Dosage de la prolactine : taux normal ou trop élevé ?

La prolactine est une hormone normalement présente en faible quantité chez les hommes et chez les femmes en-dehors de la grossesse. Son principal rôle est d'assurer la production de lait maternel. Son taux varie selon différents facteurs physiologiques et lors de pathologies.

Définition

Le terme "prolactine" désigne une hormone sécrétée par le lobe antérieur de l'hypophyse. Cette dernière, encore appelée "glande pituitaire", est une glande endocrine située dans une petite cavité osseuse à la base du cerveau. La prolactine est sécrétée chez la femme mais également chez l'homme.

Propriétés

La prolactine est normalement présente en faible quantité chez les hommes et chez les femmes en-dehors de la grossesse. Son rôle principal est de provoquer et d'entretenir la production de lait maternel après l'accouchement. Son taux augmente en outre chez la femme durant la grossesse et dans les semaines qui suivent en cas d'allaitement. Son taux peut cependant varier anormalement en fonction de certains facteurs physiologiques ou lors de certaines pathologies.

Dosage et prise de sang

Le dosage de la prolactine s'effectue par une prise de sang, réalisée à jeun après 15 minutes de repos. Attention tout de même, les résultats d'une analyse de sang ne sont jamais suffisants pour poser un diagnostic, quel que soit le dosage réalisé. Seul le médecin ayant prescrit l'analyse pourra évoquer un diagnostic en confrontant ces résultats avec son examen clinique, son interrogatoire et les résultats éventuels d'autres examens.

Taux de prolactine normal

Les résultats de la prolactinémie varient selon chaque laboratoire mais en général le taux normal, est de 5 à 20 ng/mL, et il peut atteindre 250 ng/mL en fin de grossesse. Même si les normes varient d'un laboratoire à l'autre, il est entre 1 et 15 nanogrammes/mL après la ménopause.

Les valeurs de référence avec une autre unité sont de 100 à 500 mUI/l chez la femme, et de 85 à 325 mUI/l chez l'homme. Le seuil pathologique est fixé à 900 mUI/l. Parfois le test est recommencé pour confirmer le résultat dans un laboratoire expérimenté.

Taux de prolactine élevé

Une augmentation excessive du taux sanguin de prolactine appelée hyperprolactinémie peut renvoyer à plusieurs causes possibles. "En cas d'anomalie de votre prolactinémie, consultez votre médecin pour discuter de toutes les causes possibles avant de faire d'autres examens complémentaires comme une IRM de la selle turcique par exemple" conseille le Dr Claire Lewandowski, médecin spécialisé en médecine générale.

  • Hors grossesse, il s'agit d'un taux supérieur à 25 ng/mL chez la femme, ou 15 ng/mL chez l'homme. Elle est relativement fréquente chez les femmes (environ 1 femme sur 1000) et plus rare chez les hommes (environ 1 homme sur 5000).
  • Différentes maladies peuvent entraîner une augmentation du taux sanguin de prolactine. Il s'agit en premier lieu de l'adénome de l'hypophyse, mais aussi de l'hypoglycémie, l'hypo ou hyperthyroïdie, l'anorexie mentale ou l'insuffisance rénale et hépatique.
  • Plusieurs médicaments peuvent aussi augmenter le taux de prolactine : certains neuroleptiques (phénothiazines, halopéridol, sulpiride), certains antidépresseurs (tricycliques et IMAO), la métoclopramide, le dompéridone, les oestrogènes, les morphiniques, le vérapamil et la Méthyldopa.
  • Parfois il s'agit simplement d'un stress ou d'un exercice physique intense qui augmente la prolactine. Dans d'autres cas aucune cause n'est retrouvée.
  • Dans de très rares cas, l'hyperprolactinémie peut être causée par un cancer de l'hypophyse appelé carcinome de l'hypophyse.

Prolactine, grossesse et ovulation

La valeur normale de la prolactine chez la femme peut varier selon son état car il s'agit d'une hormone essentielle pour stimuler la lactation après l'accouchement. Son taux augmente en outre pendant la grossesse et dans les semaines qui suivent en cas d'allaitement. Si la femme n'allaite pas, le taux de prolactine revient à la normale. Elle bloque l'ovulation quand la maman nourrit son bébé au sein tout au long de la journée (même si cette méthode de contraception n'est pas toujours très fiable).

L'adénome à prolactine

Lorsque les causes médicamenteuses ou générales sont éliminées, il faut envisager la possibilité d'une tumeur de la région hypothalamo-hypophysaire appelé un adénome à prolactine ou prolactinome. Pour cela une radiographie classique du crâne est inutile, il faut réaliser une imagerie par résonance magnétique (IRM) centrée sur la selle turcique et qui permet de découvrir des lésions tumorales de taille très variable. Un traitement médicamenteux et parfois chirurgical est alors proposé en fonction des cas.

Symptômes

Chez l'homme et la femme, une hyperprolactinémie est en général suspectée devant un écoulement au niveau des mamelons (galactorrhée) ou des troubles de la fertilité. Chez l'homme il peut s'agir d'une gynécomastie (augmentation du volume des seins) ou d'une dysfonction érectile. Chez la femme c'est plutôt l'absence de règles (aménorrhée) et les troubles du cycle menstruel. Dans certains cas elle fait suite à la découverte d'un adénome de l'hypophyse (tumeur de l'hypophyse qui se développe lentement au fil des années et qui représente environ 10% des tumeurs intracrâniennes) ou ne présente aucun symptôme.

Traitement naturel

La découverte d'une anomalie de la prolactine doit faire l'objet d'une prise en charge médicale. En complément, un traitement homéopathique peut être envisagé après l'avis de son médecin. En cas d'hyperprolactinémie, l'utilisation de Prolactinum (ou Laccaninum), qui contient beaucoup de prolactine mais aussi de la progestérone et des œstrogènes, peut être préférée ou complémentaire. La dose habituelle est de 15 CH, 5 granules 1 à 2 fois par jour. En cas d'hyperprolactinémie vraie ou de prolactinémie limite, adjoindre LH-RH 15 CH et Serotoninum 15 CH, 1 fois de chaque par jour.

Dosage de la prolactine : taux normal ou trop élevé ?
Dosage de la prolactine : taux normal ou trop élevé ?

Sommaire Définition Propriétés Dosage, prise de sang Taux de prolactine normal Taux de prolactine élevé Prolactine, grossesse, ovulation L'adénome à prolactine Symptômes hyperprolactinémie    Traitements naturels ...