Protéine C-réactive (CRP), marqueur de surveillance des inflammations

La protéine C-réactive, aussi appelée CRP, est synthéthisée par le foie lors d'une inflammation aiguë ou chronique dans l'organisme. Son taux dans le sang augmente avant le début de l'inflammation et baisse rapidement dès lors que l'inflammation est soignée.

Journal des Femmes Recherche https://sante.journaldesfemmes.fr/analyses-examens-operations/2422447-proteine-c-reactive-crp-test/ Papier Titre de la publication (69) Protéine C-réactive (CRP), marqueur de surveillance des inflammations Image principale Respecter le ratio 3/2 Méta description et chapô de la publication (160 -165 caractères max.) La protéine C-réactive, aussi appelée CRP, est synthéthisée par le foie lors d'une inflammation aiguë ou chronique dans l'organisme. Son taux dans le sang augmente avant le début de l'inflammation et baisse rapidement dès lors que l'inflammation est soignée. Mots clés Analyses médicales CRP Ajouter des mots clés UneSangPolyarthrite rhumatoïdecoliteGonflementDouleurMaïs Associer la publication au sein de thématiques transverses. Les mots clés ajoutés seront également automatiquement linkés dans le contenu de la publication. Contenu de la publication

La protéine C-réactive (CRP) est une protéine qu'on dose pour rechercher une inflammation ou une infection dans l'organisme. D'autre part, mesurer son taux dans le sang permet de surveiller la bonne réponse au traitement. Comment se fait le dosage ? Comment interpréter les résultats ? Suivez notre guide. 

Protéine C-réactive : qu'est-ce que c'est ?

L'inflammation est une réaction immunitaire à un agent infectieux comme une bactérie ou d'une réponse immunitaire déréglée et excessive. La protéine C-réactive est une protéine libérée par le foie en cas d'inflammation aiguë ou chronique dans l'organisme, qu'elle soit accompagnée d'une infection bactérienne ou virale, ou non. En réponse à une agression, elle peut rapidement atteindre un taux très élevé. "Le taux de la CRP est d'autant plus élevé que l'infection ou l'inflammation est grave. Par exemple, dans le cas d'une petite infection, l'élévation de la CRP sera discrète à modérée", précise le Pr. Patrick Marcellin, hépatologue à l'hôpital Beaujon (Paris). Son taux augmente ainsi juste avant l'inflammation (moins de 24 heures) et baisse une fois que l'inflammation est soignée.

Valeur normale

Le taux normal de la CRP doit être inférieur à 6 mg/L. Il peut être un plus élevé chez certaines personnes fumeuses ou en surcharge pondérale. Il peut également être modérément élevé lors d'une grossesse. Enfin, les normes peuvent être légèrement modifiées en fonction des techniques utilisées de chaque laboratoire, elles vous seront toutefois mentionnées sur la feuille de résultats. 

Indications : pourquoi prescrire ce dosage ?

Mesurer le taux plasmatique de la protéine C-réactive permet de rechercher une éventuelle pathologie infectieuse ou inflammatoire (comme la polyarthrite rhumatoïde, une septicémie, un abcès, une colite (inflammation du colon), une myocardite (inflammation du cœur)...) chez des patients qui se plaignent de symptômes qui persistent et évocateurs d'une inflammation (rougeurs, gonflement, douleur, sensation de chaleur, mais aussi fièvre, troubles du sommeil...). Toutefois, "ce test, à lui seul, ne permet pas de définir la cause de l'inflammation. Pour cela, le patient doit avoir recours à des examens complémentaires en fonction du contexte clinique (prélèvement dans l'urine, le sang...). On va dire qu'il s'agit plutôt d'un outil d'exploration. En revanche, le dosage de la CRP permet de suivre l'évolution de l'inflammation et de voir si le traitement agit efficacement : si le traitement fonctionne, le taux de CRP est censé diminuer", explique le Professeur Marcellin. La CRP constitue donc aussi un marqueur de surveillance d'un traitement anti-inflammatoire. Dans le cas d'une infection, mesurer le taux de CRP permet de voir si l'antiobiotique est efficace et si l'inflammation est bien en train de disparaître. "Le dosage de la protéine CRP remplace la vitesse de sédimentation, le test qui mesurant la vitesse à laquelle les globules rouges chutent dans un tube de sang placé à la verticale et permettant de détecter une inflammation ou une infection. Ce test, pourtant utilisé pendant très longtemps, n'est plus réalisé car le dosage de la CRP est plus spécifique, fiable et sensible", précise le Pr Marcellin. 

