des charges des conditions plus strictes imposant notamment que les produits bio soient cultivés, produits et transformés sur le sol français.  Raphaël Gruman rappelle que "le bio français est très réglementé. Il est plus strict que le bio européen et encore plus que certains bio étrangers. Il vaut donc mieux privilégié un bio français" tout en précisant qu'il vaut mieux des aliments produits localement de façon raisonnée à des aliments bio provenant de l'autre bout du monde, avec des critères bio différents et un impact carbone plus important induit par le transport.

Un produit bio doit comporter le logo AB

Comment savoir si un produit est bio ?

Pour qu'un produit soit bio, il doit comporter le sigle AB (pour Agriculture biologique) ou la mention Agriculture Biologique ou Produit issu de l'agriculture biologique.

Bio ne veut pas forcément dire sain

Mais attention, bio ne signifie pas forcément sain. Un paquet de biscuits même bio restera bourré de sucre. "Le marketing joue parfois la carte du bio c'est bon, mais ce n'est pas forcément vrai. Ne consommer que des aliments transformés bio, ce n'est pas sain." Bio ou conventionnel, il est important de toujours avoir le réflexe de se référer à la liste des ingrédients et à leur provenance.

Sources : Entretien avec Raphaël Gruman, diététicien-nutritionniste auteur de La Ménopause sans les Kilos aux éditions Leduc. S et L'agence bio

Qu'est-ce que le bio ?
Qu'est-ce que le bio ?

Sommaire Définition Exemples de produits bio Avantages du bio Quid de la peau des fruits et légumes ? Bio pour les enfants et les femmes enceintes Labels bio Reconnaître un produit bio Définition : le bio, c'est...

Nutrition