Natation : 6 erreurs à éviter

Et si vous vous mettiez à la natation ? Ce sport équilibré et sans impact sur les articulations a de nombreux bienfaits pour le corps et l'esprit. Mais attention, on ne se jette pas à l'eau les yeux fermés ! Techniques, erreurs à éviter, respiration, crawl ou brasse... On vous dit tout.

La natation n'a plus rien à prouver ! La pratique régulière de ce sport a de nombreux bienfaits pour le corps : elle contribue à améliorer les capacités cardio-vasculaires et pulmonaires, permet de travailler les muscles de manière harmonieuse, développe l'endurance à l'effort, permet de brûler des calories, et donc de s'affiner ! En somme, la natation est un sport complet qui fait travailler tous les muscles du corps - des épaules jusqu'aux jambes en passant par les abdos, le dos et les bras - et qui convient à toutes les personnes (femmes enceintes, personnes âgées, personnes en surpoids, certains asthmatiques...). D'autre part, le contact avec l'eau a des vertus déstressantes et permet d'évacuer les tensions. En effet, l'eau stimule des capteurs sur la peau et réalise des sortes de petits massages, qui ont pour effet de détendre le corps. Cette discipline se pratiquant en état d'apesanteur, elle est sans à-coups et douce pour les articulations et le dos. Mais adeptes ou novices, en club, en rééducation ou en loisir, il est important d'adopter quelques bons gestes pour ne pas se blesser et éviter les accidents.

Brasse, crawl, dos crawlé, papillon... Laquelle choisir ? Il existe 4 grands types de nage avec différents bienfaits :

  • La brasse est sans doute la nage la plus pratiquée et la plus simple. La brasse est une nage dite "symétrique" : c'est-à-dire que la partie gauche et la partie droite du corps font exactement les mêmes mouvements. Ainsi, cette nage permet de travailler surtout le haut du corps comme les pectoraux, la ceinture abdominale et les bras. En revanche, mal réalisée, elle peut favoriser les problèmes de dos ou de genou. En cas de doute, demandez conseil à un professionnel. 
  • Le crawl est une nage plus rapide et plus complète qui consiste à immerger tout son corps dans l'eau. Idéale pour se muscler les épaules, les abdominaux, les fessiers, les trapèzes, le dos, les mollets...
  • Le papillon est une nage un peu plus difficile à réaliser : elle demande d'être très à l'aise dans l'eau et de maîtriser le crawl, la brasse et le dos crawlé. Cette nage, qui est idéale pour améliorer les capacités respiratoires, sollicite les abdominaux, les épaules, les trapèzes, les pectoraux et les bras. Soyez vigilant quant à la respiration, les ondulations des jambes et les mouvements lorsque vous réalisez cette nage.
  • Le dos ou le dos crawlé sont des nages qui consistent à faire des tours de bras de manière asymétrique (lorsque le bras gauche est dans l'eau, le bras droit lui est en dehors de l'eau) et à battre les jambes de manière rapide. Elle est surtout idéale pour muscler le dos, les mollets et les fesses, et particulièrement indiquée pour les personnes souffrant de douleurs dorsales. 

Natation : 6 erreurs à éviter
Natation : 6 erreurs à éviter

La natation n'a plus rien à prouver ! La pratique régulière de ce sport a de nombreux bienfaits pour le corps  : elle contribue à améliorer les capacités cardio-vasculaires et pulmonaires, permet de travailler les muscles de manière harmonieuse,...