Diaphragme contraceptif et cape cervicale : mode d'emploi, pose et prix

Le diaphragme et la cape cervicale sont deux contraceptifs sans hormones qui se glissent à l'intérieur du vagin, contre la paroi du col de l'utérus. Comment bien les positionner ? A qui sont-ils conseillés et où se les procurer ? Tout ce qu'il faut savoir.

Diaphragme contraceptif et cape cervicale : mode d'emploi, pose et prix
© Anna Bizoń - 123RF

Faciles à utiliser et réutilisables plusieurs fois pendant deux ans, le diaphragme et la cape cervicale sont respectivement une coupelle et un dôme très fin en latex ou en silicone, qui se placent dans le vagin avant le rapport sexuel. Comme ils épousent la forme du col de l'utérus, ils sont capables de bloquer le passage des spermatozoïdes. Mais pour qu'ils vous protègent efficacement, ces petits objets doivent toujours être associés à un gel contraceptif, autrement appelé gel spermicide. Cette substance rend inactifs ou détruit les spermatozoïdes. Comment se fait la pose d'un diaphragme ou d'une cape ? Où se les procurer ? Nécessitent-ils une ordonnance médicale ? Réponses. 

Diaphragme et cape : mode d'emploi

Bon à savoir : le diaphragme ou la cape ne protège pas des maladies sexuellement transmissibles comme le VIH. 
  • Le diaphragme est une coupelle souple, une sorte de fine membrane en silicone ou en latex qui se positionne par-dessus le col de l'utérus. Cet objet contraceptif est plutôt facile à utiliser : le fait qu'il soit souple garantit son bon positionnement et ses petits picots d'accroche facilitent l'introduction dans le vagin. Comment empêche-t-il l'ovulation ? Le diaphragme épouse parfaitement la forme du col de l'utérus et permet donc de bloquer la pénétration du sperme vers l'intérieur de l'utérus. Comment se place-t-il ? Le diaphragme se place juste avant le rapport sexuel : pas plus de deux heures avant le rapport ! Pensez à toujours vous laver les mains lors de sa manipulation. Avant la première utilisation, lavez-le au savon doux et à l'eau claire. Versez ensuite environ 4 ml (soit une cuillère à café) de gel contraceptif ou spermicide sur la membrane (étalez-en sur les bords et sur le dôme). Mettez-vous dans une position confortable (accroupie, couchée, en position debout avec une jambe en équerre...) et introduisez le diaphragme dans votre vagin. Souvent, une petite flèche est dessinée sur le diaphragme pour savoir dans quel sens le positionner. Avec votre main libre, écartez les lèvres de votre vagin, puis introduisez-le le long de la paroi arrière du vagin, comme pour un tampon. Vérifiez si le col de l'utérus semble recouvert par la membrane et veillez à ce que le diaphragme ne bouge pas. Normalement, le diaphragme est censé adhérer à la paroi du col de l'utérus et le recouvrir comme un chapeau. S'il semble bouger, c'est qu'il est mal positionné. De même, s'il glisse pendant les rapports, c'est qu'il est soit mal installé, soit que sa taille n'est pas adaptée. Si, après l'avoir replacé, il bouge encore, utilisez une autre contraception comme un préservatif et demandez conseil à votre médecin. 
  • La cape cervicale ressemble au diaphragme, se place et fonctionne de la même manière. La seule différence est qu'il s'agit d'un petit dôme très fin en latex ou en silicone. Mais tout comme le diaphragme, il se place au fond du vagin pour bloquer également le passage des spermatozoïdes pendant le rapport. Là aussi, il doit être posé juste avant le rapport et jusqu'à deux heures avant. Il doit également être enduit d'un gel spermicide. Bien entendu, on utilise soit le diaphragme, soit la cape cervicale lors de chaque rapport sexuel.

Comment choisir ? Demandez conseil à votre médecin ou gynécologue pour savoir quelle est la contraception la plus adaptée. Par exemple, le diaphragme pourra davantage convenir à une femme ayant déjà eu des enfants alors que la cape sera un peu moins efficace. Les modèles en silicone conviendront quant à eux aux femmes faisant des réactions allergiques au latex. Enfin, le prix et le taux d'efficacité peuvent également faire la différence. 

Comment retirer le diaphragme ou la cape ?

Le diaphragme ou la cape doivent être laissées pendant 8 heures après le rapport sexuel. Elles peuvent être retirées au plus tard jusqu'à 24 heures après le rapport. Une encoche de retrait (ou une anse selon les modèles) permet de retirer la contraception plus facilement en tirant simplement dessus afin de la décoller des parois et l'extraire du vagin. Après l'avoir retiré, lavez-la à l'eau et au savon puis laissez-la sécher à l'air libre (attention à ne pas la laisser au soleil car la chaleur pourrait l'endommager). Le diaphragme ou la cape sont vendus avec une boîte qui permet de les protéger des contaminations extérieures. Si elles sont bien nettoyées entre chaque rapport, ces contraceptions sont réutilisables parfois jusqu'à 2 ans. C'est d'ailleurs votre gynéco ou votre médecin qui vous précisera quand il faudra la changer. Avant chaque utilisation, vérifiez toujours l'état de votre diaphragme ou de votre cape : n'est-il pas troué ou fissuré ? Vous pouvez faire couler de l'eau à l'intérieur pour vérifier qu'il n'y a pas de fuite. 

