Aplasie : définition, symptômes, normes

L'aplasie est un terme médical qui désigne l'absence de cellules ou de tissus. On parle d'aplasie médullaire lorsque certaines cellules du sang sont atteintes, notamment en cas de cancer. Mais il existe aussi l'aplasie fébrile, mammaire ou encore faciale.

Qu'est-ce qu'une aplasie ?

L'aplasie correspond à un dysfonctionnement des cellules ou des tissus qui aboutit à l'arrêt de leur développement. Ce dysfonctionnement intervient généralement après la naissance et n'est pas transmissible, mais peut également être congénital, c'est-à-dire est présent dès la naissance. Il existe différentes formes d'aplasie.

Aplasie médullaire

L'aplasie médullaire se caractérise par l'arrêt de production de cellules sanguines normalement synthétisées au sein de la moelle osseuse. La moelle osseuse ne produit plus ou presque plus de globules rouges, de globules blancs et/ou de plaquettes.

Aplasie fébrile

L'aplasie fébrile, parfois appelée neutropénie fébrile, est une des toxicités possibles chez les patients qui suivent une chimiothérapie pour traiter un cancer. Elle se caractérise par une diminution du nombre de granulocytes neutrophiles (un type de globules blancs).

Aplasie mammaire 

Le terme d'aplasie est également employé pour désigner un défaut de développement de la poitrine chez la femme, on parle d'aplasie mammaire. 

Aplasie faciale

L'aplasie faciale désigne une atrophie de la moitié de la face.

Causes

Les causes des aplasies sont variées. Elles sont surtout liées à des traitements anticancéreux, des infections virales ou bactériennes, des expositions aux radiations ou des réactions immunologiques. Il existe aussi de rares maladies congénitales responsables d'aplasies médullaires. Dans certains cas, les troubles sont d'origine inconnue (aplasie médullaire idiopathique).

Aplasie et chimiothérapie

L'aplasie est une complication fréquemment observée lors d'une chimiothérapie. Ce type de traitement réduit l'activité de la moelle osseuse et par conséquent le développement des cellules sanguines. "Elle est transitoire, sa durée dépend de l'intensité de la chimiothérapie responsable", précise le Pr Noël Milpied, chef de service d'hématologie et thérapie cellulaire du CHU de Bordeaux.

Normes

L'hémogramme ou numération formule sanguine (NFS) fait partie des examens de référence dans la prise en charge d'une aplasie. La maladie peut être diagnostiquée lorsque les valeurs sont anormalement basses par rapport aux valeurs normales, celles-ci étant différentes selon l'âge et le sexe.

Symptômes

Les symptômes de l'aplasie diffèrent selon le type de cellules touchées.

  • La fatigue importante, les vertiges et l'essoufflement sont les signes caractéristiques d'une aplasie provoquant un manque de globules rouges (anémie).
  • Lorsque ce sont les globules blancs qui sont affectés, l'aplasie se manifeste par des infections répétées et de la fièvre.
  • Enfin, le manque de plaquettes entraîne des saignements anormaux et des hématomes fréquents.

Traitements

Le traitement de l'aplasie est prescrit en fonction de sa cause. La greffe de moelle osseuse et la prescription d'immunosuppresseurs sont les prises en charge envisageables en cas d'aplasie médullaire idiopathique. L'aplasie fébrile survenant après chimiothérapie requiert quant à elle un traitement précoce par antibiotiques.

Merci au Pr Noël Milpied, chef de service d'hématologie et thérapie cellulaire du CHU de Bordeaux pour sa validation.

Aplasie : définition, symptômes, normes
Aplasie : définition, symptômes, normes

Sommaire Définition de l'aplasie • Aplasie médullaire • Aplasie fébrile • Aplasie mammaire  • Aplasie faciale Causes Aplasie et chimiothérapie Normes Symptômes Traitements Qu'est-ce qu'une aplasie ?...