Déroulé de l'examen 

Au cours d'une consultation médicale ou à l'hôpital, le médecin peut prescrire un dosage de la protéine C-réactive. Il s'agit d'un examen simple et relativement courant pour confirmer ou infirmer l'existence d'une inflammation. Pour le réaliser, il faut prendre rendez-vous dans un laboratoire d'analyse médicale. Il est préférable d'effectuer cet examen à jeun. Pensez à vous munir de votre ordonnance, de votre carte vitale ainsi que de votre carte de mutuelle. En quoi consiste l'examen ?

  • Après vous avoir mis un garrot autour du bras, le médecin va prélever une quantité de sang (généralement un tube) au pli du coude. Votre sang va être analysé afin de mesurer le taux plasmatique de la protéine C-réactive.
  • Les résultats sont généralement disponibles par courrier 24 à 48 heures après l'examen. Si le laboratoire ne l'a pas déjà fait, le mieux est de transmettre les résultats du dosage (même si les résultats vous paraissent tout à fait normaux lorsque vous vous referez aux chiffres du laboratoire) au médecin prescripteur qui décidera ou pas d'effectuer des analyses complémentaires ou de vous prescrire un traitement. 

Interprétation des résultats

  • CRP élevée : un taux supérieur à 6 mg/L doit donner lieu à une surveillance. Une légère élévation laisse à penser qu'il s'agit d'une infection banale, passagère et sans gravité. Si la hausse de la CRP est causée par une infection bactérienne, une prescription d'antibiotiques peut parfois suffire à soigner l'infection et à faire baisser le taux de CRP. Si le patient présente une maladie connue ou facile à diagnostiquer, doser à plusieurs reprises la CRP permettra de s'assurer que le taux baisse et donc, que le traitement est efficace. Une CRP élevée indique la présence d'une réaction inflammatoire. Son origine peut être multiple : infection bactérienne, infection virale chronique, maladie auto-immune, pathologie rhumatologique, trouble digestif, traumatisme, infarctus du myocarde... "Mais inutile de s'imaginer le pire, il est nécessaire d'attendre des examens complémentaires pour connaître l'origine précise de l'inflammation. Ainsi, il faudra reprendre l'examen clinique (interrogatoire, analyses complémentaires) pour rechercher la maladie (pathologies digestives, infections virales chroniques, pathologies rhumatismales...) responsable de ces symptômes", tient à rassurer le spécialiste. 
  • CRP basse : Il n'y a pas de seuil minimal en dessous duquel une pathologie est suspectée. Un taux inférieur à la valeur normale indique juste une absence de syndrome inflammatoire.

Points essentiels :

  • La CRP a une valeur pronostique et a un intérêt pour le suivi de l'évolution d'une maladie sous traitement (et peut au besoin, faire adapter le traitement). Une augmentation de la CRP n'est pas une pathologie, mais une conséquence d'une pathologie sous-jacente.
  • Ce test, utilisé désormais couramment, est réalisé lorsqu'on suspecte une inflammation ou une infection, plus ou moins grave.  
  • Que le taux de CRP soit peu ou très élevé, les résultats ne peuvent pas constituer un diagnostic à eux-seuls. Ils ne déterminent pas la cause de l'inflammation, mais permettent au médecin de vous orienter vers des examens complémentaires ou un traitement éventuel. 

Merci au Professeur Patrick Marcellin, hépatologue à l'hôpital Beaujon (Paris).

Contenu principal de la publication: Texte de 500 signes minimum Publication Status : Online Publié le : 04/02/2019 @ 17:49 Maj le : 04/02/2019 @ 17:49 Auteur : Anaïs Thiébaux Format AMP : Notifier les internautes : 0 Catégorisation Aurélie Blaize

Protéine C-réactive (CRP), marqueur de surveillance des inflammations
Protéine C-réactive (CRP), marqueur de surveillance des inflammations

Journal des Femmes Recherche https://sante.journaldesfemmes.fr/analyses-examens-operations/2422447-proteine-c-reactive-crp-test/ Papier Titre de la publication (69) Protéine C-réactive (CRP), marqueur de surveillance des inflammations Image principale...