Bien choisir son dentifrice Un dentifrice pour boire chaud et froid sans douleurs ?

Vous adorez la crème glacée mais vous n'en mangez plus : à chaque fois, vous avez l'impression d'une décharge électrique dans certaines dents. D'ailleurs, c'est bien dommage, mais ça vous fait exactement la même chose avec le thé. Et toutes les boissons chaudes, à la réflexion.

C'est de la faute des micro-trous. Si la partie visible de la dent est recouverte d'un émail qui la protège et la rend moins sensible, la racine, elle, présente des micro-trous à la surface, qui se prolongent à l'intérieur de la dent par des canaux. En temps normal, ils permettent des échanges ioniques entre l'intérieur et l'extérieur de la dent. Mais si la racine se trouve à découvert suite à une maladie gingivale, cette partie poreuse de la dent, forcément plus sensible, va donc ressentir douloureusement les changements de température.

Le dentifrice spécial dents sensibles va agir en obstruant ces micro-trous afin de les rendre imperméables. Pour ce faire, beaucoup de fabricants ajoutent à la préparation du chlorure de frontium, mais d'autres molécules peuvent avoir le même effet. Ainsi, certaines molécules de fluor, d'une structure différente de celles employées pour lutter contre les caries, obtiennent de bons résultats.

Attention : encore une fois, le dentifrice n'est pas un soin. D'ailleurs, concernant les dents sensibles, il est souvent utilisé en complément d'un gel prescrit par le dentiste.

Sommaire