L'incontinence urinaire en 10 vrai / faux Le Botox peut réduire l'incontinence urinaire ?

la toxine botulique permet de réduire la fréquence des contractons involontaires
La toxine botulique permet de réduire la fréquence des contractons involontaires et donc de traiter l'incontinence. © ursule - Fotolia.com
Vrai

Certains patients atteints de sclérose en plaques, paraplégiques ou tétraplégiques peuvent devenir incontinents urinaires. On parle d'incontinence urinaire permanente. L'activité du muscle principal de la vessie est altérée par une hyperstimulation qui entraîne des contractions involontaires de la vessie, responsables d'une incontinence urinaire.

Outre les médicaments et la chirurgie, une solution plus insolite est le recours au Botox. La toxine botulique permet en effet de réduire la fréquence des contractons involontaires et donc de traiter l'incontinence. Les études ont montré que l'efficacité dure en moyenne 9 mois après l'injection, sachant que les injections peuvent être faites pendant de nombreuses années, sans diminution de leur efficacité.

Sommaire