J'ai testé le massage Shiatsu détente de la Maison de thé George Cannon

Une baisse d'énergie hivernale doublée d'une période de travail intense : j'avais bien besoin d'un massage Shiatsu pour repartir du bon pied. J'ai testé celui de l'institut de beauté situé dans la Maison de thé George Cannon à Paris. Sa particularité ? Être réalisé sur un corps nu, contrairement au traditionnel massage shiatsu japonais qui lui se pratique habillé. Retour d'expérience.

J'ai testé le massage Shiatsu détente de la Maison de thé George Cannon
© Maison Georges Cannon

Samedi, 11h30. J'arrive à mon rendez-vous à l'institut de soin, situé au sous-sol de la Maison de thé George Cannon. L'endroit respire la sérénité avec ses estampes japonaises, son sol en galets et son espace dédié à la cérémonie du thé recouvert d'un tatami flambant neuf (ou du moins, très bien entretenu). Je passe devant de drôles d'engins disposés devant deux confortables fauteuils. Ce sont des appareils de massage pour les pieds", m'informe Claudine Montazemi, ma masseuse. Elle m'indique la salle de massage. Esthéticienne de formation, elle a exercé pendant 10 ans avant de se former au Shiatsu au sein de l'école française dédiée à cette pratique. Sa motivation : mettre des mots sur les maux exprimées par ses clients. "J'ai adapté la méthode du Shiatsu japonais traditionnel afin de proposer à ma clientèle une formule détente, précise-t-elle avec douceur. Je vous laisse vous déshabiller entièrement, ôter tous vos bijoux et enfiler cela",  me dit-elle en me tendant un string jetable en tissus, dans une petite pochette en plastique. Côté glamour, on a déjà fait mieux ! Claudine m'indique alors le coin douche italienne où je peux me changer. Elle enfile sa blouse blanche, déroule une nouvelle feuille sur la table de massage, et y découpe une fente, afin que je puisse respirer (je suis nulle en apnée).

spa georges cannon250
Claudine Montazemi pratique le Shiatsu sur les hommes comme sur les femmes. © Maison George Cannon

Ambiance japonaise

C'est donc nue comme un ver – ou presque - que je me couche sur la table de massage, le nez dans la fameuse fente. Claudine baisse la lumière, lance une douce musique japonaise (vous savez, celle très zen avec le coulis de l'eau et les instruments japonais) et me couvre avec une longue serviette blanche, bien douillette. Elle me propose de me masser avec une huile de jojoba bio agrémentée d'huiles essentielles d'eucalyptus et de citronnelle, aux propriétés décontracturantes. C'est parti pour 45 minutes de détente. Je tente d'en savoir plus sur le Shiatsu (déformation professionnelle oblige, les questions fusent). Il s'agit d'un massage traditionnel japonais basé sur l'identification des méridiens énergétiques du corps. 


Je te dirai qui tu es...
Claudine commence par me masser le dos. Elle ressent une contracture au niveau du poumon. "Vous avez une digestion difficile..." En montant vers ma nuque : "Vous êtes quelqu'un de très sensible...". Je suis bluffée par ce que peut exprimer mon corps. Impossible de cacher quoi que ce soit à la praticienne ! Claudine me masse ensuite les jambes, en alternant pressions légères, plus fortes, et "balayages" avec sa main tendue. Elle appuie au-dessus du genou, côté intérieur de la jambe. Pas très agréable. "Cet endroit est connecté avec la rate", m'indique-t-elle. Je me retourne sur le dos, toujours couverte par ma serviette. La praticienne ne masse le dessus des jambes, les pieds (je retiens difficilement un fou rire), les orteils, le ventre, les bras puis le décolleté avant de passer à la nuque puis à la tête. Elle effectue des pressions sur mes tempes, le contour de mes yeux et masse également mes lobes d'oreille.

Retour sur terre

Le massage s'achève. Claudine s'éloigne pour se rincer les mains. J'ouvre doucement les yeux et me redresse sur les coudes, lui demandant si c'est fini. Elle m'indique que oui. "Je laisse les personnes émerger à leur ryhtme. Si je n'ai pas de rendez-vous derrière, elles peuvent rester faire une sieste dans la salle si elles le souhaitent". L'instant détente est ensuite prolongé à l'étage, dans l'arrière-salle cosy de la Maison George Cannon, autour d'une thé, dont la dégustation est incluse dans la formule. Je me rhabille, à la fois détendue, mais pleine d'énergie. Je n'ai pas la sensation d'être un chamallow tout mou, comme cela m'arrrive généralement lors de séances de massage "relaxation". La technique du Shiatsu adaptée par Claudine me convient donc parfaitement. Prochaine étape ? Un massage Shiatsu traditionnel, dont je suis curieuse d'en connaître les effets ! 


 Formule Shiatsu Détente

- Un thé et 30 minutes de soins effectifs : 45€, et 45 minutes de soins : 65€, et 1h de soins : 85€
- Le site de la Maison de thé George Cannon

A lire aussi

J'ai testé le massage Shiatsu détente de la Maison de thé George Cannon
J'ai testé le massage Shiatsu détente de la Maison de thé George Cannon

Samedi, 11h30. J'arrive à mon rendez-vous à l'institut de soin, situé au sous-sol de la Maison de thé George Cannon. L'endroit respire la sérénité avec ses estampes japonaises, son sol en galets et son espace dédié à la cérémonie du thé...