Vitamine C : liposomale, naturelle, comment la prendre ?

La vitamine C, aussi appelée acide ascorbique, est un composant important de notre organisme car elle intervient dans de nombreux processus : fatigue, immunité, vieillissement… Quels aliments en contiennent le plus ? Comment reconnaître une carence ? Au contraire, un excès ? Zoom sur cet antioxydant aux multiples bienfaits.

Vitamine C : liposomale, naturelle, comment la prendre ?
© Avemario - 123RF

Définition : qu'est-ce que la vitamine C ?

Il s'agit d'une vitamine hydrosoluble. Elle est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Aussi appelée "acide ascorbique", elle doit son nom à la maladie qu'elle prévient, le scorbut, fréquente autrefois chez les marins qui ne pouvaient consommer suffisamment de fruits et de légumes en mer.

Définition de la vitamine C liposomale

Il s'agit d'un complément alimentaire : la vitamine C est encapsulée dans un liposome, une sphère composée de lipides. "La vitamine C naturelle étant hydrosoluble et sensible, il y une perte dans l'estomac, explique Florence Foucaut, diététicienne et nutritionniste. Le fait de l'entourer de lipides permet à ce qu'elle subisse moins les effets de la digestion et la quantité finale absorbée par l'organisme sera plus importante".

La vitamine C est surtout présente dans les fruits et les légumes. 

Vitamine C naturelle : définition et origine

La vitamine C est dite naturelle lorsqu'elle provient directement de l'alimentation. Autrement dit lorsqu'elle n'est pas "de synthèse". Elle est hydrosoluble : elle est donc soluble dans l'eau. On la trouve essentiellement dans les fruits et les légumes, mais aussi certaines baies comme l'argousier et le cynorrhodon. Le corps humain ne pouvant la synthétiser, il est recommandé d'en avoir une consommation quotidienne.

Rôle et bienfaits de la vitamine C

La vitamine C permet la formation du collagène, un élément indispensable à la formation des os mais également du cartilage, du tissu conjonctif et de la peau. Parce qu'elle renforce les défenses immunitaires, elle permet de mieux résister aux infections. Elle améliore le processus de cicatrisation, favorise l'absorption du fer contenu dans les végétaux et participe à la formation des globules rouges. "Elle possède également des propriétés antioxydantes qui nous aident à protéger nos cellules contre les dommages causés par les radicaux libres, à prévenir les troubles cardiovasculaires, certains cancers comme ceux du poumon, de la peau et du sein, ainsi que les maladies oculaires, comme la cataracte et la Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age", ajoute Florence Foucaut.

Apports journaliers

Les Apports Journaliers Recommandés (AJR) en vitamine C sont de 110 mg pour un adulte, 100 mg pour un enfant et de 120 mg pour une femme enceinte et une personne âgée. Si vous êtes fumeur, vos besoins grimpent à 130 mg, car chaque cigarette "grille" 25 mg de vitamine C ! Mais certains nutritionnistes préconisent un AJR à 200 mg.   

  Apports journaliers recommandés en vitamine C (mg)
Enfants 100
Adultes 110
Femmes enceintes 120
Personnes âgées 120
Fumeurs 130

Aliments riches en vitamine C

Aliments riches en vitamine C
Aliments riches en vitamine C © Nadezhda Andriiakhina - 123RF

La vitamine se trouve essentiellement dans les fruits et légumes : le kiwi, les fruits rouges, les agrumes, le litchi, la goyave, le cresson, le brocoli, les poivrons, les épinards ou encore le chou rouge. Mais attention, elle est très sensible à la chaleur et à l'oxygène. Pour profiter de ses bienfaits, il est donc conseillé de consommer rapidement les aliments qui en contiennent et de préférence crus ou très peu cuits, la cuisson diminuant la teneur en vitamine C des aliments.

Dosage de la vitamine C

Le médecin peut prescrire un dosage de l'acide ascorbique dans le sang pour identifier une éventuelle carence, et en cas de signes cliniques comme une fatigue importante, une malnutrition, des affections à répétitions, des pathologies digestives inflammatoires, des troubles dermatologiques et des troubles de la cicatrisation. Il s'agit d'une prise de sang, généralement dans le pli du coude. Les valeurs normales du dosage de la vitamine C se situent entre 5 et 17 mg/L. Selon la HAS, plus de 40 000 dosages ont été effectués en 2016 en France.

Posologie de la vitamine C

En fonction des compléments alimentaires, il est recommandé d'en prendre un comprimé d'1 g par jour, de préférence le matin.

Carence : comment savoir et que faire ?

Les causes d'une carence en vitamine C sont nombreuses :

  • une alimentation pauvre en fruits et légumes est au premier chef,
  • le stress, la pratique intensive du sport, le tabagisme et l'alcoolisme peuvent aussi être en cause.

La carence en vitamine C entraîne une fatigue intense, un manque d'appétit et une perte de poids, une baisse du système immunitaire, des défauts de cicatrisation, des douleurs articulaires et une anémie. Une carence profonde provoque le scorbut, une maladie qui se caractérise par des hémorragies cutanées, l'apparition d'hématomes sur le corps, un déchaussement des dents, des gingivites et des œdèmes. Si l'on croyait cette maladie disparue des pays développés, elle a refait son apparition en 2019 avec trois cas déclarés.

Excès de vitamine C : comment savoir et que faire ?

Les excès de vitamine C sont relativement rares car la vitamine C est la plus fragile de toutes les vitamines (elle est détruite par la chaleur, la lumière et dans certaines conditions par l'eau). Par ailleurs, elle est facilement éliminée dans les urines. Néanmoins, si un excès de vitamine C apparaît (plus de 500 mg/ jour) cela peut se traduire par des troubles digestifs tels que des maux d'estomac, des diarrhées ou encore des calculs rénaux. Cet excès pourrait aussi augmenter le stress cellulaire.

Vitamine C : peut-on en donner à l'enfant ?

Chez l'enfant, on priviligie toujours l'apport alimentaire à la supplémentation. "Mais si l'enquête alimentaire révèle des apports en fruits et légumes trop insuffisants, elle pourra être envisagée pour un mois minimum, à réévaluer", précise notre expert.

Contre-indication

"La cure de vitamine C est contre-indiquée en cas d'insuffisance rénale et d'hémochromatose, une maladie génétique qui se caractérise par l'augmentation anormale du taux de fer dans l'organisme", indique Florence Foucaut.

Merci à Florence Foucaut, diététicienne et nutritionniste.

Vitamine C : liposomale, naturelle, comment la prendre ?
Vitamine C : liposomale, naturelle, comment la prendre ?

Sommaire Définition Vitamine C liposomale Vitamine C naturelle Rôle et bienfaits Apports journaliers Aliments riches en vitamine C Dosage de la vitamine C Posologie Carence Excès Peut-on en donner à l'enfant ? ...