Cerise : calories, sucre, quels bienfaits pour la santé ?

Ronde, joufflue, goutteuse et sucrée, la cerise est le premier fruit à noyau de l'année et elle fait des émules tout au long de la saison estivale ! Cap sur les bienfaits santé de la star du clafoutis.

Cerise : calories, sucre, quels bienfaits pour la santé ?
© karandaev-123RF

Informations nutritionnelles

Riche en eau mais aussi en sucres, la cerise apporte à la fois du glucose et du fructose, deux sucres rapidement assimilés par l'organisme. La cerise est à la fois riche en vitamines (C, A et B9), en minéraux (Potassium, Calcium et Magnésium) et en oligoéléments (fer et Iode). Elle se démarque des autres fruits par son importante teneur en polyphénols et en caroténoïdes, notamment en bêta-carotène, en lutéine et en zéaxanthine. 

Combien de calories ?

La cerise est un fruit modérément calorique puisqu'elle apporte 56 calories pour 100g. Elle est en revanche plus sucrée et riche que tous les autres fruits rouges (framboise, fraises, myrtilles, mûres …). 

NUTRIMENTS CERISE : TENEUR POUR 100 G FRUITS : MOYENNE DES ALIMENTS
Protéines 1.3 g 1.0g
Glucides 14.2 g 16,9 g
- dont sucres 12.4 g 14,6 g
- dont amidon 0.0 g 0.3 g
Fibres alimentaires 2 g 3g
Lipides 0.3 g 0.5 g
- dont cholestérol < 0.03 mg 0,1 mg
- dont acides gras saturés 0.0 g 0.2 g
- dont acides gras monoinsaturés 0.1 g 0.1 g
- dont acides gras polyinsaturés 0.1 g 0.1 g
Eau 81 g 77 g

> Voir plus d'infos sur les vitamines et minéraux de la cerise

Quels bienfaits pour la santé ?

Améliore le microbiote intestinal 

D'après une étude publiée en 2013 dans le Journal Of Nutritional biochemistry, les polyphénols contenus dans certaines variétés de cerises acidulées, agissent bénéfiquement sur la santé du microbiote intestinal. Elles aideraient à stimuler la croissance des bonnes bactéries et auraient ainsi un effet prébiotique

Limite la crise de goutte 

Une consommation régulière de cerise permettrait d'abaisser l'acide urique plasmatique et donc de réduire les risques de crise de goutte pour les personnes qui y sont sujettes. C'est ce que suggère cette étude anglaise datant de 2014.

Une alliée des régimes 

On entend souvent dire – à tort - que la cerise est à éviter en période de régime, compte tenu de sa teneur en sucre élevée. Si la cerise contient davantage de glucides que les autres fruits rouges, elle reste modérément sucrée et donc modérément calorique, puisqu'elle s'apparente à peu près à la pomme. Par ailleurs, la cerise fait partie des fruits à très faible index glycémique, ce qui signifie qu'elle se comporte comme un sucre lent dans l'organisme et favorise la satiété. Il n'y a donc aucune raison de se priver de cerises lorsque l'on est au régime ! 

Pour une belle peau 

Les anthocyanes sont les pigments qui confèrent à la cerise sa belle couleur rouge foncé. Ils sont également de puissants antioxydants utiles pour préserver la peau du vieillissement prématuré et pour la protéger des rayons UV… ce qui ne dispense bien entendu pas de mettre une bonne protection solaire ! 

Quelles formes privilégier pour la santé ?

Pour bénéficier de tous les bienfaits santé de la cerise, la meilleure façon de la consommer est fraîche, et si possible tout juste cueillie sur l'arbre ! Le jus de cerise, très riche en mélatonine (hormone du sommeil), serait un parfait remède contre l'insomnie, à boire une à deux fois par jour. En smoothie, l'index glycémique naturellement bas de la cerise remonte, ce qui le rend moins intéressant lorsque l'on contrôle son poids. 

Combien en consommer par jour maximum ?

On recommande de consommer deux à trois fruits par jour, en essayant de les varier au maximum. En période estivale, on peut s'accorder sans problème une portion de 150 g de cerises fraîche par jour, soit l'équivalent d'un mug plein. 

Quels méfaits si on en consomme trop ?

La cerise contient du sorbitol, un sucre connu pour son action laxative. Une grande consommation de cerise peut donc provoquer des troubles digestifs : une sensation de ballonnement, des douleurs abdominales voire une diarrhée. 

Des contre-indications ?

La cerise fait partie des fruits susceptibles de provoquer le syndrome d'allergie orale, caractérisé par des démangeaisons, une urticaire légère, des éternuements voire de l'asthme. Les personnes souffrant de ce syndrome devront donc éviter la consommation de cerises. 

Bienfaits et méfaits des aliments