Légumes secs : les bonnes raisons d'en manger souvent !

Lentilles, haricots, pois cassés... Les légumineuses sont excellentes pour la santé de par leur apport en protéines, mais aussi en fibres et en vitamines. Et pourtant, les Français les boudent.

Légumes secs : les bonnes raisons d'en manger souvent !
© Lukas Gojda - 123RF

Définition

Également appelées "légumes secs", le terme de légumineuses désigne les fruits des plantes à gousses. Les légumineuses, ou légumes secs, sont des aliments qui se décomposent en trois grandes catégories : les lentilles (verte, corail, noires, etc.), les haricots (blancs, rouges, noirs, fèves, etc.) et les pois secs (pois chiches, pois cassés, etc.). Les arachides font également partie des légumineuses. Ces aliments ont des propriétés digestives en raison de leur richesse en fibres. Elles exercent également une action coupe-faim tout en étant pauvres en matières grasses et en ayant un faible index glycémique.

Protéines ou féculents ?

Nous connaissons tous le schéma illustrant les protéines sous forme d’œuf, de lait, de poisson ou d'un morceau de viande. Cette représentation oublie cependant certains membres du club : les légumineuses. Trop souvent considérés à tort comme des féculents, les légumes secs sont en effet des sources de protéines végétales. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui pourrait expliquer pourquoi les français en consomment peu, la notion de féculents étant parfois connotée négativement. 

Une mine de bonne choses

Les légumineuses présentent plusieurs avantages nutritionnels. Ce sont des aliments riches en vitamines, comme la vitamine B, et en minéraux, tels que le fer, le magnésium, ou encore le calcium. Elles sont aussi une source de fibres alimentaires, lesquelles réduisent notamment le taux de cholestérol sanguin, préviennent la constipation et facilitent la digestion. Les légumineuses sont également des aliments de choix pour les diabétiques puisque leur richesse en fibres contribue au contrôle de la glycémie en diminuant l'augmentation du taux de glucose dans le sang et en apportant une sensation de satiété. A l'inverse, elles sont pauvres en graisse et dénuées d'acides gras saturés.

  • A savoir : si vous êtes sujet(e)s aux gaz, il est conseillé de les faire tremper la veille dans de l'eau.

Tout est une histoire de complémentarité
En associant les légumineuses avec des céréales, nous consommons tous les acides aminés (les briques de construction de nos protéines) nécessaires à notre organisme. Le couscous illustre très bien ce type d'association puisqu'il y a de la semoule et des pois chiches.

Protéines végétales contre protéines animales ? 
Ce qu'il faut retenir, c'est que ces deux sources de protéines sont différentes : elles ne s'opposent pas, mais se complètent. Il est préférable de ne pas en privilégier l'une ou l'autre, mais plutôt d'essayer d'en consommer autant de l'une comme de l'autre. Une bonne alimentation est avant tout une alimentation saine, équilibrée et variée. 

Bienfaits et méfaits des aliments