Thé vert : bienfaits et effets secondaires

Consommé depuis des millénaires par les civilisations asiatiques, le thé vert a de nombreux bienfaits sur la santé. Quelle est sa composition ? Fait-il maigrir ? Comment le choisir, le préparer et le boire ?

Thé vert : bienfaits et effets secondaires
© Oksana Ermak - 123RF

Définition, origine, types de thé... D'où vient le thé vert ?

Les origines du thé vert remontent à près de 3 000 ans avant Jésus Christ où il était consommé en Chine. Le théier est un petit arbuste à feuilles persistantes, vert foncé, qui poussait à l'origine de façon spontanée en Chine et en Inde. Aujourd'hui, il est cultivé dans toute l'année. Il existe différents types de thés : vert, noir, bleu, blanc qui correspondent à des procédés de séchage, de fermentation et d'oxydation différents.

Le thé est la boisson la plus antioxydante.

Propriétés antioxydantes

Parmi tous les différents thés, c'est le thé vert qui est le plus réputé pour ses vertus santé. Il s'agit de la variété qui a subi le moins de transformation ce qui fait du thé vert la boisson possédant la plus forte activité antioxydante : "C'est la présence notamment de catéchines et de théarubigines qui confèrent au thé vert ses propriétés antioxydantes" explique Christelle Lassort, naturopathe et thérapeute en médecines alternatives. Les catéchines, théarubigines et les théaflavines sont des polyphénols présents en quantités importantes dans le thé vert. Ces composants, puissants antioxydants, en s'opposant aux effets des radicaux libre, pourraient diminuer entre autres les risques cardiovasculaires en raison de leurs effets cardioprotecteurs.

Combien en boire ?

Il est conseillé de boire quotidiennement 3 tasses de thé vert selon les effets recherchés, de préférence hors des repas, sans ajouter de lait, car la caséine, protéine de lait de vache, empêcherait l'action des catéchines, et sans sucre. 

Composition du thé vert

Le thé vert contient des polyphénols dont les catéchines (épigallocatechine-3-gallate ou EGCG), de la théine, de nombreux vitamines, oligo-éléments et minéraux, 

Prévention de la maladie d'Alzheimer

Certaines études associent le thé vert et ses catéchines à une meilleure prise en charge et prévention de la maladie d'Alzheimer. C'est notamment l'EGCG (épigallocatechine-3-gallate), un puissant polyphénol de la famille des catéchines qui  protégerait le cerveau des maladies neurodégénérative. Une étude parue en 2017* suggérait que l'EGCG pourrait réduire le déclin cognitif. "De nombreuses études assurent que le thé vert favorise le bon fonctionnement des neurones et aide à réparer les cellules endommagées du cerveau, abonde la naturopathe. Ses antioxydants aux propriétés bio-actives peuvent protéger le cerveau des dommages vasculaires et aideraient à prévenir ou ralentir le développement de maladies neurodégénératives comme Alzheimer les troubles apparentés."

Le thé vert aiderait à améliorer l'acné

Thé vert et acné

D'après des chercheurs sud-coréens, le thé vert aiderait à améliorer l'acné. En effet, l'EGCG, le principal polyphénol du thé vert a la capacité de réduire la production de sébum et l'inflammation. La molécule réduit également la viabilité de la bactérie P. acnes, en cause de la maladie cutanée. Lors d'un essai clinique à 8 semaines, les patients souffrant d'acné ont ainsi vu leur problème s'améliorer. Il s'agit de premières recherches sur l'acné, mais très prometteuses.

Thé vert et minceur

Le thé vert est aussi très connu pour ses vertus minceur et les compléments alimentaires pour la perte de poids en contiennent généralement. Si son effet diurétique est souvent mis en avant, ce n'est pas la seule action de la boisson ancestrale sur le tour de taille. "Le thé vert contient de la caféine qui a un effet sur la combustion des graisses dans l'organisme, explique Christelle Lassort. Par ailleurs, le taux élevé de catéchines et d'épigallocatechine agit sur la répartition des graisses dans le corps notamment celle située au niveau de l'abdomen." En 2012, une étude confirmait l'effet sur la graisse du thé vert. L'essai clinique portait sur 240 hommes et femmes qui après avoir consommé pendant 12 semaines du thé vert avaient vu leur pourcentage de graisse corporelle, leur poids, leur tour de taille et leur taux de graisse abdominale diminuer. Mais attention, le léger effet brûle graisse du thé vert et son effet drainant peuvent être un coup de pouce dans le cadre d'un régime associé à de l'activité physique, mais la boisson seule ne fait pas perdre significativement du poids.

Thé vert et foie

Le thé vert est un aliment santé mais qui en cas d'excès peut devenir toxique notamment pour le foie. Mais c'est sous sa forme concentrée en complément alimentaire que le thé vert pourrait engendrer des problèmes hépatiques. Des études ont révélé qu'une trop grande consommation d'EGCG sous forme de compléments alimentaires pouvaient altérer le foie. Selon les chercheurs par mesure de précaution il ne faudrait pas dépasser 300 mg d'EGCG par jour et par personne. Sous sa forme de thé, la dose peut être un peu plus importante sans dépasser toutefois la vingtaine de tasses par jour.

Prévention de certains cancers

Le fait de boire du thé vert quotidiennement diminuerait aussi potentiellement les risques de cancer dont notamment le cancer colorectal, cancer de la vessie et le cancer de la prostate. "Une fois de plus, ceux sont les catéchines présentes en grande quantité qui ont une activité sur les cellules cancéreuses, éclaire la naturopathe. Quand les cellules cancéreuses prolifèrent, elles doivent former en parallèle un réseau de vaisseaux sanguins pour être alimentée et pouvoir se multiplier. L'EGCG a la capacité d'empêcher ce phénomène d'angiogenèse. Les études ont démontré que les femmes qui consomment tous les jours du thé vert diminuent de 22 % le risque de cancer du sein et de 57 % le risque de cancer colorectal.

Effets secondaires et contre-indications

Le fait de consommer du thé vert n'est pas indiqué chez les personnes souffrant d'insuffisance en fer ou qui ont un besoin important de fer, comme les femmes enceintes. Par ailleurs, son action antioxydante pourrait impacter certains traitements et "le thé vert peut être déconseillé en cas de chimio ou de radiothérapie, précise Christelle Lassort. Il peut en effet augmenter la toxicité de certains traitements anti-cancer. Il ne faut par ailleurs pas en abuser et ne pas dépasser 450 mg de catéchines par jour."

Bien le choisir

Pour tirer un maximum de bénéfice de votre thé, optez pour un thé vert bio, plutôt en vrac que mélangé dans des préparations. Conservez-le à l'abri de la lumière. Et lors de l'infusion, portée l'eau à 70°, pas au-delà pour ne pas lui faire perdre de ses vertus.

Merci à Christelle Lassort, naturopathe et thérapeute en médecines alternatives dans les Landes et le Bassin d'Arcachon, certifiée et validée du réseau Medoucine

Thé vert : bienfaits et effets secondaires
Thé vert : bienfaits et effets secondaires

Sommaire Origine et définition Propriétés antioxydantes Combien en boire ? Composition Thé vert et maladie d'Alzheimer Thé vert et acné Thé vert et minceur Thé vert et foie Thé vert et cancers Effets secondaires ...