Ganglion : définition, rôle, maladies

Ayant pour vocation d'assurer la défense de l'organisme, les ganglions sont de petits organes qui augmentent de volume en cas d'infection ou d'inflammation. Selon leur localisation, ils nous donnent de précieuses indications.

Qu'est-ce qu'un ganglion ou "ganglion lymphatique" ?

Les ganglions sont de petits organes arrondis, disséminés partout dans l'organisme. Ils appartiennent au système lymphatique où ils assurent la filtration de la lymphe. "La lymphe est un liquide biologique qui circule dans le système lymphatique dont le rôle est à la fois de drainer le liquide interstitiel dans lequel baignent les cellules de l'organisme et d'assurer sa défense par l'intermédiaire de globules blancs que l'on nomme lymphocytes", explique le Dr Aubé.

Où se trouvent les ganglions ?

"Les ganglions lymphatiques ne mesurent pas plus d'un centimètre et ont une forme de haricot. Il en existe des centaines regroupés le long des vaisseaux lymphatiques. Certains sont parfois perceptibles à la palpation : ce sont surtout ceux de l'aine, des aisselles, du cou", note le médecin généraliste.

Rôle des ganglions

La principale fonction des ganglions lymphatiques est d'assurer la défense immunitaire de l'organisme, principalement en produisant des anticorps en cas de reconnaissance d'agent extérieur à l'organisme (virus, bactéries, etc.) et en les libérant dans la circulation sanguine.

"Mieux vaut consulter lorsque les ganglions sont peu sensibles et peu mobiles à la palpation."

Adénopathie

Une augmentation du volume des ganglions, que l'on désigne sous le terme d'adénopathie, est fréquemment retrouvée en cas de maladies infectieuses, mais également en cas de maladies auto-immunes, métaboliques ou cancéreuses. L'analyse des ganglions sentinelles est ainsi très importante pour évaluer l'extension d'un cancer.

Maladies liées aux ganglions

Certaines affections plus que d'autres s'accompagnent d'une augmentation du volume globale des zones ganglionnaires :

"La présence d'adénopathies dans des endroits bien précis se voit lors de maladies infectieuses ou tumorales localisées", nuance le médecin généraliste.

Examens des ganglions

"La palpation par le médecin des ganglions superficiels dans des gîtes palpables comme les aisselles, le cou, la région sus-claviculaire, l'aine, fait partie de l'examen médical standard", souligne le Dr Patrick Aubé.

Quand consulter ?

La découverte d'un ganglion sous la peau est facilement source d'inquiétude. Pas d'affolement toutefois. Il est normal de sentir à la palpation certains petits ganglions superficiels, notamment au niveau de l'aine, du cou et sous la mâchoire. C'est lorsqu'ils augmentent de volume, qu'il faut s'inquiéter. Le plus souvent, cela signifie juste que le corps se défend contre une infection locale, mais dans certains cas, cela peut être plus grave. "Mieux vaut donc consulter, à plus forte raison lorsque les ganglions découverts sont peu sensibles et peu mobiles à la palpation", conclue le médecin généraliste.

Merci au Dr Patrick Aubé, médecin généraliste. 

Ganglion : définition, rôle, maladies
Ganglion : définition, rôle, maladies

Sommaire Définition Localisation Rôle Adénopathie Maladies Examens Quand consulter ? Qu'est-ce qu'un ganglion ou "ganglion lymphatique" ? Les ganglions sont de petits organes arrondis, disséminés partout dans...

Anatomie