Médicaments, tabac, allocations... Qu'est-ce qui change en 2019 ?

Remboursements des médicaments, allocations, reste à charge... On fait le point sur les changements prévus dès le 1er janvier 2019. 

Médicaments, tabac, allocations... Qu'est-ce qui change en 2019 ?
© morganka-123rf

[Mise à jour du 04/02/2019] Les lois et décrets votés au cours de l'année entrent en vigueur, pour la plupart au 1er janvier 2019. Quels changements sont attendus pour cette nouvelle année ? On fait le point. 

Ce qui change en 2019 :

  • Les perruques désormais mieux remboursées. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé vouloir rehausser la prise en charge des prothèses capillaires des patients sous chimiothérapie d'ici la fin du premier trimestre 2019. En effet, la grille tarifaire qui prévoyait jusque là un remboursement des perruques de seulement 125 euros va être revalorisée. Les perruques "de classe 1" dont les prix peuvent aller jusqu'à 350 euros seront intégralement remboursées et celles "de classe 2" pouvant être vendues jusqu'à 700 euros bénéficieront d'un remboursement de 250 euros. La ministre de la Santé (qui, on le rappelle, est l'ex-présidente de l'Institut national du Cancer) n'a cependant pas parler des modèles dépassant les 700 euros. 
  • L'Assurance maladie baisse certains remboursements. Selon un décret paru le 28 décembre 2018, l 'Assurance maladie remboursera 6 euros de moins sur certains actes médicaux coûteux à partir du 1er janvier 2019. Seront concernés les actes les plus chers, dont le tarif est supérieur à 120 euros. Ainsi, la part prise en charge par les assurés sociaux va passer de 18 euros à 24 euros. Or, rassurez-vous, la plupart des mutuelles, institutions de prévoyance ou assurances prennent en charge cette participation forfaitaire. De plus, les femmes enceintes, les malades chroniques ou encore les personnes invalides ne seront pas concernés par cette revalorisation. A noter qu'à partir du 1er juin 2019, les consultations de préventions des cancers du sein et du col de l'utérus pour les femmes de plus de 25 ans seront quant à elles remboursées à 100%. 
  • Les préservatifs masculins remboursés. La mesure avait été annoncée par la ministre de la santé, Agnès Buzyn, en décembre 2018. Depuis le 10 décembre 2018, certains préservatifs masculins sont désormais remboursés à 60 % par l'Assurance Maladie à condition de bénéficier d'une ordonnance médicale. Sont concernés les préservatifs lubrifiés et "lisses" de la marque EDEN (laboratoire Majorelle). On rappelle que les autres préservatifs restent bien entendu disponibles en vente libre dans les pharmacies, dans les grandes surfaces ou sur certains sites internet, mais ceux-ci ne sont quant à eux pas remboursés. 
  • Le plafond de la sécurité sociale 2019 a été officialisé dans un arrêté publié au Journal officiel du 15 décembre 2018. Son montant a augmenté de 2 % par rapport aux chiffres de 2018. Il s'élève désormais à 3 377 euros par mois en 2019 contre 3 311 euros pour 2018. 
  • Le prix de certains médicaments utilisés fréquemment pourrait augmenter dès le 1er janvier 2019. Les honoraires de dispensation, perçus par les pharmaciens lors de la délivrance des médicaments, vont évoluer et toutes les complémentaires santé ne prendront pas en charge la hausse. Mais comment savoir si votre complémentaire est concernée ? "Si [votre] contrat ne prévoit pas de rembourser les médicaments à 15% ou 30%, la complémentaire santé ne participera pas aux honoraires du pharmacien", explique un représentant de l'Assurance Maladie au Parisien le 14 novembre 2018. Autrement dit, si la mutuelle ne finance pas le reste à charge, ce sera au patient de le régler. 
  • Le prix du paquet de cigarettes. Les nouveaux prix des paquets de cigarettes entreront en vigueur à partir du 1er janvier 2019. Si la plupart des références se retrouvent au même prix l'année prochaine, quelques marques connaîtront des hausses de prix (le paquet de 20 Malboro Red sera par exemple au prix de 8.20 euros contre 8 euros en 2018). Il s'agit de la septième révision des prix du tabac depuis l'arrivée du gouvernement Macron. Le Président de la République a d'ailleurs prévu des augmentations successives afin d'atteindre un prix de 10 euros le paquet de 20 cigarettes fin 2020. 
  • L'ancienne formule du Levothyrox sera disponible en 2019. Tout au long de l'année, les patients souffrants d'un trouble de la thyroïde pourront ainsi bénéficier de l'ancienne version du Levothyrox (Euthyrox). Ces médicaments seront prioritairement destinés aux patients ne supportant pas la nouvelle formule et n'ayant pas trouvé de solution pérenne. Toutefois, seulement 50 000 boîtes par mois seront disponibles et le laboratoire Merck, qui commercialise le Levothyrox, a bien insisté sur "le caractère transitoire de ce retour à l'ancienne formule". 
  • L'allocation aux adultes handicapés revalorisée. Son montant était auparavant de 819 euros par mois. Désormais, il sera de 860 euros par mois. Plus de 900 000 personnes seraient d'ailleurs concernées par cette hausse. Une deuxième augmentation est attendue pour novembre 2019. L'objectif étant d'atteindre les 900 euros promis pendant la campagne électorale d'Emmanuel Macron. 

