Utérus rétroversé : définition, symptômes et conséquences

La plupart du temps, les femmes ont un utérus antéversé. Certaines peuvent avoir un utérus rétroversé, c'est-à-dire orienté vers l'arrière. Schéma, douleurs pendant les règles et les rapports, conséquences sur la grossesse, opération... On vous dit tout.

Utérus rétroversé : définition, symptômes et conséquences
© Olena Yakobchuk - 123RF

Définition et anatomie : position de l'utérus dans le corps

Chez la majorité des femmes, l'utérus se présente normalement penché vers l'avant, entre la vessie et le rectum. Il est relié à la paroi abdominale au moyen de plusieurs paires de ligaments. On dit qu'il est antéversé. En revanche, lorsqu'il est rétroversé, l'utérus est penché dans l'autre sens : il est positionné vers l'arrière, dans l'axe du vagin en direction du rectum. Il s'agit d'une variante anatomique et non d'une malformation. Spécificité fréquente, elle touche 20 à 30 % des femmes environ.

Schéma d'un utérus rétroversé

Un utérus rétroversé est orienté vers l'arrière. © blueringmedia - 123RF

Symptômes et complications de la rétroversion utérine

Comment savoir si l'utérus est rétroversé ?

Un utérus rétroversé n'est pas visible en dehors d'un examen médical et peut ne causer aucun symptôme. Il est tout à fait possible de vivre avec un utérus rétroversé sans s'en apercevoir.

Douleurs pendant les règles, les rapports sexuels...

Chez certaines femmes, la rétroversion utérine peut provoquer des douleurs pendant les relations sexuelles (dyspareunies) si le pénis entre en contact avec le fond du vagin ou le col de l'utérus lors de la pénétration. Des douleurs peuvent également survenir avant et pendant les règles, associées à une sensation de pesanteur. Les complications de la rétroversion utérine sont extrêmement rares. Cette anomalie est généralement sans effet sur la fertilité et la grossesse.

Causes : génétique, fibrome, après accouchement, endométriose...

L'utérus peut être rétroversé dès la naissance : il s'agit alors d'une rétroversion primitive dont les causes sont encore mal connues. Mais l'utérus rétroversé peut aussi être "secondaire" : initialement antéversé, il peut basculer suite à une anomalie comme un fibrome, à un accouchement et à une perte de tonicité des ligaments qui maintiennent l'utérus dans le bassin. Cette anomalie de position est également parfois associée à l'endométriose.

Diagnostic

La rétroversion utérine est observée lors d'un examen clinique par le gynécologue. Une échographie abdominale peut être demandée afin de confirmer le diagnostic.

Aucun traitement n'existe pour corriger la position de l'utérus en cas de rétroversion.

Traitement : soigner un utérus rétroversé

Aucun traitement n'existe pour corriger la position de l'utérus en cas de rétroversion. Seule une intervention chirurgicale par cœlioscopie peut être proposée en dernier recours si l'utérus rétroversé cause des douleurs et un inconfort particulièrement invalidant. En prévention des douleurs, il est conseillé d'adopter des positions plus confortables lors des rapports sexuels.

Utérus rétroversé et grossesse

Avoir l'utérus rétroversé n'empêche pas de tomber enceinte ni de mener une grossesse à terme sans risque. L'utérus retrouve une position normale spontanément vers deux à trois mois de grossesse, en raison du volume, pour permettre au fœtus de se développer. En cas de doute, il est recommandé de demander l'avis du médecin traitant ou du gynécologue. La fertilité n'est également en aucun cas impactée. "Seul bémol sur la contraception : celle par un Dispositif intra-utérin est possible, mais la pose peut être un peu plus délicate qu'en cas d'utérus antéversé", précise le Dr Christelle Besnard-Charvet, gynécologue.

Merci au Dr Christelle Besnard-Charvet, gynécologue.

Utérus rétroversé : définition, symptômes et conséquences
Utérus rétroversé : définition, symptômes et conséquences

Sommaire Définition et anatomie Schéma Symptômes et complications • Comment savoir ? • Douleurs Causes Diagnostic Traitement Utérus rétroversé et grossesse Définition et anatomie : position de l'utérus dans le...