Préservatif féminin : mode d'emploi, efficacité, prix...

Moins utilisé que son homologue masculin, le préservatif féminin est une contraception non hormonale qui permet de bloquer le passage des spermatozoïdes dans le vagin. Comment le mettre ? Qui peut l'utiliser et quels sont ses avantages ?

Préservatif féminin : mode d'emploi, efficacité, prix...
© Rawpixel - 123RF

Le préservatif féminin est, comme le préservatif pour homme, une petite gaine en nitrile ou en polyuréthane qui se place dans le vagin avant chaque rapport sexuel et qui permet d'empêcher l'ovulation. Comment fonctionne-t-il ? Qu'est-ce qui peut altérer son efficacité ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Réponses et mode d'emploi.

Définition : qu'est-ce qu'un préservatif féminin ?

Il s'agit d'une petite gaine en caoutchouc : soit en nitrile, soit en polyuréthane munie de deux anneaux souples à chacune de ses extrémités (un anneau intérieur plus petit et un extérieur, plus grand). Le préservatif féminin est généralement lubrifié et est à usage unique. Il s'introduit dans le vagin avant le rapport sexuel et permet de faire "barrière" aux spermatozoïdes présent dans le liquide pré-séminal et dans le sperme lors de l'éjaculation. Ainsi, il permet de bloquer l'ovulation. De plus, le préservatif féminin, tout comme son homologue masculin, est la seule contraception capable de protéger contre les infections sexuellement transmissibles et le VIH

Mode d'emploi : comment mettre un préservatif féminin ?

Bon à savoir : n'utilisez jamais un préservatif masculin et un préservatif féminin en même temps. Le frottement pourrait déchirer l'un d'entre eux et ne plus vous protéger. 

Lavez-vous les mains avant de manipuler le préservatif féminin et vérifiez sa date de péremption. Ouvrez délicatement l'emballage qui contient le préservatif neuf. Une encoche permet de l'ouvrir facilement sans avoir à utiliser des ciseaux ou de l'arracher avec ses ongles, ce qui déchirerait le préservatif. Installez-vous dans une position confortable (allongée, accroupie, debout avec une jambe levée en équerre...). Pincez l'anneau intérieur (donc le plus petit) entre votre pouce et votre index, puis insérez-le dans votre vagin, le plus au fond possible. Aidez-vous de votre index ou de votre majeur pour écarter les grandes lèvres et pousser l'anneau encore plus loin. L'anneau intérieur est correctement positionné lorsqu'il est contre le col de l'utérus. L'anneau extérieur, quant à lui, doit se trouver à l'extérieur du vagin et doit recouvrir les organes génitaux externes comme le clitoris et les grandes lèvres. Il peut se placer juste avant le rapport ou quelques heures avant. Dans ce cas, il faudra peut-être remettre du lubrifiant pendant le rapport. Enfin, vous pouvez vous entraîner à le mettre et essayer de trouver la position la plus confortable pour vous habituer à bien le placer. Normalement, au bout de 3 ou 4 fois, vous saurez correctement le positionner.

Pendant le rapport, le pénis de l'homme entre à l'intérieur du préservatif. Avec les mouvements de va-et-vient, il est possible que la gaine bouge un peu, mais normalement, vous êtes toujours protégée. En revanche, si l'anneau extérieur entre dans le vagin, mieux vaut stopper le rapport, et remettre un autre préservatif. Pour plus de précaution, vous pouvez également maintenir l'anneau extérieur avec une main au moment de la pénétration et guider le pénis de votre partenaire à l'intérieur avec votre autre main. 

Comment le retirer ?

A la fin du rapport, tournez l'anneau externe sur lui-même pour empêcher le sperme de couler dans le vagin et tirez délicatement le préservatif pour l'extraire du vagin. Ne le jetez surtout pas dans les toilettes, mais dans une poubelle. Bon à savoir : le préservatif féminin doit s'utiliser de manière unique : il doit être changé à chaque rapport sexuel et entre chaque pénétration.

Pourcentage d'efficacité

S'il est utilisé correctement, le préservatif féminin a une efficacité de 95 %. Or, les erreurs de manipulation, de date de péremption, de positionnement ou les déchirements pendant le rapport... font que son efficacité courante est de 79 %. Pour une meilleure protection, vous pouvez coupler l'usage du préservatif avec une autre méthode de contraception (c'est ce qu'on appelle la double contraception), comme la pilule, le DIU, l'implant contraceptif ou les spermicides.  

Et si le préservatif a craqué ou glissé ? Peu importent les circonstances, un "accident" de préservatif peut arriver. Si vous constatez que le préservatif a glissé ou s'est déchiré pendant le rapport et si vous ne prenez pas d'autre contraception, vous pouvez avoir recours à une contraception d'urgence comme la pilule du lendemain. Ensuite, il faudra, en cas de rapport à risques, réaliser un test de dépistage des IST. 

Quels sont ses avantages ? 

Le préservatif féminin a de nombreux avantages : 

  • Il convient à toutes les femmes, celles débutant leur vie sexuelle et celles plus expérimentées. De plus, il s'adapte à toutes les formes de vagin et ne nécessite pas d'ordonnance médicale. 
  • Il convient aux personnes allergiques au latex car le préservatif féminin est composé de nitrile ou de polyuréthane.
  • Plus solide que le préservatif masculin, le préservatif féminin est plus résistant et se déchire moins facilement.
  • Il est plus mince que le préservatif masculin, donc permet plus de sensibilité pendant le rapport. 
  • En plus de protéger contre les grossesses non désirées, il protège des infections sexuellement transmissibles comme les condylomes, l'herpès génital ou le VIH... 
  • Le préservatif féminin peut être utilisé dans différentes positions, pendant les règles ou pendant la grossesse. Toutefois, il ne peut pas être utilisé avec un diaphragme ou une cape cervicale
  • Il peut se placer plusieurs heures (jusqu'à 8 heures) avant le rapport sexuel et contrairement au préservatif masculin, il n'a pas besoin que l'homme se retire juste après avoir éjaculé. Sa pose n'interrompt donc pas la spontanéité des préliminaires et du rapport.
  • Enfin, il est sans hormones donc n'interfère pas avec le système hormonal et n'impacte pas la durée des cycles. Il s'agit d'une bonne alternative aux personnes souhaitant une contraception sans hormones

Quels sont ses inconvénients ?

Comme tout moyen de contraception, le préservatif féminin peut présenter des inconvénients :

  • Il nécessite un peu de pratique pour sa mise en place. Une fois le geste assimilé, sa pose reste néanmoins facile. Vous pouvez demander conseil à votre gynéco pour avoir des informations sur sa mise en place ou son retrait. 
  • Vous ou votre partenaire pouvez le sentir pendant le rapport. Il convient aussi d'être un peu vigilant sur son maintien, notamment lors de la pénétration.
  • Il peut-être bruyant pendant le rapport en fonction de la vitesse des mouvement et des positions. Avec un peu plus de gel lubrifiant, le bruit des frottements peut s'atténuer. 
  • Il est plus onéreux que certaines contraceptions. 

Prix, gratuité... Où le trouver et combien coûte-t-il ?

Le préservatif féminin est disponible en pharmacie (il ne nécessite pas d'ordonnance médicale), dans les Centres de Planification et d'Education Familiale (CPEF) et également sur internet (dans ce cas, vérifiez qu'ils possèdent le marquage CE ou la norme NF). Son prix public indicatif est de 8.70 euros la boîte de trois. Sachez qu'il peut être gratuit dans les CPEF, dans les centres de dépistage et dans les associations de lutte contre le VIH. 

Lire aussi :