Une semaine pour parler de l'incontinence urinaire de la personne âgée

A l'occasion de la Semaine nationale de la continence urinaire, qui se déroule du 14 au 20 mars, les urologues de l'Association française d'urologie (Afu) ont choisi d'aborder en priorité le problème de la personne âgée.

Une semaine pour parler de l'incontinence urinaire de la personne âgée
© Urofrance
continence
Semaine de la continence urinaire, 14 au 20 mars. © Urofrance

Les fuites urinaires concernent directement plus de 2,6 millions de personnes de plus de 65 ans, en France. Elles touchent en particulier 60 % des personnes âgées en institution et 90 % des patients atteints de démence sénile. C'est la raison pour laquelle les urologues de l'Afu ont choisi de dédier cette nouvelle Semaine nationale de la continence au problème de la personne âgée et de mettre notamment en avant l'approche pluridisciplinaire de l'incontinence. Ce problème nécessite en effet l'association de professionnels de santé variés : médecin traitant, urologue, gériatre, médecin réadaptateur, voire kinésithérapeute. L'Afu souhaite mettre aussi l'accent sur le diagnostic de l'incontinence (repérage suite à une pathologie, bilans, etc.), ainsi que sur les traitements.

L'incontinence des personnes âgées est un réel problème, qui entraîne une altération de la qualité de vie, des conduites d'évitement et une désocialisation, une perte d'autonomie, une dépendance. Trop souvent, les personnes qui en sont victimes renoncent à consulter et donc à trouver des solutions.

Plus d'infos : www.urofrance.org