Candidoses vaginales : que faire ? 75 % des femmes affectées au cours de leur vie

dans 5 % à 10 % des cas, la candidose est récidivante.
Dans 5 % à 10 % des cas, la candidose est récidivante. © kim - Fotolia

La candidose vulvo-vaginale (CVV) est une infection gynécologique qui affecte 70 % à 75 % des femmes, en âge de procréer. On estime que 40 % à 50 % de ces femmes récidivent au moins une fois et que 5 % à 10 % souffrent d'une candidose vulvovaginale récidivante.

C'est l'une des infections les plus fréquentes en consultation gynécologique. Il s'agit d'une mycose génitale symptomatique due à des champignons microscopiques, des levures du genre Candida. Cette espèce de levure habite naturellement l'appareil digestif et les muqueuses vaginales de la femme. Mais elle reste discrète et asymptomatique la plupart du temps, en attendant un facteur déclenchant sa prolifération, comme une immunodépression ou une variation hormonale, par exemple.

Les candidoses ne sont pas que génitales, elles peuvent aussi être digestives, systémiques, cardiaques, ostéoarticulaires, etc. si les conditions de développement le permettent.

Sommaire