Polynucléaires neutrophiles bas, haut : ce que dit votre taux

Les polynucléaires neutrophiles désignent un type de globules blancs qui naissent dans la moelle osseuse et ont pour rôle la défense de l'organisme. La variation de leur taux peut révéler une infection bactérienne ou une anomalie de la moelle osseuse.

Polynucléaires neutrophiles : c'est quoi ?

Les polynucléaires neutrophiles ou granulocytes neutrophiles désignent un type de globules blancs qui naissent dans la moelle osseuse et ont pour rôle la défense de l'organisme contre les corps étrangers comme les levures ou les bactéries. Ils sont produits dans la moelle osseuse avec les autres globules blancs et migrent ensuite dans le sang et les tissus infectes (peau, intestins...). Les polynucléaires neutrophiles sont des globules blancs phagocytes puisqu'ils peuvent absorber les corps étrangers, dont les bactéries. Leur nombre augmente donc lors d'une infection bactérienne.

Rôle des polynucléaires neutrophiles

Les polynucléaires neutrophiles ont pour fonction principale de lutter spécifiquement contre les bactéries par phagocytose et bactéricidie, grâce à leur capacité de migration dans les tissus vers le lieu de l'infection.

Quand faire le dosage ?

Lorsque le médecin suspecte une infection causée par une bactérie ou une anomalie de la moelle osseuse.

Comment faire le dosage ?

Leur dosage est établi lors de la numération formule sanguine (NFS), au cours d'une prise de sang veineux, en général au pli du coude. Il n'est pas nécessaire d'être à jeun.

Polynucléaires neutrophiles : les normes

Les polynucléaires neutrophiles constituent 50 à 70% des leucocytes du sang circulant, soit 1.5 à 7 G/L.

Polynucléaires neutrophiles bas : causes

Une diminution ou un taux anormalement bas de polynucléaires neutrophiles, de moins de 1.5 G/L est appelée une "neutropénie". Cette baisse peut notamment être provoquée par une infection, une carence en vitamine B12 ou B9, la prise de certains médicaments, une maladie de la moelle osseuse, une maladie auto-immune, une intoxication alcoolique, un cancer, une chimiothérapie ou une radiothérapie.

Polynucléaires neutrophiles hauts : causes

Lorsque le taux des polynucléaires neutrophiles est beaucoup trop élevé, en général supérieur à 8 G/L, on parle de "polynucléose" ou de "neutrophilie". Le stress, l'effort physique, la grossesse ou la consommation de tabac peuvent provoquer une neutrophilie modérée et sans gravite. En revanche, une augmentation importante témoigne le plus souvent d'une infection bactérienne (sinusite, angine, appendicite…), mais aussi d'états inflammatoires, de pathologies primitives de la moelle (syndromes myéloprolifératifs) et enfin de nécroses tissulaires (infarctus, embolie pulmonaires...).

Polynucléaires neutrophiles pendant la grossesse

On observe fréquemment des variations physiologiques de l'hémogramme concernant les trois lignées sanguines au cours de la grossesse, et en particulier les polynucléaires neutrophiles, sans que cela ne témoigne obligatoirement d'une infection.

Mes conseils

"Les résultats doivent être interprétés en tenant compte des observations cliniques, des autres résultats de la formule sanguine actuelle et des variations des résultats dans le temps."

Polynucléaires neutrophiles bas, haut : ce que dit votre taux
Polynucléaires neutrophiles bas, haut : ce que dit votre taux

Sommaire Définition Rôle Quand faire le dosage ? Comment faire le dosage ? Normes Polynucléaires neutrophiles bas Polynucléaires neutrophiles hauts Polynucléaires neutrophiles et grossesse Conseils du médecin ...