Définition, localisation et anatomie des glandes surrénales

Situées juste au-dessus de chaque rein, ces glandes produisent de nombreuses hormones comme le cortisol et l'adrénaline, nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme. A quoi ressemblent-elles ? Comment reconnaître un dysfonctionnement ? Quelles maladies peuvent-elles entraîner ? Découvertes.

Définition, localisation et anatomie des glandes surrénales
© 123RF-Naveen Kalwa

Définition et localisation des glandes surrénales

Elles sont au nombre de deux et "coiffent" chacune un rein. Elles sont constituées de deux parties superposées : à la périphérie, une zone de couleur jaune appelée "cortex surrénalien" ou "cortico-surrénale" et, au centre, un noyau de couleur rouge appelé "médullo-surrénale". Chacune de ces deux zones est spécialisée dans la production d'hormones indispensables à la vie.

A quoi servent les glandes surrénales ?

Les glandes surrénales ont pour rôles de synthétiser et de libérer de nombreuses hormones dans la circulation sanguine indispensables à la bonne marche de l'organisme.

  • La médullo-surrénale sécrète la noradrénaline et l'adrénaline, deux hormones qui accélèrent le rythme cardiaque et augmentent la tension artérielle. Elles sont plus particulièrement produites en période de stress.
  • "La partie corticosurrénales produit des hormones appelées "corticostéroïdes" (Cortisol), minéralocorticoïdes (Aldostérone), et les androgènes (Testostérone et sulfate de DHEA), explique le Dr Pierre Nys, endocrinologue à Paris. Parmi elles, le cortisol qui participe à la régulation de la glycémie et possède une action anti-inflammatoire, la testostérone (en partenariat avec les gonades) une hormone sexuelle mâle qui intervient dans le développement sexuel et la reproduction, et l'aldostérone dont le rôle est de contrôler la rétention de sodium et la fuite du potassium, régulant ainsi la pression artérielle ".

Anatomie des glandes surrénales

anatomie glande surrénale
© 123RF-designua

Les maladies des glandes surrénales

"Il existe plus de 20 maladies liées au dysfonctionnement des glandes surrénales", précise le Dr. Nys. Parmi lesquelles :

  • La maladie d'Addison, lorsque la production de cortisol est stoppée.
  • L'insuffisance rénale.
  • La maladie de Cushing, lorsque le cortisol est produite en trop grande quantité.
  • La maladie de Conn provoquée lorsque l'aldostérone est en excès.
  • Les phéochromocytomes : une tumeur qui sécrète de manière anormale deux types d'hormones : l'adrénaline et la noradrénaline. A la clé, un risque accru de diabète, une augmentation de la tension artérielle, une hypokaliémie (défaut de potassium dans le sang) et une constipation chronique. Les tumeurs sont bénignes dans 90% des cas et une intervention chirurgicale permet la guérison. 10 % des phéochromocytomes sont d'origine maline et peuvent entraîner des métastases.

Comment reconnaître un dysfonctionnement ?

Un dysfonctionnement des glandes surrénales entraîne différents symptômes :

  • Fatigue
  • Troubles digestifs
  • Perte ou prise de poids
  • Trouble de la pression artérielle (augmentation ou baisse significative)
  • Baisse de la libido
  • Douleurs articulaires

Examens

Pour dépister un dysfonctionnement des glandes surrénales, le médecin procède tout d'abord à un examen clinique via un interrogatoire des symptômes ressentis. "Des examens sanguins et urinaires peuvent être réalisés pour analyser le taux de certaines hormones dans l'organisme. Un traitement médicamenteux vous sera prescrit en fonction de l'hormone à compenser", explique le Dr. Nys.

Merci au  Dr Pierre Nys, endocrinologue à Paris.

Définition, localisation et anatomie des glandes surrénales
Définition, localisation et anatomie des glandes surrénales

Sommaire Définition et localisation Rôle des glandes surrénales Anatomie Maladies des glandes surrénales Reconnaître un dysfonctionnement Examens Définition et localisation des glandes surrénales Elles sont au nombre de...