Quelle efficacité ?

S'il utilisé parfaitement et systématiquement avec un gel spermicide, le diaphragme est efficace à 94 %. Toutefois, le manque d'habitude, les erreurs de manipulation ou les oublis à certains moments du cycle font que son efficacité courante baisse à 88 %. La cape cervicale quant à elle est efficace à 84 % chez les femmes n'ayant pas eu d'enfant et à 68 % chez les femmes ayant déjà eu des enfants. Pour les femmes ayant eu des enfants (et donc avec un col un peu plus ouvert), la cape cervicale perd de son efficacité puisqu'elle couvre moins bien le col de l'utérus.

Contre-indications : à qui sont-ils déconseillés ?

Le diaphragme et la cape conviennent aux femmes qui ne sont pas gênées par les manipulations vaginales. En effet, la pose, le retrait ou encore les différentes vérifications nécessitent de mettre les doigts dans son vagin et de toucher ses organes génitaux. C'est pourquoi ces méthodes contraceptives peuvent ne pas être très conseillées aux jeunes filles débutant leur vie sexuelle car leur pose peut être délicate et imposer une bonne connaissance de son corps. Toutefois, elles ne leur sont pas pour autant contre-indiquées. En revanche, ces contraceptions sont déconseillées aux femmes : 

  • pour lesquelles une grossesse ferait courir un risque grave comme les maladies cardiaques. L'efficacité du diaphragme ou de la cape n'étant pas suffisamment optimale. Ces femmes doivent demander l'avis de leur gynécologue afin de définir ensemble une contraception adaptée. 
  • souffrant d'infections urinaires à répétition ou ayant un prolapsus génital (descente d'organes).
  • dans les 6 premières semaines après l'accouchement
  • la cape cervicale est elle déconseillée aux femmes ayant déjà eu plusieurs enfants car les modifications de l'utérus liées à la grossesse peuvent diminuer son efficacité. 

Quelle taille choisir ? 

C'est le médecin qui évaluera la taille de votre diaphragme ou cape. 

Si vous souhaitez opter pour un diaphragme ou une cape cervicale, il faut demander l'avis de votre gynécologue, médecin ou sage-femme. C'est ce professionnel de santé qui décidera si cette contraception vous est adaptée et déterminera la taille et la forme du contraceptif en fonction de la taille de votre col. Si certains contraceptifs ont une taille standard, censés convenir à toutes les femmes, mieux vaut choisir un modèle vraiment  adapté (une plus grande taille pour les femmes ayant déjà eu plusieurs enfants par voies naturelles, ou une plus petite pour les femmes nullipares par exemple...). Le médecin sera aussi là vous apporter des explications et des conseils sur sa pose, son retrait, ses avantages ou inconvénients, ainsi que sa manipulation. Enfin, il pourra vous dire quand il faudra remplacer le diaphragme ou la cape (généralement, au bout de deux ans). 

Bon à savoir : il est important de réévaluer la taille de votre diaphragme ou de votre cape cervicale après une perte ou une prise de poids, une grossesse et une fausse couche.

Quels sont leurs avantages ?

Le diaphragme et la cape cervicale peuvent être placés discrètement à l'avance, jusqu'à 2 heures avant le rapport sexuel. Ainsi, elles n’interrompent pas la spontanéité du rapport et n'ont pas d'influence sur le plaisir sexuel. Par ailleurs, l'action contraceptive est immédiatement réversible une fois que la femme ne les utilisent plus. Enfin, étant dénuées d'hormones, ces méthodes ne présentent pas d'effets secondaires connus (s'ils sont utilisés correctement, nettoyés et manipulés avec des mains propres) et conviennent aux femmes souhaitant - ou ne pouvant qu'utiliser - une contraception sans hormones

Prix, ordonnance... Où les acheter et combien coûtent-ils ?

Le diaphragme et la cape cervicale peuvent s'acheter en pharmacie (souvent sur commande) ou dans un Centre de Planification ou d'Education Familiale (CPEF). Elles nécessitent une ordonnance médicale. Avant d'opter pour ces contraceptions, il faudra donc consulter un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme. A noter que les gels spermicides qui accompagnent le diaphragme et la cape sont vendus également en pharmacie (sans ordonnance) entre 7 et 19 euros et ne sont pas remboursés. 

  Diaphragme Cape cervicale
Prix 33 euros en latex, 42 euros en silicone 60 euros
Remboursement Sur la base de 3.14 euros Non remboursée
Besoin d'une ordonnance ? Oui Oui

Lire aussi :