Et aussi...

  • Les cotons-tiges et les pailles en plastique, ainsi que la vaisselle jetable (gobelets en plastiques, assiettes. et couverts) ne seront plus commercialisés dans certaines grandes enseignes à partir du 1er janvier 2019 (Franprix, Monoprix, Carrefour...). L'objectif ? Que d'ici le 1er janvier 2021, les produits en plastique à usage unique soient interdits dans les 27 pays de l'Union européenne. C'est en tout cas ce que prévoit un texte européen signé par le Parlement en décembre 2018. Des alternatives en bambou, en bois ou en papier biodégradable existent et devraient rapidement envahir les grandes surfaces.
  • Un meilleur accès aux soins en optique, audiologie et dentaire. Annoncée par Emmanuel Macron en juin 2018, cette réforme commencera à voir le jour au 1er janvier 2019 et permettra aux assurés de bénéficier d'équipements (montures, appareils auditifs, couronnes céramique, bridges...) de mieux en mieux remboursés. Les assurés se verront donc proposer une offre dans reste à charge (panier) ainsi qu'un devis obligatoirement établi par un professionnel de santé. Mais ils auront également la possibilité de choisir des équipements différents, à tarif libres et remboursés par leur assurance complémentaire dans des conditions définies par leur contrat. D'ici 2021, le remboursement total, donc sans reste à charge, sera mis en place. 
  • Le baclofène disponible au second trimestre 2019. L'Agence nationale de sécurité du médicament a annoncé dans un communiqué qu'elle avait octroyé une autorisation de mise sur le marché pour le BACLOCUR®, un médicament à base de baclofène aidant à réduire la consommation d'alcool, dont l'efficacité avait été pourtant jugée cliniquement "insuffisante" chez certains patients. Sa prescription sera toutefois très encadrée. 
  • Les indépendants, obligatoirement affiliés à l'Assurance Maladie. Dans le cadre de la réforme du Régime social des Indépendants votée fin 2017, tout créateur ou repreneur d'entreprise sera, au 1er janvier 2019, automatiquement affilié à l'Assurance Maladie de leur lieu de résidence. Seront concernés l'ensemble des indépendants, à savoir les micro-entrepreneurs, les artisans, les commerçants et les libéraux. 
  • Davantage de médecins dans les "déserts médicaux". Dès 2019, 400 postes supplémentaires de médecins généralistes "à exercice partagé ville-hôpital seront financés, envoyés dans les territoires prioritaires", et "salariés des hôpitaux ou des centres de santé", a annoncé Emmanuel Macron dans son Plan Santé 2022L'objectif ? Couvrir les besoins de soins de proximité dans les territoires les plus défavorisés (zones rurales ou quartiers périphériques urbains "difficiles") en nombre de praticiens installés.

Lire aussi

Médicaments, tabac, allocations... Qu'est-ce qui change en 2019 ?
Médicaments, tabac, allocations... Qu'est-ce qui change en 2019 ?

[Mise à jour du 04/02/2019]  Les lois et décrets votés au cours de l'année entrent en vigueur, pour la plupart au 1er janvier 2019. Quels changements sont attendus pour cette nouvelle année ? On fait le point.  Ce qui change en 2019 : Les...

Droits et démarches