Ne vous étouffez pas

La respiration est la clé pour faire durer votre séance de natation. © klikk - Fotolia

Vous avez commencé votre crawl depuis 2 minutes à peine, lorsque vous êtes obligé de vous arrêter. Visage rouge, douleur dans la poitrine, essoufflement... Pas de doute, vous respirez mal et cela vous bloque.

En pratique

 Trouvez votre propre cadence de prise d'air. "En crawl, vous pouvez faire deux mouvements de bras, droit et gauche, puis tourner la tête toujours du même côté pour respirer. Pour bien comprendre, la respiration doit se faire simultanément au deuxième mouvement de bras. Au moment où le bras se situe hors de l'eau pour effectuer le mouvement, la tête bascule du même côté pour inspirer par la bouche. Lorsque la tête est immergée, il faut expulser l'air par la bouche afin de se préparer à l'inspiration. Il faut donc souffler quand la tête est dans l'eau et inspirer lorsqu'on bascule la tête sur le côté. Si vous y parvenez, vous pouvez aussi respirer tous les trois mouvements de bras", explique le coach.

 Si respirer en rythme et calmement vous est impossible, préférez la brasse (non coulée) ou le dos crawlé, vous garderez ainsi le nez et la bouche hors de l'eau.