Infections sexuellement transmissibles : tous concernés Herpès labial ou génital, ce sont les mêmes virus

l'herpès se traite pour réduire les douleurs et les crises, parlez-en à votre
L'herpès se traite pour réduire les douleurs et les crises, parlez-en à votre médecin. © Valua Vitaly - Fotolia

L'herpès est du à deux virus appelés Herpès Simplex Virus 1 (HSV1) ou Herpès Simplex Virus 2 (HSV2). Ils sont responsables à la fois de l'herpès labial et génital car ces virus s'adaptent à toutes les muqueuses. Le plus souvent, l'herpès est asymptomatique et on estime que plus de 70 % des adultes seraient porteurs d'un des virus sans jamais développer de symptômes.

Les symptômes les plus courants sont des démangeaisons, des brûlures ou picotements, mais surtout l'apparition de petites vésicules groupées en "bouquet". Lorsque les vésicules se percent, elles laissent des plaies à vif qui sont très douloureuses. Il existe des traitements efficaces pour calmer les douleurs mais aussi la fréquence des crises. Comme souvent, plus les traitements sont pris rapidement, plus ils sont efficaces. Au moindre de doute, il ne faut donc pas hésiter à consulter son médecin.

Une maladie à récidive

Ce virus est très contagieux, même sans symptômes. Il est important de savoir si l'on est porteur du virus pour éviter de contaminer son partenaire car des traitements existent pour limiter cette contagiosité.

L'herpès est une maladie dite à récidive. Lorsque le virus a été contracté, il reste dans l'organisme, caché et donc sans créer de symptômes. Mais en cas de facteurs déclencheurs qui varient selon les personnes (période de stress, fatigue, fièvre, règles, exposition au soleil, etc.), le virus peut se réactiver et se multiplier pour migrer à la surface de la peau.

L'herpès peut être à l'origine d'atteinte grave du nouveau-né si la mère est infectée au cours de sa grossesse.

Sommaire